• Santé - Pression, Oxygène, Baisse

[Biochimie] Saturation hemoglobine myoglobine

Dans le muscle au repos (la pression partielle est entre la courbe d'hémoglobine et de myoglobine), la pression partielle d'oxygène baisse, l'hémoglobine libère l'oxygène, mais la myoglobine qui a une affinité plus forte que l'hémoglobine, va récupérer cet oxygène libre.  [...] Si la pression partielle baisse encore, la myoglobine va à son tour être sursaturée en oxygène et le libérer dans son environnement, donc fournir le muscle.  [...]

Tachypnée, Hyperpnée, Hyperventilation

J'avais déjà lu ces définitions sur Wikipedia, peut-être dois-je reformuler ma question ainsi. dans quels contextes avons-nous plutôt une hyperventilation, une hyperpnée et une tachypnée La tachypnée est induite dans le cas d'un effort physique (les besoins en oxygène augmentent).  [...] Pour l'hyperventilation, je sais que c'est un phénomène induit en altitude lorsque la pression en oxygène baisse. Dans quel contexte avons nous une hyperpnée.  [...]

Pourquoi a t'on plus de mal avec la respiration en haute altitude?

Tout simplement car en altitude, la raréfaction de la teneur en oxygène induit une diminution de la p a O 2, ce qui mène à l'hypoxie et à une baisse de la saturation artérielle en O 2 de l'hémoglobine. Celle-ci va relarguer moins de dioxygène dans les tissus.  [...] Donc l'air contient de moins en moins d'oxygène 'disponible' car la pression partielle n'est plus suffisante pour le transfert correct des gaz.  [...]

Flashs d'ondes

En fait tout comme on soupçonne les perturbateurs endocriniens d'être plus nocifs à doses infinitésimales j'ai l'impression que des flashs d'ondes (type portables ou radars) extrêmement courts peuvent faire exploser la tension chez certains individus.  [...] si le probleme ne se produit qu'en montagne alors il faut consulter car cela pourrait être lié à la baisse de pression atmosphérique et donc à celle d'oxygène et cela peut se produire dés 2500m, voir mal des montagnes.  [...]

[psychophysiologie] Experience originale "être conscient"

moi, ce qui me parait étrange dans cette histoire, c'est qu'on sait, il me semble, que l'on perd conscience immédiatement en cas de baisse de pression sanguine dans le cerveau (sans obligatoirement entrainer la mort des neurones, puisqu'il faut plusieurs minutes sans apport d'oxygène pour celà).  [...] Si parceque les commandes des yeux ne se situent pas dans la moëlle épinière. Mais aquilegia me semble avoir raison au sujet de la perte de pression sanguine. Du coup je suis d'accord avec gab. des précautions élémentaires n'ont pas été respectée dans le protocole initial.  [...]

CO2 toxique ou pas?

Je pense que le CO2 est toxique en lui-même. En tout cas j'ai eu l'occasion de séjourner quelques minutes dans une atmosphère riche en CO2 et j'en suis sorti avec un violent mal de tête. Et pourtant la concentration en CO2 n'était que de 3 à 4% (de mémoire), donc la pression partielle en oxygène était encore dans des valeurs acceptables.  [...] Le CO2 tue en vérité non par toxicité mais en étant compétitif, et en diminuant la pression partielle en 02, en bref le taux d'oxygène baisse dans l'air (je crois que vous l'avez compris mais je fais un résumé). Néanmoins, pour être pointilleux, il faut noter que le CO2 présente une légère toxicité, des caractéristiques qui perturbent l'organisme humain, à savoir son intéraction avec l'hémoglobine et sa capacité à former un diacide.  [...]

[Physiologie] Pression artérielle lors d'un effort physique

En faite tu n'as pas besoin de cherché plus loin c'est assez évident je pense que tu sais qu'une cellule a besoin d'oxygène et de nutriments pour assurer une fonction lors d'un effort ton tissu corporelle que ça soit les muscles ( surtout eux d'ailleurs ) ou un autres types de tissus comme les os etc.  [...] .. voit leurs métabolismes augmentés (métabolisme = catabolisme + anabolisme) donc que va t'il se passé les chémo récepteurs comme le glomus carotidien et les baro recepteurs vont détectés une augmentation de CO2 et une baisse en O2 et c'est là où tout commence le système nerveux végétatif va identifié grace a ces baro récepteurs et chémo récepteurs situés au niveaux du système circulatoire une augmentation du Ph, de la pression et de la teneur en molécule anormalement élevé car les muscles produise mais on besoin de nutriment pour assurer leurs fonctions donc on va voir une augmentation du PMA pour avoir un apport d'oxygène beaucoup plus important.  [...]

[Physiologie] Sensation de soif

Dans le cas du maintien de l'équilibre hydrique, on a comme mécanisme la sensation de soif. J'ai écrit que le stimulus peut être soit la baisse de la pression artérielle, ce qui entraîne l'assèchement de la bouche. Soit, la baisse de la sécrétion salivaire, qui entraîne la hausse de la pression osmotique.  [...] Bon la pression osmotique on t'a expliqué, et pour la pression artérielle, c'est lié à la pression d'échange au niveau de capillaire qui influe aussi sur le flux d'eau, donc une baisse de la pression artérielle, provoque une déhydratation.  [...]

Lien entre la pression artérielle et le débit sanguin

Attention au Paradoxe de Venturi qui s'applique plus ou moins aussi. Meme si le sang est considéré comme un fluide visqueux. Baisse de pression lors d'une constriction car augmentation de la vitesse.  [...] Oui, c'est pour ça que je conseille de voir ce qui se passe en changeant un seul paramètre, tout le étant égal par ailleurs, en faisant bien attention que, par exemple, il peut y avoir [ baisse de la pression provoquée par une une vasodilatation ] ou une [ vasodilatation à cause d'une augmentation de pression ].  [...]

Re : La fibromyalgie entre amis

J'ai trouvé un site très intéressant qui met en relief en autres choses la baisse de l'oxygène chez ceux qui ont la fibromyalgie. Cette baisse d'oxygène il l'a relie à leurs douleurs. J'ai mis en relief cette partie du texte. C'est une référence qui en contient d'autres.  [...] ces anomalies de la micro-circulation et du métabolisme cellulaire du muscle (baisse d'oxygène et d'ATP dans les points douloureux) pourraient être impliquées dans la genèse de la douleur. Henriksson et Awad ont aussi trouvé des infiltrats de lymphocytes et de mastocytes, des anomalies mitochondriales, la présence de corps cytoplasmiques dans les myofibrilles, une nécrose des fibres musculaires.  [...]