• Santé - Metabolisme, Régénération, Tissus

Lin28a, le gène qui répare les blessures

Lors du développement embryonnaire tous les organes se construisent progressivement. En modulant le métabolisme, le gène Lin28a favorise la régénération cellulaire. lunar caustic, Wikipédia 2.0.  [...] En d'autres termes, Lin28a reprogramme le métabolisme énergétique de la cellule ce qui améliore la régénération des tissus.  [...]

vaccin contre le tétanos - Page 3

On enleve ces tissus QUAND et UNIQUEMENT QUAND la capacite de regeneration est depassee et fait courrir un danger de surinfection et PEUT ETRE de gangrene (le voila, le lien).  [...] Dans le cas du tétanos ou de la gangrène gazeuse, le chirurgien enlève le maximun des parties nécrosées justement parcequ'il n'y a pas de régénération possible des tissus (tissus nécrosés) La régénération des tissus n'est possible que lorsque les tissus sont vascularisés, donc en aérobiose.  [...]

EBD - Epidermolyse bulleuse dystrophique recessive - perte de nutriments par la peau

C'est ce que je comprend lorsqu'il est écrit besoins particuliers en rapport avec le renouvellement accéléré de la peau (cicatrisation). Des ressources venant de l'alimentation doivent être utilisées pour la cicatrisation. La perte de nutriments serait donc la même chose Cette phrase signifierait simplement que des nutriments sont mis a disposition pour la guérison des plaies.   [...] De plus, la régénération constante de tissus comme ça provoque un autre problème. ça donne une réaction inflammatoire constante, elle même cause de perte d'appétit mais surtout de dérèglements métaboliques qui accroissent les dépenses. On parle d' hypercatabolisme.  [...]

Points de suture : coller plutôt que recoudre pour refermer les plaies ?

Des chercheurs français de l'ESPCI-ParisTech viennent de démontrer l'efficacité de nanoparticules pour réparer des tissus et même des organes mous comme le foie, pour lequel aucune méthode efficace et sûre n'existe pour le moment. Selon les auteurs, cette stratégie de collage est un grand pas en avant pour la médecine réparatrice.  [...] Cette méthode d'adhésion est exceptionnelle par son potentiel d'applications cliniques. Elle est simple, facile à mettre en oeuvre et les nanoparticules utilisées, constituées de silice et d'oxydes de fer, peuvent être métabolisées par l'organisme. Ainsi, la méthode peut facilement être intégrée dans les recherches actuelles sur la cicatrisation et la régénération des tissus et contribuer au développement de la médecine régénératrice.  [...]

Autorégénération coquille d'oeuf

Alors je me suis dit que dans la nature, ce serait logique que les oeufs aient une sorte de capacité d'autorégénération, en cas de choc, pour protéger les poussins.  [...] La nature est capable de plein d'autorégénération, parfois meme impressionantes quand on voit l'axolotl ou autres organismes qui peuvent regenerer des organes entiers et meme une partie de leur cerveau, cependant toute régénération ne se fait que sur du tissu organique, la coquille étant minérale elle ne peut pas avoir de capacitée autoregenerante, seulement boucher les trous de l'exterieur en comblant avec autre chose, ce que le poussin a l'interieur ne saurait pas faire, de plus les oeufs étant gardés au frais ca limite le métabolisme des tissu organique et donc réduit encore cette possibilité.  [...]

nanotechnologie l'oeil

On se demanderait ainsi pourquoi ne pas plutôt qu'implanté une prothèse, (qui sans doute pourrait être imparfaite), régénérer le tissu ou l'organe lui-même.  [...] L'ingénierie tissulaire se définit comme l'utilisation de cellules et de biomatériaux pour le maintien ou la réparation/reconstruction de tissus et d'organes, ainsi que pour développer et tester des nouveaux médicaments.  [...]

[Doublon du forum d'éthique] Sacrifier trois animaux ou répéter les opérations sur un seul?

Vous l'aurez compris, ma réflexion prend en compte la souffrance post-opératoire. Mais pouvons-nous également être certain, chez un amphibien, qu'il n'y a pas de risque qu'il souffre tout au long de sa vie (un tissu abîmé au cours de l'opération, etc...) et que cette souffrance ne soit pas décelable Bien sur, en général, tout indique que non.  [...] En tout cas j'ai le même ressenti que toi, même si quatre opérations de chaque côté me parait inconcevable pour la manip' que je réalise. Donc outre la cicatrisation (qui comme tu le rappelles, est plutôt efficace chez le xénope), j'ai peut-être le sentiment de tirer un peu plus sur les tissus que tu ne le fais pour récupérer de petits fragments d'ovaires...tic tic.  [...]

Définition | Oncomoduline | Futura Santé

Protéine de liaison du calcium, spécifique des tissus en croissance rapide comme les tissus embryonnaires ou tumoraux. L'oncomoduline est l'une des substances sécrétées par les macrophages. Des études ont montré que cette molécule est susceptible de provoquer la régénération des nerfs optiques.  [...]

La régénération des salamandres imitée chez la souris !

De précédents travaux de recherches avaient confirmé l'hypothèse et même identifié le responsable d'un tel mécanisme. le gène de la protéine du rétinoblastome ( Rb ). Habituellement, elle empêche la multiplication cellulaire, mais son expression est ici stoppée pour favoriser la régénération des tissus.  [...] De plus, les cellules musculaires utilisées proviennent de cultures cellulaires et seraient trop éloignées du vrai tissu musculaire au sein d'un organisme vivant pour réagir de la même façon, selon certains chercheurs non impliqués dans l'étude. En outre, il ne s'agit ici que d'une dédifférenciation puis d'une multiplication cellulaire, encore loin d'une régénération à proprement parler, qui a des contraintes morphologiques et anatomiques complexes.  [...]

Les vertus présumées de l'aloès

D'autres études menées au Japon ont démontré les propriétés de l'aloès et encore plus précisément de l'aloe arborescens sur la régénération des tissus.  [...] C'est intéressant mais il ne faut pas directement extrapoler de l'animal à l'humain (les organismes mais surtout les régimes sont complétements différents), d'une part et d'autre part, il faudrait savoir si une alimentation correctement équilibrée n'a pas, chez l'humain, un effet bénéfique ou protecteur supérieur à cette supplémentation d'aloes et enfin, il ne faut pas oublier que la quasi-totalité des antioxydants, les plus courant soient-ils, montrent des effets biochimiques, in vitro, anticancéreux et/ou anti beaucoup de choses sans qu'une utilité ne puisse leur être trouvée en dehors de la place qu'ils devraient avoir dans une alimentation équilibrée a partir de laquelle plus aucun effet bénéfique ne pourrait subvenir suivant ces mécanismes qui seraient alors au maximum de leur effet.   [...]