• Santé - Forme, Moustique, Homme

Dengue : le virus change de forme du moustique à l'Homme

Face à la dengue, dont l'incidence augmente, les traitements manquent curieusement d'efficacité. On vient de comprendre pourquoi. le virus se métamorphose lorsqu'il passe du moustique à l'Homme. Élaborés à partir de la forme présente chez le moustique, les vaccins seraient bien moins performants contre le virus chez l'Homme.  [...] C'est là que l'étude prend toute son importance. la forme moustique du virus ne présente pas les mêmes épitopes que la conformation Homme, et par conséquent n'induit pas la même réponse immunitaire. En d'autres termes, un patient vacciné avec des épitopes de la structure moustique sera peu ou mal protégé contre le virus de la dengue.  [...]

VIH : une piste pour empêcher la formation des réservoirs viraux

Les scientifiques cherchent donc désormais à éliminer ces réservoirs viraux afin de libérer l'organisme du VIH. Plusieurs pistes sont envisagées. L'une d'elles focalise son attention sur une protéine nommée SAMHD1. Découverte en 2011 par des chercheurs montpelliérains, elle empêche le VIH de se répliquer en détruisant les nucléotides cellulaires, nécessaires à la formation de nouveaux virus.  [...] Les auteurs ont remarqué que dans les cellules qui ne se divisent plus, comme les macrophages, la protéine se retrouve sous la forme non phosphorylée. Dans ce cas, pas d'infection par le VIH. En revanche, dans les cellules immunitaires qui pratiquent toujours la division, comme les lymphocytes T mémoire, SAMHD1 est présente sous forme phosphorylée.  [...]

Un vaccin prometteur contre le paludisme accessible en 2018 ?

Les scientifiques poursuivent leur quête, afin de proposer un vaccin plus efficace. La concurrence pourrait venir du Japon. Les premières phases d'un essai clinique piloté par des chercheurs de l' université d'Osaka confirment la sûreté d'un vaccin nommé BK-SE36, et montrent son effet protecteur sur un effectif réduit. Les investigations vont donc être poursuivies.   [...] Le Plasmodium, en forme de banane, est l'agent responsable du paludisme. C'est un unicellulaire qui commence son développement dans le moustique et qui est transmis à l'Homme lors des piqûres de l'insecte. Ute Frevert, Wikipédia, cc by 2.5.  [...]

Hydatidose

Mon professeur a mentionné dans le cours d'hydatidose que l'Homme est un Hôte intermédiaire CAR il s'infeste par la forme larvaire, or, il y a pleines de parasitoses là où l'Homme est un hôte définitif et il s'infeste par la forme larvaire aussi (exp. ankylostomose).  [...] Par exemple dans le cas des Plasmodium, la reproduction a lieu chez le moustique qui est donc l'hôte définitif, et l'homme est un hôte intermédiaire dans lequel le parasite se réplique et change de forme.  [...]

Paludisme : la stratégie de groupe favorable à la reproduction du parasite

Grâce à la modélisation, les chercheurs de l' IRD ont mis en évidence un trait essentiel de la biologie de Plasmodium falciparum, le parasite responsable de cette maladie. ses formes sexuées (gamétocytes) se regrouperaient en grappes dans les capillaires sanguins de l'homme et, une fois ingérées, se maintiendraient sous cette forme jusque dans l'immense chambre nuptiale que constitue l' estomac du moustique.  [...] C'est dans l'estomac du moustique que s'effectue ensuite la reproduction sexuée. De la rencontre d'un gamétocyte mâle et d'un gamétocyte femelle naît un zygote. Celui-ci produira ensuite les formes infectantes qui migrent dans les glandes salivaires du moustique et sont ensuite transmises à l'homme lors d'un second repas de sang.  [...]

Définition | Plasmodium | Futura Santé

L'Homme est un réservoir et un hôte intermédiaire de Plasmodium. Il s'infecte suite à une piqûre de moustique femelle du genre Anopheles, qui est un vecteur et un hôte définitif du parasite.  [...] le parasite est présent sous forme de sporozoïtes dans les glandes salivaires du moustique, qui les transmet à l'Homme par une piqûre.  [...]

Définition | Flavivirus | Futura Santé

Les flavivirus sont transmis par des moustiques et des tiques. ce sont donc des arbovirus, car ils sont véhiculés par des arthropodes (arthropode borne virus). Chez l'Homme, ces virus sont responsables d' encéphalites et de fièvres hémorragiques potentiellement mortelles.  [...] Les flavivirus transmis par les tiques sont, par exemple, le virus de la maladie de la forêt de Kyasanur ou celui de la fièvre hémorragique d'Omsk.   [...]

[Microbiologie] recherche du plasmodium

Il est probable que le plasmodium se cantonne dans l'épiderme pour avoir plus de chance de se faire pomper par le moustique et finir ainsi son cycle.  [...] ce peut être vrai que le plasmodium se place au niveau du sang périphérique pour que son cycle continue chez le moustique. mais curieusement, à la fin du cycle du plasmodium chez l'homme, cette dernière prend la forme gamétocyte...Or ce que je ne comprend pas, c'est que cette forme est rarement observé sur frottis sanguin ou goutte épaisse.  [...]

Nanomédecine : un nouvel espoir contre la malaria

Ils sont transmis par des piqûres de moustiques, les anophèles. La forme la plus virulente du paludisme est provoquée par Plasmodium falciparum. Ces parasites se logent dans les cellules sanguines qu'ils détruisent au bout de 48 h pour se loger ensuite dans de nouveaux globules rouges hôtes.  [...] À l'origine du paludisme, Plasmodium falciparum, se transmet de l'anophèle (un moustique) à l'Homme via la salive de l'insecte. Ute Frevert, Wikipédia, cc by 2.5.  [...]

[Divers] Parasitologie : Reservoir et Hote

prends l'exemple de Plasmodium falciparum. il a deux hôtes, un moustique du genre Anopheles et un mammifère (souvent l'homme). L'hôte définitif est le moustique puisque c'est chez le moustique que se produit la fécondation. L'homme est hôte intermédiaire, en un sens l'homme devrait être considéré comme le réservoir ou le vecteur.  [...] Mais comme la science est faite par les hommes et pas par les moustiques, c'est ce dernier qui est considéré comme vecteur. Le parasite provoque la malaria chez l'homme. Chez le moustique il ne provoque pas de fièvre, mais il lui prend desressources énergétiques et il est donc parasite chez ses deux hôtes.  [...]