• Santé - Produit, Alcool, éthanol

[Microbiologie] Bacterie acetobacter

Acetobacter transforme l'éthanol en acide acétique, l'acide que l'on trouve dans le vinaigre. Son métabolisme produit donc de l'énergie par l'oxydation de la fonction alcool de l'éthanol en présence de dioxygène.  [...]

alcool dénaturé = liquide désinfectant ?

l'alcool à 90° vendu en pharmacie est de l'éthanol, le même que l'on retrouve dans le vin 11/13°, la bière 4/7°...donc comestible (ne pas abuser). Pour une pureté de 60° à 90°, il a des propriétés antiseptiques et peut être utilisé sur des tissus vivants puisque pas toxique (voire les modalités).  [...] l'alcool dénaturé est en règle générale du méthanol, alcool produit par la fermentation du bois, qui lui est hautement toxique si on le boit. il entraîne une perte de la vue définitive. De plus s'il est dénaturé, celà veut dire que même s'il s'agit d'éthanol, il a été rendu impropre à la consommation par ajout d'un produit toxique, donc à ne pas utiliser sur des tissus vivants.  [...]

Certaines situations réclament encore plus de vigilance | Dossier

L'alcool est toxique pour le foie. Ceux qui souffrent déjà de troubles hépatiques sont particulièrement vulnérables aux effets de l'éthanol. L'alcool aggrave l'état des malades atteints d'hépatite virale, qui vont plus rapidement développer une cirrhose ou un cancer du foie.  [...] D'un côté, certains médicaments amplifient les effets de l'alcool. De l'autre, l'éthanol peut modifier les propriétés d'un médicament, soit en accentuant ses effets, soit en les inhibant. Par exemple, le cytochrome CYP2E1 induit par l'alcool intervient dans le métabolisme de certains médicaments comme le paracétamol, un produit doté de propriétés antalgiques et antipyrétiques.  [...]

Les principales pathologies liées à la consommation excessive d'alcool | Dossier

Consommé en excès pendant plusieurs années, l' alcool exerce des effets redoutables sur l'organisme. Comme il passe directement dans le sang, les principaux organes sont touchés, surtout le foie et le système nerveux. Les voies aérodigestives supérieures (bouche, pharynx, oesophage et larynx ), directement en contact avec le produit, peuvent également être atteintes.  [...] Le cortex frontal, une région cérébrale impliquée dans la réalisation des tâches cognitives, est particulièrement sensible aux effets de l'alcool. Il n'existe pas de mécanisme unique expliquant la neurotoxicité du produit. Toutefois, il est certain que l'éthanol, lui-même, est neurotoxique.  [...]

La respiration et la fermentation de S.cerivisiae

La respiration est un processus normale de la bactérie ( en présence d'O2 ), et un dérivé de cette respiration ( dans un milieu anaréobie sans oxygène ), est la fermentation qui produit à partir de glucose de (matières carbonique) de l'éthanol et donc de l'alcool.  [...] Celles-i vont épuiser l'oxygène dans le milieu pour croître et se diviser. Une fois que tu n'auras plus d'oxygène dissous, les levures vont passer en fermentation et tu auras ta production d'alcool. Mais le but de la levure n'est pas de produire de l'alcool.  [...]

Des etres vivant peuvent ils survivre dans de l'alcool ?

une bactérie peut survivre le but etant de comprendre l'incidence du melange de l'ethanol avec du sulfure ou un autre produit sur un etre vivant.  [...] l'ether diéthylique ne contient ni alcool ni acide sulfuré... Il peut s'obtenir en traitant de l'éthanol par de l'acide sulfurique certes, mais on ne retrouve ni l'un ni l'autre dans le produit fini et purifié. Par ailleurs ce n'est pas la méthode la plus employée pour fabriquer l'ether (ethanolate de sodium + chloroéthane marche mieux par exemple).  [...]

[Divers] antidote intoxication à l'alcool à brûler

Mais ce que je ne comprends pas trop c'est que lors d'une intoxication à l'alcool à brûler ( par ex composé de 20% méthanol et 80% éthanol), il y a à la fois la présence du toxique et de son antidote dans le produit. Du coup, est ce que la présence de l'éthanol est plutôt positive vu que ça va retarder les effets toxiques du méthanol.  [...] En plus du méthanol (plutôt 5% que 20% dans l'alcool à bruler) et de l'éthanol il y a toute une ribambelle de composés issus de la régénération de solvants industriels et de la pyrolyse du bois. Ce sont surtout ces composés qui sont potentiellement toxiques.  [...]

cancer et acide acétique

Donc à moins qu'un cancéreux se soigne à coup d'alcool à 95% ou que la cellule à l'origine produise de l'éthanol, je vois pas trop pourquoi d'un coup il y aurait fabrication d'acétate.  [...] L'acide acétique peut être fabriqué par les cellules du foie, pour se débarasser de l'éthanol http.//www.alcoologie.org/Biologie-a...nation-et.html Donc à moins qu'un cancéreux se soigne à coup d'alcool à 95% ou que la cellule à l'origine produise de l'éthanol, je vois pas trop pourquoi d'un coup il y aurait fabrication d'acétate.  [...]

Hépatite non-virale, hépatite médicamenteuse et hépatite alcoolique | Dossier

L'hépatite peut aussi être causée par l'absorption chronique d' alcool. L'évolution de la maladie peut conduire rapidement à la cirrhose si le malade ne sait pas modérer son absorption d'alcool. Une ingestion de grandes quantités d'alcool sur une courte période peut aussi entraîner une hépatite aiguë.  [...] L'éthanol est métabolisé par le cytochrome P450, ce qui conduit à la production de radicaux libres. l'alcool provoque donc un stress oxydant au niveau du foie. Le traitement de l'hépatite alcoolique aiguë nécessite l'arrêt de la consommation d'alcool. Une corticothérapie et des apports nutritionnels ( vitamines.  [...]

Tout le monde ne réagit pas de la même manière à l'alcool | Dossier

L'éthanol est une petite molécule lentement absorbée par simple diffusion au niveau de l' estomac et du duodénum. Là, une première fraction (au maximum 20%) de l'alcool ingéré va être métabolisée. Le reste pénètre dans la circulation sanguine, en 45 minutes si le sujet est à jeun, en 90 minutes si l'alcool est ingéré au cours d'un repas.  [...] Une fois dans le sang, la distribution de l'éthanol se fait en quelques minutes vers le foie, le coeur, les poumons, les reins, le cerveau... Reste ensuite à l'éliminer. Tel quel par l'urine, l' air expiré, la sueur, ou bien métabolisé. C'est le foie qui prend en charge l'essentiel du métabolisme de l'alcool en le transformant d'abord en acétaldéhyde puis en acétate, grâce à l'intervention des enzymes de la famille des alcool-déshydrogénases ( ADH ), des aldéhyde-déshydrogénases (ALDH) et du cytochrome CYP2E1.  [...]