• Santé - Synthèse, Phosphate, ADN

[Biologie Moléculaire] Synthese de novo

Etudiante en biologie, j'aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'est précisément la synthese de novo de l'ADN. Je pense qu'il s'agit de la synthese de sondes nucléiques. Je sais aussi qu'il y a d'autres types de synthèse comme la synthèse par deplacement de coupure ou par marquage terminal.  [...] Mais pour moi la synthèse de novo c'est la synthèse des bases pyrimidiques a partir d'aspartate et du carbamyl phosphate donc rien a voir avec avec la synthèse d'adn en lui même.  [...]

[Biologie Moléculaire] Inhibiteurs nucléosidique et nucléotidique

- les nucléosidiques + nucléotidiques analogues d'une part. ils s'incorporent dans l'ADN néo-synthétisé. en fait, le nucléosidique est transformé en nucléotide par l'ajout d'un groupement phosphate =. production d'un analogue qui peut être utilisé dans la synthèse en cours de l'ADN viral. But. empêcher l'élongation.  [...] T'en as encore d'autres, genre l'inhibiteur de l'intégrase (vise à empêcher l'intégration de l'ADN viral dans celui de l'%ote) ou encore, les trucs porte-manteau. une combinaison entre l'inhibiteur non-nucléosidique et celui de l'intégrase.  [...]

La résistance du virus du Sida à l'AZT est enfin élucidée

D'un point de vue moléculaire, l'AZT ressemble à un nucléotide (elle dérive de la thymidine ). Elle est de ce fait insérée dans la chaîne d'ADN en formation par la transcriptase inverse qui la confond avec un vrai nucléotide. Cette erreur induit l'arrêt de la synthèse d'ADN car elle ne possède pas le groupement hydroxyle (OH) sur le carbone 3' qui sert d'hameçon pour accrocher le nucléotide suivant.  [...] Plus précisément, la venue de l'ATP sur l'enzyme virale induit l' excision de l'AZT de la chaîne d'ADN en formation, sous la forme d'une molécule AZT-ATP particulière (avec quatre groupements phosphate. AZTppppA). L'ATP est donc capable d'éliminer l'AZT incorporée dans l'ADN, ce qui permet à la transcriptase inverse de reprendre la synthèse de l'ADN viral.  [...]

Adénosine : ATP / ADN ???

On trouve du CTP ( Cytosine TriPhosphate ), de l'ATP ( Adénosine TriPhosphate ), du GTP ( Guanosine Tri Phosphate) et du TTP ( Thymine Tri Phosphate) dans la cellule qui sont nécessaires à la synthèse des brins d'ADN.  [...] On trouve aussi de l'UTP ( Uracyle Tri Phosphate ) au niveau de la synthèse de l'ARN ( remplace le TTP car il n'y a pas de thymine dans l'ARN ).  [...]

empreinte genetique!sos

Le phosphate porte trois fonctions hydroxyle donneuses de protons. Dans l'ADN, 1 est occupée pour fixer le phosphate au désoxyribose du nucléotide lui-même (liaison qui précède la synthèse d'ADN, l'autre sert à lier le nucléotide suivant sur sa fonction alcool 3'.  [...] Il reste donc une fonction acide libre sur le phosphate. En milieu physiologique, elle cède son proton plus qu'elle ne recapte (cf la notion de pKa). Il y a donc bien une charge -, donc en fait l'ADN serait plutôt un désoxyribonucléate si on veut respecter les normes de la chimie.  [...]

[Biologie Moléculaire] la molecule d'ADN

SVP, pourquoi le reste nucléotidique de l'extrémité 5' porte-t-il un groupement triphosphoryl.  [...] Les questions en pourquoi sont toujours un peu délicates en biologie mais en gros ce groupement phosphate est une réserve d'énergie qui est utilisé pendant la synthèse d'un brin ADN. tous les nucléotides en ont un et le perdent quand ils s'assemblent sauf le dernier du brin à gauche, en 5'.  [...]

[Biochimie] La biologie pourrait intégrer l'arsenic

Du coup, ça ouvre la porte à des idées assez intéressantes, si le phosphore peut être remplacé, pourquoi pas les autres On peut même pousser le bouchon un peu plus loin en se demandant si l'eau liquide est réellement indispensable à la vie, ou si le code génétique tel qu'on le connaît est universel, ou uniquement terrestre.  [...] A priori de l'ATAs, TTAs, GTAs, et CTAs. La synthèse d'ADN ne peut se faire que grâce à l'énergie libérée par le clivage de la liaison phosphodiester d'un ddNTP, énergie utilisée par la polymérase pour avancer sur le brin matrice. Cette découverte montrerait indirectement que l'Arsénic peut remplacer le phosphate en ce qui concerne ses propriétés chimiques nécessaires à la réplication.  [...]

Enzyme de restriction

Ta réponse n'est pas bonne. L'amorce est le 3'OH crée par la coupure, l'ADN pol va pouvoir recopier les quelques nucléotides qui sortent. MAIS l'ADN pol n'est capable de synthétiser l'ADN QUE de 3'-. 5'. Autrement dit elle ne peut amorcer la réaction qu'a partir d'un 3'OH et pas d'un 5' phosphate.  [...] MAIS l'ADN pol n'est capable de synthétiser l'ADN QUE de 3'-. 5'. Autrement dit elle ne peut amorcer la réaction qu'a partir d'un 3'OH et pas d'un 5' phosphate.  [...]

[Biochimie] ADN: pKa du groupement phosphate, acidité etc.

Première question. On dit que les acides nucléiques ont un caractère acide, je peux le concevoir puisque l'acide phosphorique est un donneur de protons, or au pH physiologique, ce dernier va laisser partir ses protons. Donc l'ADN devient basique. J'aimerais savoir si je divague ou si c'est correct.  [...] Deuxième question. N'oublie pas que dans l'ADN deux fonction -OH du phosphate font une liaison ester (neutre) avec les sucres. Donc au final on a qu'une seul charge négative dans notre polynucléotide sauf au niveau des extrémités ou on a deux charges négatives.  [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ? - Page 8

Traditionnellement, les réflexions à propos de la synthèse prébiotique de sucres se concentre autour de quelque chose de similaire à la réaction de formose (Ricardo et al., 2004), tandis que leur phosphorylation est supposée avoir eu lieu indépendamment de leur synthèse, peut-être avec l'aide de phosphate inorganique ou de phosphate de nucléosides, c'est-à-dire que l'origine des sucres est traditionnellement envisagée indépendamment de l'origine des sucres phosphatés.  [...] Cette réaction nous laisserait à un transfert d'hydrure près du glycéraldéhyde-3-phosphate (GA3P. le phosphate de sucre le plus simple avec un centre chiral) et la chimie des phosphates de sucres. Si on devait aller jusqu'aux phosphates de sucres, leur réactivité est telle que des composés variés coexisteraient facilement en solution aqueuse, comme indiqué dans le petit encart à la droite de l'image 3 pour les diols géminaux du triose-phosphate (Noltmann, 1972) tirant les produits en dehors de la source de leur synthèse, comme dans le cas de 2-PGA et 3-PGA mentionné ci-dessus (Wold, 1971).  [...]