• Santé - Muscle, Rôle, Contraction

Myothérapie

que veut dire rétrécir un muscle. si c'est une diminution de longueur, c'est une contraction donc le contraire de la détente, un muscle au repos s'allonge (cf les manoeuvres que l'on voit sur les terrains de foot au cours des prolongations où on cherche par une flexion forcée du pied à étirer les muscles du mollet pour faire céder la crampe = contracture).  [...] Cependant il existe différentes techniques pour détendre un muscle dont la myothérapie. (Attention. raccourcir un muscle pour le détendre ensuite, peut être fait sans aucune contraction grâce à quelqu'un d'autre. Néanmoins l'étirement est bien sûr aussi un mode pour décontracter un muscle.).  [...]

[Physiologie] Muscle et maintient d'une posture à l'effort.

Oui c'est bien la myosine j'suis allé vite mais c'est pas ça le problème. En fait, la question serait. comment le muscle utilise t il l'ATP pour maintenir une contraction Il existe des muscles de posture(par exemple au niveau du dos) qui maintiennent une contraction pour lutter contre la gravité et qui dépensent de l'ATP.  [...] C'est cet aspect dynamique du maintient de la contraction (les complexes actomyosine se font et se défont sans cesse) qui fait que quand tu arrives en limite de tes possibilités, le muscle vibre. Il faut savoir que le muscle est capable naturellement d'adapter sa force de façon à conserver une taille constante quand tu appliques un effort, sans intervention du cerveau, au moyen d'une boucle reflexe hypersimple, la plus simple de l'organisme impliquant un neurone sensoriel, un motoneurone et aucun autre intermédiaire.  [...]

Electro-stimulation musculaire

Je t'explique. il y a 2 éléments déterminants dans l'activité du muscle, c'est l'activité neuronale et la charge appliquée au muscle. L'activité neuronale, ce sont les influx nerveux qui provoquent la contraction musculaire. chaque muscle a une innervation particulière, et ce type d'innervation détermine en partie les caractéristiques du muscle (il y a des muscles lents et des muscles rapides).  [...] Bref, l'électrostimulation peut être utilisée en rééducation (chez le kiné après une immobilisation prolongée par exemple), mais sinon il faut faire du sport... et ne pas se contenter de muscler un seul groupe de muscle. Si tu as une sangle abdominale pas assez musclée, il y a fort à parier que tu ne fais tout simplement pas assez d'exercice (et c'est pas bon pour le coeur et le moral.  [...]

[Divers] Reflexe myotatique

Une illustration en médecine. quand le médecin te donne un petit coup au niveau du genou et que ta jambe se tend en réponse... le coup sur le tendon rotulien étire le muscle extenseur de la jambe, et en réponse celui-ci se contracte, d'où l'extension de la jambe.  [...] Voilà, je ne sais pas si ça répond à toutes tes questions car je ne connais pas le contenu de ton cours et tu n'as pas précisé ton niveau... N'hésite pas à reposter si tu as encore des interrogations.   [...]

les circuits neuroniques d'un réflexe

bonjour, on me dit qu'un homme ayant subi accidentellement une section haute de la moelle épinière, va au contact d'un objet chaud avec la plante du pied entraîner systématiquement la flexion du membre inférieur correspondant.   [...] on me demande à quel type de mouvement correspond la flexion de la jambe déclenchée par le contact d'un objet chaud avec la plante du pied.   [...]

[Divers] Le réflexe rotulien

Lorsque nous faisons le test réflexe au niveau de la rotule, il faut qu'à la base tous les muscles soient relâchés sinon nous n'obtenons aucun résultat. En fait, suffit de revoir les notions de ce qu'est un réflexe en tant que tel pour savoir pourquoi même lorsque le quad est anesthésié nous avons un réflexe.  [...] tout simplement parce que les récepteurs sensoriels détectant l'élongation du quadriceps ne se trouvent pas dans les tendons mais dans le muscle lui-même.  [...]

Réflexe d'étirement

Est ce qu'il faut que les muscles félchisseurs possèdent des fuseaux neuromusculaies pour commander le relachement du muscle extenseur et est ce possibl que l'action des interneurones inhibiteurs aient une puissance différente. (car je dispose d'un autre document qui montre que plus on contracte le semi tendineux, plus le quadriceps crural se relache, alors que la contraction du biceps crural ne relache que partiellement le muscle extenseur).  [...] C'est en effet les interneurones qui envoient un signal aux muscles antagonistes pour qu'ils se relachent. Le fuseau neuromusculaire n'intervient dans ce cas que pour le muscle étiré qui va se contracter par reflexe.  [...]

[Physiologie] La rigidité cadaverique/paralysie

Elle peut donc être due à une lésion des nerfs moteurs, ou du muscle, et non à un blocage au niveau du cycle de contraction de l'ATP.  [...] Comme Lazyboy, je ne vois pas non plus ce qu'il y a d'illogique à ce qu'il y ait décomposition malgré la contraction des muscles.  [...]

Électrocardiogramme

j'aurais une question à vous poser concernant le tracé d'un électrocardiogramme normal... En fait, j'aimerais savoir pourquoi la courbe au moment de la dépolarisation des atriums (courbe P) est moins élevée que la courbe au moment de la dépolarisation des ventricules (courbe R).   [...] brièvement. car le noeud auriculo-ventriculaire conduit lentement l'électricité cardiaque, assurant le décalage nécessaire entre la contraction des oreillettes et celle des ventricules ==. rôle freinateur.  [...]

bizarerie humaine

Ah ben j'ai jamais entendu parler de ça. Il serait peut être intéressant de chercher si la concentration (laquelle d'ailleurs) provoque une augmentation de l'état de contraction général des muscles de l'organisme. Je dis ca parce que la langue est le seul muscle du corps qui se contracte en s'étirant, donc risque de morsure involontaire, surtout si les muscles masticateurs sont aussi sous tension.  [...] Si toutefois tu veux chercher dans ce sens, j'ai lu y'a un bon moment (bien que je ne sache pas du tout si ça a été prouvé) une hypothese concernant les zones du cortex cérébral. Cet article laissait entendre que la cartographie de ces zones n'étaient pas bien délimitées et pouvaient déborder un peu les unes sur les autres, or, la zone de réflexion et des processus cognitifs en général (donc la zone activée lors d'une certaine forme de concentration) se trouve juste à côté de la zone qui commande la motricité du corps dans son ensemble (l'exciter c'est provoquer la contraction des muscles).  [...]