• Santé - Résistance, Chromosome, Plasmide

[Biologie Cellulaire] transposons, qui permettent la résistance bactérienne

Voilà, on dit que les transposons permettent la résistance bactérienne (encore plus que les plasmides). Or, un plasmide porte également des gènes de résistance. Par conjugaison, la bactérie est capable de le transmettre à une autre bactérie, tout en gardant plusieurs copies.  [...] Donc, la résistance se propage. De plus, lors des divisions cellulaires, le plasmide est également copié. Alors quel est l'intérêt d'un transposon Pourquoi dit-on qu'un transposon favorise la résistance bactérienne (étant donné qu'il a les mêmes atouts qu'un plasmide) Qu'est-ce que son déplacement entre le plasmide et le chromosome permet, d'autant que cela peut entraîner des mutations.  [...]

[Microbiologie] etude molèculaire de la localisation molèculaire de gene de resitance

[Microbiologie] etude molèculaire de la localisation molèculaire de gene de resitance.   [...] svp je veux des articles,documennts REFERENCES,livre, sur l etude molèculaire de la localisation molèculaire de gene de resitance.. j'ai pas trouvè,je veux savoir egalement les methode utilisè en biologie molèculaire pour identifier la localisation des genes de resistance chez une bacterie (plasmide\chromosome).  [...]

[Microbiologie] Génomes segmentés et plasmides

On dit souvent que les plasmides sont des éléments facultatifs dans le génome des bactéries les dotant de facteurs de virulence, facteurs de résistance aux antibiotiques, cependant, considérons une cellule bactérienne normale avec un chromosome circulaire unique et un plasmide circulaire.  [...] Au cours de l'évolution, si ce plasmide acquiert par divers moyens (transferts latéraux, recombinaisons...) des gènes nécessaires à la survie de la bactérie, ce plasmide pourra-t-il devenir un second chromosome.  [...]

[Biologie Moléculaire] PCR et fluorescence...

Y'a un truc que je dois clarifier, c'est à moi de mettre en place le plan et y'a pas de microbiologiste y'a que des chimistes donc pas d'assistance comme en travaux pratique, et c'est aussi à moi de trouver les fournisseurs.   [...] L'ADN génomique c'est l'ADN du chromosome bactérien (ordre de grandeur chez E. coli. 4*10 6 pb), alors que l'ADN plasmidique est celui des particules autoréplicatives appelées plasmides qui peuvent être contenues normalement dans les bactéries et qui portent des gènes de résistance à des antibiotiques (essentiellement) et à des métaux lourds (ordre de grandeur pour un plasmide classique pBR322.  [...]

[Biologie Moléculaire] Transfert de résistance

Je cherche à savoir si gène de résistance à un aminoglycoside est porté par le chromosome ou un plasmide. Dans la littérature, il semble que les 2 soit possible.  [...] Je me dit soit le plasmide n'à rien à voir avec la résistance (mais j'en revient au 1er problème, comment mon transconjugant est devenu résistant), soit le plasmide n'est pas exprimer correctement par ma souche, soit il est létale. Le problème ici c'est que je ne sait pas comment aller plus loin.  [...]

Expériences en génétique…

Les gènes de résistance aux antibiotiques, que possèdent les bactéries, sont situés sur ce qu'on apelle des plasmides. Un plasmide c'est de l'ADN circulaire (en général) qui ne fait pas partie du chromosome bactérien. Ce plasmide possède des gènes qui globalement sont considérés comme annexes par rapports aux gènes du chromosome bactérien.  [...] Sinon comme l'a dit Piwi au début de la discussion, tu peux aussi récupérer ce gène en coupant le plasmide (pour sortir le famaux gène de résistance) puis faire migrer le tout, récupérer le gène sur ton gel (en découpant la bande qui correspond au gène isolé sur ton gel) et enfin purifier l'ADN que tu as récupéré.  [...]

[Génétique] plasmide ADN distinct de l'ADN chromosomique

Les plasmides sont des molécules d'ADN, généralement circulaires, et capables de réplication autonome, que l'on trouve surtout chez les bactéries. Ils existent dans le cytoplasme en plus du chromosome cellulaire (d'où le distinct dans ta définition) comme tu peux le voir ici.  [...] La principale différence entre le chromosome et le plasmide est que le chromosome porte les gènes essentiels pour la survie de la cellule, alors que les plasmides ne sont pas indispensables. Ils permettent surtout à la cellule de mieux s'adapter à son environnement, et on y trouve généralement des gènes de résistance à des antibiotiques, ou des gènes impliqués dans le pouvoir pathogène de la cellule.  [...]

mode de resistance aux antibiotiques

Mais des fois, le plasmide incorpore en lui des gènes portés par le chromosome (lui aussi ADN cyclique) de la bactérie, notamment parce qu'il est capable de fusionner avec lui un temps.  [...] Pire, le plasmide peut fusionner avec le chromosome de la bactérie, et y laisser le gène. Dans ce cas là, l'espèce possède définitivement la résistance à l'antibiotique, elle sera transmise avec tout le patrimoine génétique de la bactérie quand bien-même elle se serait débarassée du plasmide.  [...]

[Biologie Cellulaire] A quoi sert le co-transfert avec un vecteur de résistance à un antibiotique

C'est là qu'intervient le deuxième plasmide avec le gène de résistance. En fait, lorsque l'on fait une co-transfection, on considère que si le plasmide A entre dans la cellule, alors le plasmide B rentre aussi (en respectant un ratio équivalent).  [...] La meilleure méthode est quand même d'avoir un gène de résistance dans le plasmide où tu as ton gène d'intérêt, ça te permet de minimiser le nombre de clones faux-positifs (uniquement résistant et sans gène d'intérêt).  [...]

[Biologie Moléculaire] Transduction/transfection

C'est une question interéssante et j'avoue que je ne suis pas sûre de moi mais je n'avais pas la même idée que toi, pour moi la différence ne réside pas dans une expression stable ou prolongée. Pour moi, la transfection c'est utiliser des méthodes chimiques ou physiques pour introduire ton plasmide, comme des liposomes, ce qui n'empêche pas de distinguer une transfection stable et transitoire.  [...] Les cellules font aussi des recombinaisons heterologues. Pour les selectionner, on utilise generalement de la puromycine (le vecteur possede le gene de resistance). Alors seules les cellules qui auront intégré aleatoirement ce plasmide dans leur chromosome pourront survivre. On obtient donc des lignées stables.  [...]