• Santé - Hormones, Point de vue, Plan

La schizophrénie

Euh d'un point de vue médical, il y a en effet la piste pathologique (sous exposition foetale aux hormones androgènes). sur la plan psychologique, faut voir pour le concept de déviance...mais d'un point de vue sémantique je ne vois pas autre chose qu'une déviance (je ne la juge pas ceci dit, sauf que le caractère de l'homosexualité demeure anormal sur tous les plans).  [...] je vous invite à lire la littérature scientifique et fournir des références scientifiques (les reportages n'ont aucun intérêt de ce point de vue puisque les médias ne sont ni médecins, ni biologistes, ni spécialistes ni scientifiques, mais surtout ne s'appuyant sur aucune référence validée scientifiquement, n'ont aucune compétence en le domaine) qui montrent un quelconque intérêt de ces plantes.  [...]

licence psycho - exposé endocrinologie

Je lis aussi que d'autres facteurs entrent en compte pour l'agressivité (comme le GABA, le système opioïde, l'insuline,...) mais sa reste pour moi extrêmement confus et j'ai l'impression qu'à peu près tout ce que je lis sur les hormones peut engendrer de l'agressivité dans telle ou telle condition.  [...] J'ai suivi vos conseils pour la partie introductive et j'ai rajouté une petite sous-partie la place de l'agressivité dans notre société. Par contre je ne sais pas encore si je vais détailler précisément les effets de ces hormones d'un point de vue organique en me contentant de parler des résultats visibles sur le plan comportemental (dépendra de l'avancée des mes autres dossiers et du temps qu'il me restera).  [...]

impact environemental du végétalianisme sur le monde

Il est évident, d'un point de vue trophique, que de se nourrir à même les producteurs primaires (plantes et algues) est à la fois plus écologique et économique. Et donc, plus durable, et à encourager exactement pour ces raisons.  [...] D'un autre point de vue, la consommation de viande peut être plus toxique à cause de la bioaccumulation des résidus de biocides, mais aussi à cause des antibiotiques et des hormones utilisées dans les fermes d'élevages intensives.  [...]

Les décalages horaires sont mauvais pour la mémoire !

D'un point de vue physiologique, le rythme circadien est maintenu par l' horloge interne, le noyau suprachiasmatique situé dans l' hypothalamus, qui reçoit des informations directement de la rétine sensible à la lumière. Le noyau suprachiasmatique régule alors parfaitement les grandes fonctions de l'organisme ( sommeil, digestion, synthèse d' hormones...) en fonction de la luminosité.  [...] Cet effet a même pu être visualisé dans les cerveaux des hamsters et plus particulièrement dans l' hippocampe, la région connue pour être impliquée dans la mémorisation. En colorant uniquement l' ADN des neurones en division, les chercheurs ont remarqué que la fabrication de nouveaux neurones (neurogenèse) dans cette région cérébrale est deux fois moins active chez les hamsters soumis au décalage horaire.   [...]

Pilosité humaine : évolution et état actuel

Je note, enfin, un autre point commun entre homme et femme (même si c'est moins marquée chez les femmes). la pilosité est marquée sur les avants-bras et les jambes. Est-ce un indice lié au port du vêtement Les poils de ces zones seraient-ils une barrière protectrice pour capter et retarder la course sur notre corps des insectes rampants.  [...] Concernant les différences hommes/femmes, la réponse principale viendrait effectivement des hormones, mais d'un point de vue évolutif, pourquoi les femmes ont besoin de moins à notre époque... peut être que l'adaptation perte de pilosité a été plus rapide chez elles dû aux quantitées d'androgènes moindres et que plus tard les hommes auront un niveau de pilosité similaire aux femmes, qui sait.  [...]

Chute de cheveux

Une chose connue (un peu) est la calvitie androgénétique, lié à des taux d'hormones particuliers, celui de la testostérone...une étude très interressante serait de comparer des castras avec de vrai homme ( ) du point de vue de la calvitie.  [...] Perso. mieux vaut (pour les hommes) être chauve que de prendre des médicaments qui tapent sur des voies d'actions aussi complexes et importantes que celles des hormones.  [...]

[Divers] Procréation

Bonjour à tous, je suis en plein dans mes révisions pour le Bac S et j'aurais besoin d'éclaircissement sur les rétro-contrôle des hormones ovariennes.  [...] Mon problème, c'est donc pour les femmes... pouvez vous me résumer ce qui se passe en phase folliculaire et lutéale du point de vue des rétrocontrole et donc des action de l'oestradiol et de la progestérone sur le CHH qui stimule la production de FSH et LH ( hormone qui stimule la production de ces hormones ovariennes ).  [...]

Les yeux bridés

Les hommes adultes ne sont pas du tout à la merci de leurs hormones comme on pourrait le croire. si on injecte des substances pour anhiler leur sécrétion de testérone, leur identité sexuelle reste inchangée (toujours la même libido )... Pourtant les hormones sont le seul point d'impact entre le sexe physique et le cerveau.  [...] Je ne nie pas, mais a priori il n'y a aucune raison physiologique que les femmes soient moins portées sur le physique que les hommes... Pourtant les hormones sont le seul point d'impact entre le sexe physique et le cerveau.  [...]

la régulation de la glycémie

Montrez que le maintien dans l'organisme d'une valeur normale de la glycémie nécessite une véritable gestion du glucose. Précisez les mécanismes aussurant cette gestion et les organes impliqués.   [...] voila, alors quand pensez vous, le plan est bien, dois je bien parler des hormones, insuline, glucagon ou juste le stokage et destokage.  [...]

Similitude entre la glycémie et la calcémie

Bonjour je voudrais savoir comment le maintien de la calcémie résulte du fonctionnement d'un système de régulation construit sur le même principe que celui de la glycémie c-a-d.existence de détecteur du paramètre à régler, existence d'un message hormonal et d'organe cible.  [...] si car c'est un seul point de la régulation de la calcémie qui n'explique pas tout... il existe d'autres d'hormones (vitamine D, calcitonine notamment puis les hormones thyroïdienne, les corticoïdes, hormones sexuelles, les oestrogènes...) qui agissent à l'augmentation ou la diminution.  [...]