• Santé - Information, Cerveau, Muscle

Définition | Interneurone - Inter-neurone | Futura Santé

Comme leur nom l'indique, les interneurones se situent entre deux autres neurones. Fonctionnellement, leur rôle est d'établir le lien axonique, et de transmettre l'information.  [...] Ils sont souvent présents dans la moelle épinière pour transmettre les ordres de mouvement. alors qu'un seul neurone afférent part du cerveau pour donner l'ordre de bouger, deux interneurones captent l'information. Un interneurone active le muscle fléchisseur, alors que le deuxième interneurone a pour rôle d'inhiber le muscle extenseur, via la transmission des deux signaux à des neurones moteurs.  [...]

[Physiologie] Neurones et cellules gliales?!!

Le neurone constitue en fait l'unité de base du système nerveux et organisation en réseau de ces neurones va permettre la transmission de l'information nerveuse d'un point de l'organisme à un autre. En fait, il s'agit d'une unité fonctionelle.  [...] Un nerf efférent en revanche, va quitter la moelle épinère pour agir au niveau d'un organe ou d'autres structures du corps (par exemple, le nerf moteur qui quitte la moelle pour agir au niveau d'un muscle. Ce nerf transmet donc l'information émise par le cerveau permettant la contraction ou la relaxation de ce muscle).  [...]

Pourquoi la douleur ? - Page 2

dans l'exemple du feu et de la hache derrière la personne ne sait juste pas qu'il y a un objet coupant derriere elle qui va rencontrer sa main si elle la retire trop vite du feu, le problème n'est donc pas la douleur dans ce cas, le problème c'est de ne pas etre au courant de la présence du deuxieme danger, car si elle le savait et qu'elle y pensait, elle aurait pu modifier le mouvement involontaire par une action volontaire, juste a temps pour se protéger, et donc la douleur du feu lui aurait empeché la brulure, et le sovenir de la douleur d'une plaie lui aurait empêché de se couper la main, la douleur est bien bénéfique dans tous les cas, le probleme ici ce n'est pas la douleur mais le manque d'information sur la présence d'un second danger.  [...] Si l'on ne maîtrise pas notre inconscient, nos muscles sont eux modulés par des fibres qui passent par le cerveau (action volontaire) et d'autre qui n'y passent pas (reflexe) a partir de la si l'arc réflexe donne une information au muscle, il n'est cependant pas impossible de donner l'information contraire de façon volontaire par les autres fibres et contrebalancer l'action du muscle.  [...]

Cerveau et mouvement des organes

Ensuite le paléocervelet (vieux cervelet) va s'occuper du tonus musculaire de base, celui qui nous permet de rester debout. Pour ce faire il a besoin de 2 informations. une bonne analyse de l'équilibre, et comme l'expliquait jfcas une analyse constante de l'état positionnel du corps (proprioceptivité), avec ces données, il commande la contraction de certains muscles pour rattraper au mieux la position d'équilibre. Ainsi, il ajuste la statique.  [...] si non-. passage par la paléocervelet pour assure l'équilibre, cette information doit être encore confirmer par la l'archéocervelet alors si c'est confirmer par cette dernière que le corps est dans la bonne position d'équilibre, l'influx passe après au le néocervelet pour débuter le processus de distribution de l'influx pour les muscle nécessaire,et ça passe du cerveau qui gère le mouvement de l'organe (ensemble de muscle en générale),et ce mouvement du flux d'information reste en circulation entre la cervelle (avec ces divisions) et le cerveau a fin de minimiser le maximum d'incertitude et que le mouvement réussis.  [...]

[Divers] caractéristiques et bases anatomiques d'un réflexe

Bonjour, je suis en 1ére S et j'ai fais un TP sur les réflexes, en prenant exemple sur la grenouille. A l'aide d'un logiciel, j'ai identifié, si lorsque la est grenouille décérébrée, démédullée, section nerf sciatique.., il y a flexion de la patte ou pas.   [...] le reflexe du retrait de la patte chez la grenouille est un reflexe medullaire polysynaptique (avec plusieurs relais) il nécessite que la moelle epiniere soit intacte mais pas le cerveau il peut exister donc meme si l'animal est décerbré, il comporte une branche afférente sensitive qui chemine le stimulus vers la moelle en passant par la racine postérieure et une branche efferente motrice passant par la racine antérieure et innervant le muscle et entrainant sa contraction, vous pouvez lire les experience de Bell et Magendie pour plus d'information.  [...]

Un singe retrouve le contrôle de son bras paralysé

Par analyse de l'activité des régions motrices du cerveau, les auteurs ont pu transmettre l'influx nerveux directement à la moelle épinière en court-circuitant la lésion située en haut du corps. Grâce à cela, l'information électrique a pu arriver jusqu'au poignet.  [...] À partir de ces enregistrements, les auteurs ont mis au point un pont, permettant à l'information électrique de passer du cerveau jusqu'à une région de la moelle épinière placée au-delà de la lésion. Le message nerveux pouvait ainsi parvenir jusqu'au poignet.  [...]

L'obésité, maladie inflammatoire ?

D'une part en informant le cerveau des variations des réserves d'énergie (c'est le cas de la leptine ), et d'autre part en connectant les organes périphériques entre eux (c'est le cas de l'adiponectine qui agit sur le foie et le muscle). Certains produits sécrétés comme le TNFá ont aussi une action locale sur le tissu adipeux lui-même.  [...] Ces molécules peuvent être produites non seulement par les cellules adipeuses ( adipocytes ) elles mêmes mais aussi par d'autres types cellulaires qui composent le tissu adipeux, comme les cellules préadipocytaires dépourvues de lipides et des cellules de l' inflammation comme les macrophages.   [...]

mort cérébrale ?

En gros, il s'agit d'une déconnexion du corps et du cerveau. Ceci permet normalement au corps de guérir, et au cerveau de retrouver des fonctions en créant de nouvelles synapses/réseau de synapses. Les médecins sont maintenant capables d'induire des comas artificiels (contrôlé) pour accélérer la récupération du corps.  [...] Pendant ce temps, l'activité du cerveau (ou ce que l'on peut appeler âme ) est réduite, d'où une activité sur l'ECG réduite. Suivant le type de coma (plus ou moins profond), l'ECG se réduit de plus en plus, jusqu'à atteindre le système parasympathique (c'est à dire toute les régulations automatiques que le cerveau contrôle sans que l'on en est conscience - respiration, rythme cardiaque, digestion...).  [...]

Coactivation alpha gamma

******si il y'a coactivation alpha gamma [etat normale ] les myocyte intra etextra fusoriaux se contractent ==. ce qui permet d'envoyer des information sur la longueur du muscle rappel le FNM est constituer de deux partie une contractile au deux bord lateraux et une non contractile qui est centrale donc une contraction FNM etire la partie centrale qui est enerve par des fibre sensitive Ia et II.  [...] Merci beaucoup pour votre réponse, je pense avoir compris en gros, si la coactivation alpha gamma n'existait pas les fuseaux neuromusculaires n'auraient aucune utilité puisqu'ils les myocites intrafusoriaux ne seraient pas contractés en même temps que les myocites extrafusoriaux ce qui rendrait impossible la transmission des informations sur la longueur du muscle, et que leur but est de de transmettre ces informations Elle sert donc à assurer que l'information au sujet de la longueur du muscle est toujours disponible c'est bien ça.  [...]

[Physiologie] question sur le cerveau ?

voila je voudrait savoir si la consomation du cerveau varie au repos ou en activité ( en état de refléxion ).je sais que la consomation energétique du cerveau est constant, elle est égale a 20 %de la consomation total. et que normalement l'irigation sanguin du cerveau est constante et permanante, l'irrigation sanguin du cerveau ne fonctionne pas comme l'irrigation d'un muscle (l'irrigation sanguine d'un muscle est variable si le muscle est a l'état de repos ou en activité), mais jai un petit doute la dessus. je voudrait avoir une comfirmation.  [...] c'est intéressant ça, et donc, d'où vient la sensation de fatigue après un travail intellectuel, s'il n'y a pas de changement de consommation d'énergie dans le cerveau Ou bien il y a augmentation locale dans les aires impliquées dans la réflexion et donc diminution de la consommation ailleurs.  [...]