• Santé - Volume, Cerveau, Personnes

Cerveau : les aliments anti-âge

D'après une étude néerlandaise, le volume du cerveau est plus important chez les personnes qui consomment plus de fruits, légumes, céréales complètes, noix, produits laitiers et poissons. Le maintien du volume cérébral au cours du vieillissement garantit de meilleures fonctions cognitives.  [...] Les chercheurs ont testé au total 30 biomarqueurs de nutriments dans le sang des participants. De plus, 42 ont subi une IRM pour mesurer le volume de leur cerveau. Les résultats de cette étude sont fondés sur des personnes ordinaires se nourrissant selon le régime alimentaire commun aux États-Unis, précise Maret Traber.  [...]

L'obésité vieillit le cerveau

Les chercheurs ont tout d'abord trouvé des différences de taille entre les cerveaux des deux groupes au niveau du volume de la substance blanche (le tissu du système nerveux central par lequel les différentes régions du cerveau communiquent entre elles). Les personnes en surpoids enregistraient une importante réduction de ce volume en comparaison avec les sujets du groupe mince.  [...] Les chercheurs ont aussi remarqué que les personnes en surpoids d'âge moyen, par exemple âgées de 50 ans, affichaient un volume de substance blanche comparable à celui d'une personne mince de 60 ans, suggérant une différence d' âge cérébral de 10 ans. Comme les différences n'ont été remarquées qu'à partir de cet âge, les résultats laissent penser que le cerveau serait particulièrement vulnérable pendant cette période.  [...]

Les réseaux sociaux augmentent la taille (d'une partie) de votre cerveau !

Pour savoir si une personne a beaucoup d'amis, observez son profil Facebook ou... son cerveau. Les personnes possédant un cercle social étendu et complexe auraient en effet une augmentation significative du volume des amygdales.  [...] Pour évaluer la complexité des réseaux sociaux de ces personnes, les chercheurs ont utilisé deux variables. une première comprenant le nombre global de personnes avec qui les volontaires entretenaient des contacts réguliers, et une deuxième indiquant le nombre de différents groupes dont ces contacts faisaient partie (famille, collègues...).  [...]

vu sur le TIMES: taille du cerveau = intelligence

D'autant plus que cette différence de taille est pour le moins minime (0,6%) et on ne connait pas la méthode utilisée ou l'échantillon de personnes qu'ils ont pris pour déterminer cette taillle moyenne de cerveaux.  [...] Pour deux individus ayant le même cerveau, je veux dire le même volume de cerveau, mais ayant une masse corporelle et une taille différente, l'intelligence est-elle la même pour les deux.  [...]

Science décalée : regarde mon cerveau et tu sauras combien j'ai d'amis

Les amis peuvent composer une grande partie du réseau social d'une personne. Et de leur nombre dépend le volume de certaines régions du cerveau... JohnCrider, Flickr, cc by nc nd 2.0.  [...] La scientifique vient de présenter la teneur de ses travaux lors du récent congrès Neuroscience 2013, qui s'est tenu à San Diego. Ils révèlent que, comme bien d'autres aspects de la biologie, la taille compte. Et plus une personne a un réseau social large, plus grosses deviennent certaines zones de son cerveau.  [...]

[Physiologie] Comment évolue notre cerveau?

j'aurais une question, dans le cadre des TPE (travaux personnels encadrés) de première, concernant le développement de notre cerveau et de notre tête.  [...] Lorsque nous mémorisons, réflechissons...en bref lorsque nous faisons fonctionner notre cerveau, peut-il y avoir une augmentation du volume de notre cerveau avec le temps Y a t-il, si augmentation de volume du cerveau il y a, une évolution de la morphologie de notre tête.  [...]

Culture contre génome | Dossier

C'est par des processus entièrement darwiniens, c'est à dire liée à l'évolution du génome, que le cerveau de l'homme a émergé. Personne n'ignore cette montée en volume et en complexité de l' encéphale des primates depuis Lucy, l' australopithèque d'il y a 3 à 4 millions d'années, jusqu'à l'homme moderne.  [...] Même s'il a pu exister un proto-langage chez nos ancêtres primates et même si la culture de l'homme n'est pas le résultat d'une émergence soudaine (le chant des oiseaux aussi se transmet par apprentissage), c'est grâce à des changements de structure du cerveau qu'est né le langage et par conséquent la culture.  [...]

[évolution] intelligence dans l'évolution

Non je ne dis pas que ca en est LA cause, mais ce qui me chiffonne c'est que nous somme d'accord pour dire que c'est le fait de pouvoir avoir un cerveau plus volumineux qui a mener l'homme a devenir de plus en plus intelligent. Ce que je ne comprends pas c'est que dans un milieu marin, le poids ou le volume du cerveau n'est pas réellement une contrainte alors pourquoi n'existe-t-il pas un animal marin avec un cerveau similaire au notre, voir même plus évolué.  [...] Après, d'autres personnes t'ont donné d'autres raisons comme l'augmentation du volume de la boîte cranienne, la position du pouce permettant la préhention etc etc.  [...]

fessiers, cuisses et ventre - Page 3

C'est pour cela que pour beaucoup de personnes, à 17ans on peut manger comme 4 et ne pas prendre un gramme, et 2 ans après on se met à manger plus léger sinon attention aux kilos en plus.  [...] Lorsque l'on a connu une surcharge pondérale dans certains membres, les adipocytes ont prit du volume. Et lorsqu'une personne tente un régime, les adipocytes envoient un message au cerveau pour réclammer plus de nourriture. Cliniquement, bien que je n'aie pas de chiffres exacts, c'est connu que la plupart des régimes minceurs sont inneficaces suivant ce rôle des adipocytes.  [...]

[Evolution] Domination masculine et parité

En fait à l'heure actuelle le seul truc qu'on ait trouvé est une petite différence dans l'orientation spatiale et les aptitudes verbales, qu'on peut difficilement expliquer en terme d'adaptation et d'évolution (les argumentations des personnes prétendant que c'est évolutif se résumant généralement à ce genre d'histoire au temps des hommes préhistoriques les hommes devaient aller chasser tandis que les femmes restaient à la grotte.  [...] On ne peut pas en penser grand chose, vu que les moyennes de QI des femmes et hommes sont les mêmes, et que la taille du cerveau n'est pas une mesure des aptitudes à la réflexion (avec un tout petit cerveau, un perroquet est capable de bien plus qu'un mouton...).  [...]