• Santé - Potentiel, Post, Espace

[Divers] Question sur le potentiel d'action

Le potentiel de repos est de -70mV je suis d'accord mais quand il y a interaction entre 2 cellules nerveuses le potentiel d'action de l'axome de la cellule 1 est égal a 40 mv ce qui entraine une liberation de neurotransmetteur dans l'espace synaptique mais ensuite dans l'espace post synaptique c'est à dire dans la dentrite de la cellule nerveuse n°2 quel est le potentiel.  [...] Au niveau dendritique le potentiel est très variable. C'est d'ailleurs ce qui le caractérise. Le potentiel d'action du neurone 1 sera toujours égal à la même valeur, alors que le potentiel post synaptique (PPS) du neurone 2 dépendra de la quantité de neurotransmetteurs déversés dans la fente et du nombre de récepteurs qui sera activé au niveau post-synaptique.  [...]

[Divers] Potentiel post-synaptique inhibiteur

je sais que le potentiel post-synaptique excitateur peu s'additionner dans le temps et l'espace. Je sais aussi que le PPSI peut s'additioner au PPSE. Cependant, je me demandais si un PPSI pouvait s'additionner à un autre PPSI et s'il pouvait s'additionner spatialement.  [...] Oui, un PPSI peut s'additionner à un autre PPSI pour inhiber davantage le neurone. Et ils s'additionnent aussi spatialement.   [...]

[Biologie Cellulaire] flux nerveux et concéquences

on parle d'un potentiel gradué excitateur postsynaptique, ou simplement potentiel postsynaptique excitateur (PPSE). Puisque c'est un potentiel gradué, il est passif, et son amplitude décroit dans l'espace et dans le temps. On peut voir un potentiel gradué un peu comme une onde harmonique amortie.  [...] un PA d'un neurone excitateur va libérer un NT, qui va agir sur un canal ligand-dépendant au niveau d'un dendrite d'un neurone postsynaptique et y déclencher un potentiel gradué. Le potentiel gradué n'est pas entretenu et s'atténue dans le temps et dans l'espace.  [...]

chaîne respiratoire mitochondriale

Si oui, ce serait (Potentiel matrice - Potentiel espace intermembranaire). Car au niveau de sa composition, l'espace intermembranaire est très proche du cytosol.  [...] Dans ce cas, si [H + ] augmente dans l'espace intermembranaire (grâce au flux d'électrons plus important) alors la matrice perd des charges (+) et l'espace intermembranaire en gagne donc (Potentiel matrice - Potentiel espace intermembranaire) diminue.  [...]

Genèse des potentiels post synaptiques

S'il est vrai que pour provoquer un potentiel d'action il faut nécessairement des canaux voltage-dépendant, et un stimulus supraliminal, dans le cas d'un potentiel gradué, des canaux non voltage dépendant font l'affaire. En fait, le potentiel gradué n'est pas un potentiel d'action, c'est juste une perturbation transitoire du potentiel membranaire qui se dissipe dans l'espace et dans le temps.  [...] Au niveau des dendrites et du soma, les PPSE et PPSI provoquent donc de légères perturbations du potentiel membranaire qui ne durent pas longtemps et s'atténue dans l'espace, mais la plupart vont se propager de proche en proche vers le cône d'activation (zone gâchette).  [...]

Axone

Une tension c'est une différence de potentiel entre deux points de l'espace, mais c'est quoi un potentiel electrique Je ne trouve que des pages internet ayant pour theme la difference de potentiel mais pas parlant du potentiel electrique, pourrais tu m'eclairer.  [...] Vous comprenez donc que si vous plantez les 2 électrodes dans la cellule, vous aurez également 0mV de Différence de potentiel pour les mêmes raisons.  [...]

[Physiologie] Potentiel global du nerf

Donc mon bouquin d'électrophysiologie, pour mesurer le potentiel de repos d'un neurone, une électrode est située à la surface tandis que l'autre pénètre dans l'espace intra-cellulaire. La valeur mesurée est une valeur négative différente de zéro et correspond au potentiel de repos.  [...] Ah et puis bien sûr j'ai une autre question qui surgit alors à l'instant. est-il possible d'enregistrer un potentiel de nerf en activité uniquement négatif (hyperpolarisant) Ce nerf comporterait en fait des fibres conduisant à l'instant de la mesure des PPSI.  [...]

[Biologie Cellulaire] Pompe à proton

Ca c'est dans la mitochondrie, elle supporte bien un potentiel transmembranaire (je veux dire. il a effectivement plus de charges + dans l'espace intermembranaire que dans l'espace matriciel).  [...] Dans le lysosome, il faut qu'il y ait entrée d'H+, mais je ne pense pas que la membrane lysosomiale accepte d'avoir un potentiel transmembranaire... il faut bien qu'il y ait sortie de cations ou (et/ou) entrée d'anions pour compenser l'arrivée des H+ dans l'espace luminale du lysosome.  [...]

Phosphorylation oxydative

Le NADH mitochondrial est la forme réduite du couple NAD+/NADH. La chaine respiratoire mitochondriale, faite de protéines intégrées dans la membrane interne mitochondriale, va accepter les électrons du NADH, en commençant par le complexe I (NADH deshydrogénase), et canaliser les électrons le long d'une chaine de protéines membranaires qui jouent le rôle accepteur/donneur, et les électrons sont véhiculés depuis le complexe I jusqu'au complexe IV.   [...] ils se déplacent du couple redox à plus faible potentiel (E) vers le plus haut potentiel, qui traduit la tendance à capter les électrons. Au cours de ce voyage le long de la chaine respiratoire, l'électron perd peu à peu de son énergie. Une partie de cette énergie libre sert de moteur pour le passage des protons (H+) dans l'espace intermembranaire.  [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ? - Page 6

Autrement dit, le potentiel d'évolution moléculaire est extrêmement rapide. D'autant que les expériences en laboratoire sont bien sûr extrêmement limitées en temps et en espace (les cheminées hydrothermales de Lost City font entre 30 et 60 mètres de hauteur ), ce qui a sans aucun doute des effets délétères (surtout en matière d'espace de réaction) sur la vitesse d'évolution chimique des composés obtenus.  [...] Il se concentre sur les exigences de la vie et des planètes en matière d'entropie et d'énergie et comment ils informent notre sélection de planètes et d'environnements potentiellement habitables dans le cosmos. La Terre affiche une vie abondante qui utilise l'énergie solaire et chimique, cette dernière en partie produite à partir d'énergie géothermique.  [...]