• Santé - Mouche, Génétique, Programme

[Biologie Moléculaire] Géne homéotique

_ la drosophile est une petite mouche d'environ 3/4mm et que sa grande variabilité génétique en fait un modéle idéal pour l'étude du programme génétique du dévelopement.  [...] Ce qu'il faut voir c'est que le gènes homéotique est un gène au sommet d'une cascade d'activations de protéines qui confèrent une identité à un segment. C'est une impulsion initiale. Pour faire simple, le gène homéotique active le programme de formation du segment mais ne le change pas.  [...]

[Génétique] gènes liés

Les proportions 9.3.3.1 sont des proportions mendéliennes (obtenues en F2 par croisement de 2 F1). Or, Mendel ne connaissait pas l'existence des gènes liés... cette proportion est donc celle que l'on retrouve pour des gènes indépendants.   [...] PS. il serait bien que tu penses à indiquer ton niveau de classe. En effet, ces exercices de génétique sont traitées au lycée en S, mais sans utilisation du chi2 par exemple...aussi, je ne sais pas trop à quel niveau je dois te donner les réponses.  [...]

L'oeuf ou la poule

Ayant tout de même suivit des cours d'embryologie (certes toujours et encore moléculaire.) on s'appercoit très vite qu'il y a un conservatisme génétique des processus impliqués dans le developpement précose des organismes de la mouche à l'homme, et par conséquent l'ontophylogenèse aussi.  [...] on s'appercoit très vite qu'il y a un conservatisme génétique des processus impliqués dans le developpement précose des organismes de la mouche à l'homme, et par conséquent l'ontophylogenèse aussi.  [...]

[évolution] Théorie de l'évolution?? vrai ou faux... - Page 5

Et même plus encore, car le message génétique capable de produire une abeille ou un homme, contient infiniment plus d'informations que tous les livres de la Bibliothèque nationale réunis.  [...] Pour resumer, des travaux realisees sur la drosophile (mouche) et sur Arabidopsis thaliana (plante a fleur) suggerent que des proteines appeles chaperonnes (HSP90 pour etre precis) tamponnent (buffering en anlgais) les variation genetique lorsqu'il n'.y a pas de stress.  [...]

La grasse matinée expliquée par la génétique !

La mouche drosophile ( Drosophila melanogaster ) est un modèle animal très utilisé dans la recherche en génétique. Elle possède comme nous le gène ABCC9, dont la variante explique le plus grand besoin de sommeil. Marcos Freitas, Flickr CC by-nc 2.0.  [...] En parallèle étaient menées des analyses génétiques de chacun des cobayes. C'est en recoupant les deux types de données qu'ils ont constaté que les plus gros dormeurs partageaient la forme variante du gène ABCC9.  [...]

Mutant GAP

en fait si tu veux on étudie ça en génétique moléculaire sur des drosophiles (appelées aussi mouche du vinaigre) pour voir tel ou tel effet d'une perte de fonction ou d'un gain de fonction de tel ou tel gène.  [...] Oui juste pour te donner envie de faire de la génétique Vahine. on peut faire plein de trucs super marrant comme par exemple mettre des pattes à la place des antennes de la mouche (mutant anténapédia), ou deux thorax au lieu d'un (mutant ultrabithorax), ou encore faire des mouches sans tête.  [...]

Biographie | Virginie Népoux - Doctorante biologie | Futura Santé

Depuis septembre 2006 - Doctorat en sciences à l'Université de Lausanne (Suisse). Thème. Génétique évolutive des capacités d'apprentissage de la mouche du vinaigre, Drosophila melanogaster, sous la supervision de. Tadeusz Kawecki, Laboratoire Écologie et Évolution, Université de Lausanne.  [...] Ce qui va rythmer mon programme, au delà des cours qui ont lieu à heures fixes, ce sont les expériences. Travailler avec des êtres vivants impose certaines contraintes. Il faut prévoir les expérimentations en fonction de leurs rythmes à eux. temps de génération, temps d'activité.  [...]

[Zoologie] classer les animaux selon le nombre de gènes qu'ils possèdent.

donc puisque la génétique ne cesse de nous épater, et que la différence entre deux espèces différentes de mouche des fruits est seulement dans l'expression de certains gènes pour certaines fonctions ou plus clairement, les différences entre les êtres vivants résident dans leur épigénétique.  [...] ..donc ce que je propose c'est un nouveau système de classification, qui regroupe toute les espèces qui ont 23000 gène comme les Hommes, et les autres qui ont 23001 gène et les autres qui ont 23002 gène etc selon le nombre exact de gène sans considération au genre de gènes seulement le nombre, et le nom du groupe sera le nombre de gène que les êtres vivants qui le constituent, possèdent, ou encore une classification selon le nombre de séquences switch que possède l'espèce, ainsi on concentre notre classification des êtres vivants sur une base purement génétique, on étudie tout les gènes d'une espèce et puis on fait des gènes dénominateur commun comme ceux du développement et d'autres.  [...]

[Génétique] Pourquoi chaque individu est différent ?

Cela dit, après quelques générations de croisements consanguins on peut avoir suffisamment réduit la diversité génétique pour obtenir une génération à laquelle un père et un fils se ressemblent autant que de vrais jumeaux (en décalé dans le temps).  [...] Il n'y a pas que l'épigénétique de l'embryogenèse mais aussi tout au long de la vie - dont vie in utero où le développement n'est pas 100% inné mais aquis bien que ça paraisse contrintuitif à qui penserait clone génétique = copie parfaite. D'ailleurs les scientifiques ont largement expérimenté sur la morphogenèse de la mouche du fruit, avec mais aussi sans modification des fameuses homéoboxes.  [...]

La biologie doit-elle expliquer la Vie ?

Toujours est-il que la biologie n'aura pas ses équations canoniques et que pour l'instant, ce qui fait figure d'écriture et fascine à un plus haut point la communauté scientifique, c'est bien entendu l'ADN. Quelques voix discordantes ont même osé évoquer une mythologie génétique.  [...] Il se trouve que la taille du génome n'est pas du tout corrélée à la complexité de l'organisme. Quant au nombre de gènes, instance plus significative, lui non plus reflète la complexité. Passant de 7000 chez la levure il ne fait que doubler pour présider à la destinée de la mouche drosophile, insecte aux organes multiples (13600 gènes) Puis en multipliant par un facteur de 7, on aboutit au patrimoine génétique de l'homme.  [...]