• Santé - Fréquence, Allèles, Génération

[Evolution] Coopération cellulaire

La fréquence de chacun des allèles sur leur génération est donc de 0,5. Par le hasard de la méiose et la fécondation (le brassage génétique donc), il se trouve que ma soeur et moi avons tous deux les yeux bleus. Fréquence de l'allèle bleu à notre génération.  [...] 1. Fréquence de l'allèle marron. 0. D'une génération à l'autre, on a donc un allèle qui a totalement disparu, et l'autre qui sera obligatoirement transmis à la descendance, le tout grâce au brassage génétique. Et cela se nomme dérive génétique.  [...]

[Evolution] Différence entre espéces et populations

Si l'on dit que que dans la population, la fréquence des caractères et allèles varient de génération en génération est ce que cela veut dire que les espèces se transforment et des espèces apparaissent et d'autres disparaissent.  [...] L'évolution au sein d'une population peut être définie comme la variation des fréquences alléliques, mais ça ne signifie pas que l'espèce disparaît. Ca signifie simplement que les proportions d'individus porteurs de tel ou tel allèle changent au cours du temps.  [...]

Daltonisme et fréquences d'allèles

Sachant que le daltonisme est lié aux hétérochromoses(les chromosomes sexuels), il est normal que la fréquence de daltoniens masculins est plus élevée que la fréquence de daltoniens féminins. Mais comment faire pour calculer la fréquence de filles et de garçons daltoniens(donc à la première génération) dans une population humaine d'âge homogène, isolée et non à l'équilibre dans laquelle par exemple, chez les parents, la fréquence de l'allèle du daltonisme est de 0,2 chez les femmes et de 0,7 chez les hommes(en supposant bien sûr que les mariages aient lieu au hasard).  [...] Si quelqu'un pourrait m'expliquer quelle méthode appliquer pour calculer une telle fréquence d'allèles à un génération ou à une autre, ce serait bien sympa.  [...]

HELP : définition en génétique

Et la dérive génétique, c'est lié à la notion de hasard - omniprésent en génétique. chaque génération est un échantillonnage aléatoire, souvent réduit, du pool allélique de la génération précédente. Au bout du compte, certains allèles présents dans une population sont éliminés, la faute à pas de chance lors du brassage méiose tout ça.  [...] En ce qui concerne la dérive génétique (variation de la fréquence des allèles du fait de l'échantillonnage au hasard à chaque génération) cette page m'a l'air pas mal faite. http.//www.ac-nantes.fr/peda/disc/svt/frequenceall/.  [...]

Les bases de l'évolution du vivant | Dossier

Par conséquent, ces caractéristiques sont moins représentées à la génération suivante. La fréquence des allèles liés à la capacité de reproduction se modifie donc en fonction des conditions environnementales.  [...] Simulation réalisée avec le logiciel R. on part de dix gènes à deux allèles, chaque allèle étant à la fréquence initiale de 0,5 puis on les laisse évoluer pendant 700 générations. Certains se fixent, d'autres disparaissent. Si l'on réitérait la simulation, l'évolution de chaque gène serait différente.  [...]

[Evolution] L'Homme évolue t'il ?

- après relâchement d'une pression de sélection l'augmentation de fréquence des allèles alors contre-sélectionnés sera lente (du fait des temps de génération, de l'importance des population, et de la sélection en même temps sur plein d'autres caractères).  [...] Au fil des génération, il va pouvoir s'accumuler dans la population des mutations entraînant une perte de fonction de ces gènes(puisque ça ne gène en rien, les mutations ne seront pas éliminées). Ces mutation pourront rester voire se fixer grâce à la dérive (changements de fréquence aléatoires.  [...]

[génétique] Groupes sanguins et statistiques

A chaque génération, tu effectues un tirage (avec remise) et c'est dans ce nouveau sac de billes que tu effectueras le tirage de la nouvelle génération. Le brassage se compte au niveau des allèles disponibles (fréquence allelique. nombre de boule de chaque couleur/nombre de boules total) et non des phénotypes, c'est pour celà que la dominance n'a aucune importance.  [...] Tu oublies toutes les générations pour arriver à une rencontre AO et BO... Combien de groupe A, B et AB pour avoir un O Nan je continue de penser que les allèles A et B sont apparues beaucoup plus tard que l'allèle O. J'ai une preuve pour étayer ma théorie, en regardant les statistiques sur la population, les indien du Pérou sont composé à 100% de groupes O, les Mayas 98% et les Amérindiens 96%. (même source Wikipedia).  [...]

fréquence d'allèle dans les générations..

Donc à chaque génération, la fréquence de l'allèle mutée à la génération précédante est obtenue en additionnant la part d'allèle venant des hétérozygotes (1/2 de leur fréquence *1.2) et celle des homozygotes récessifs (fréquence * 0.8). Donc à chaque génération il y a diminution des individus homozygotes qui ont un désavantage, ce qui fait que sur ton graph tu vois la courbe diminué dans le temps.  [...] étudiez les paramètres fixés pour chacunes des deux simulations.comparez les. comment évolue la fréquence de l'allele de génération en génération expliquez les différences constatés.  [...]

yeux bleus

ba non je ne pense pas comme tout le monde l'a dit c'est héréditaire même si parfois ça saute des générations,c'est pas parce que les yeux bleux sont moins courants qu'ils risquent plus de disparaitre que les yeux marrons.  [...] En effet d'une génération à l'autre il existe une dérive naturelle et aléatoire de la fréquence d'un allele dans une population.  [...]

[Génétique] Principe de Hardy-Weinberg et hypothèse de dérive

Or, il n'est question nulle part de la dérive génétique, pourtant une force évolutive importante qui remet en question la constance des fréquences alléliques. L'hypothèse de départ Absence de dérive génétique n'est pas spécifiée. pourquoi.  [...] la dérive génétique est la modification des fréquences alléliques d'une génération à l'autre, due au tirage aléatoire des gamètes dans le stock produit par la génération parente. Si la population est très grande, la loi des grands nombres montre que le tirage aléatoire converge vers la fréquence dans la population parente.  [...]