• Santé - Lignée, Rapport, Caractère

[Evolution] Ancêtre commun

En fait les doigts sont commun à toute la descendance à partir du noeud (2) des tétrapodes, de même que l'amnios est commun à toute la descendance à partir du noeud (3) des amniotes. Les doigts sont donc un caractère ancestral par rapport à l'amnios dans la lignée des amniotes.  [...] Par conséquent cela fait de l'amnios un caractère dérivé par rapport à l'apparition des doigts dans la lignée des amniotes.  [...]

[Divers] [Méthodologie] Aide contre les noms barbares en bio !!!

Dans une lignée, les variations observables pour un même caractère correspondent à deux états. un état plésiomorphe (c'est-à-dire ancestral, primitif ) présent chez l'ancêtre et un état apomorphe (dérivé, évolué ) chez les descendants. Plésiomorphie et apomorphie sont des concepts relatifs se définissant l'un par rapport à l'autre.  [...] Supposons que l'on connaisse les états successifs d'un même caractère a au cours de la généalogie. Nous les appellerons par exemple a X aH X aHH. Dans cette séquence ordonnée, aH est apomorphe par rapport à a mais plésiomorphe par rapport à aHH. L'orientation de la séquence du plésiomorphe à l'apomorphe est sa polarité.  [...]

[Evolution] Phylogénie, on joue sur les mots

..) dont les caractères seraient dérivés pour la lignée des primates / chevaux et seraient ancestraux pour la lignée poissons. Par exemple, en considérant les nageoires des poissons et les membres des tétrapodes comme des organes homologues, on considère que la façon dont s'articule le membre d'un tétrapode par rapport à la colonne vertébrale est un caractère dérivé de la façon dont s'articule la nageoire d'un poisson sur sa colonne vertébrale qui elle, est considérée comme un caractère ancestral.  [...] (Au passage j'ai l'impression que c'est là toute la difficulté de la phylogénie. pourquoi considérer deux organes comme homologues et comment décider qu'un caractère est dérivé par rapport à un caractère ancestral ) Nous avons donc deux organes homologues, nageoires / membres, dont l'un posséde un caractère dérivé (membre tétrapode) par rapport à un caractère ancestral (nageoire).  [...]

[Génétique] problème de cours

Tu caractérise une lignée pur par rapport à un caractère donnée, donc pour ta question, je repondrais oui et non.  [...] Si pour un certain caractère seul influera le gène R, alors oui l'individu est de lignée pur, si ce n'est pas le cas (que pour ce caractère le gène E à une importance ) alors ce ne sera pas un individu de lignée pure.  [...]

[Evolution] L'évolution humaine est-elle différente de celle des autres groupes ?

Il est incontestable que cette culture joue un rôle primordial, en permettant d'accroitre la somme de connaissance au fur et à mesure du temps qui passe, mais il s'agit peut-être d'un caractère des grands singes (simien je ne sais plus... ) plutôt que d'être particulier aux humains.  [...] Si on retourne dans le passé, on peut voir le caractère buissonnant de la lignée humaine, ce qui la met un peu en relief par rapport aux autres espèces / groupes.  [...]

[Evolution] Australopithèque and co

le probleme etant que dans une question qui est Quel est le caractere PROPRE a la lignée humaine (avec plusieurs affirmations que nous devons cochez en pensant que c'est la bonne reponse ).  [...] Etant donné que la lignée humaine est buissonante, il est possible que le caractère trou occipital centré ne soit pas totalement pas acquis par l'australopithèque.  [...]

[Divers] Hybride homme-chimpanzé

Sont-elles si différentes (je ne me souviens plus exactement, y'a quoi, 1 paire de chromosome en plus chez le chimpanzé par rapport à l'homme, non).  [...] J'imagine que cela permettrait de comprendre les differences de developpement entre l'homme et les autres primates, en particulier au niveau du SNC. Mis a part cela, c'est peut etre la seule possibilite d'obtenir un individu presentant des caracteres a la fois modernes et ancestraux par rapport a la lignee humaine, qui nous permettrait de determiner ceux qui ont vraiment joue un role selectif au cours de notre evolution.  [...]

taille du génome. - Page 2

À mon avis, le caractère parasite de l'eubactérie M. genitalium devrait l'exclure de notre discussion. À sa place, je verrais bien l'eubactérie Pelagibacter ubique (1308759 paires de bases, 1389 gènes, 1354 protéines), ou à la rigueur, l'archée Ignicoccus hospitalis (1297538 paires de bases, 1434 gènes codants pour un nombre encore indéterminé de protéines).  [...] Par exemple on peut considérer la colonne vertébrale comme un trait primitif parmi tous ceux qui nous caractérisent en tant qu'espèce - simplement parce qu'on le retrouve parmi tous les chordés de façon systématique et très peu différencié. Par contre le coccyx est apparu plus tard dans la lignée, c'est donc un trait évolué par rapport à la colonne vertébrale.  [...]

[Biochimie] Lignée humaine

On parle de caractère buissonnant de la lignée humaine car les différentes espèces (qui apparaissent puis disparaissent) forment un buisson d'espèces. C'est une évolution non linéaire caractérisée par la coexistence d'espèces individualisés à partir d'un même ancêtre commun.  [...] Des rameaux latéraux se détachent des rameaux plus centraux. on parle de divergence évolutive. Ainsi, les Australopithèques formeraient un rameau de la lignée humaine détaché assez tôt de celui des Homo.  [...]

[Evolution] L'évolution ne poursuit pas un but : oui mais alors...

Attention aux amalgames, Mecton. Si tu parles ainsi, tu parles de finalisme, tu tombes dans la caricature de l'ancêtre commun des Hominidés qui s'est réveillé un matin en se disant Et si je me mettais à marcher à deux pattes. La bipédie n'est pas un caractère propre à la lignée humaine.  [...] Si je comprend bien le caractère téléonomique de certains aspects du vivants n'est que la non compréhension des régulations qui amènent à ces caractères. Finalement le terme téléonomique n'est pas très intéressant.  [...]