• Santé - Force, Vitesse, Rythme cardiaque

Rythme cardiaque

Je voudrais savoir qui de la force ou de la vitesse augmente le plus le rythme cardiaque, cela à puissance égale naturellement.  [...] J'ai 58 ans, lorsque je marche assez rapidement mon rythme cardiaque est à 130. Dernièrement j'ai utilisé le rameur de mon fils, l'effort sur les bras et les jambes me paressait correct, bien soutenu, sans tirer en vitesse, le rythme cardiaque ne dépassait pas 110.  [...]

AMPc et modulation de la contractilité

UP. Je me demandais en faite comment se modulait la fréquence cardiaque. Je sais par exemple que le système orthosympathique peut envoyer de la noradrénaline au coeur. cette noradrénaline se fixe sur les récepteur béta-adrénergique et in fine la force de contraction et le rythme cardiaque augmente.  [...] Je me demandais si cétaient dus à l'AMPc qui phosphorylait les phospholamban et par conséquent cette accuumulation ed calcium dans le réticulum sarcoplasmique serait à la base d'une augmentation de calcium libéré et donc de force contractile supérieur ou bien si cet AMPc phosphorylait une protéine kinase A qui elle phosphorylerait les récepteurs et serait responsable de cette augmentation de la force contractile. j'expère que quelqu'un a la réponse merci.  [...]

cardio vs fat burning

Je vois partout que pour taper dans la graisse (fat burning) il faut rester a un rythme cardiaque modéré de 65-70% du rythme max. Au dessus. 80-90% on est plutôt en régime dit cardio et on tape alors dans le glycogène. Ceci serai du a la vitesse des réactions chimiques, la lipolyse étant plus lente nécessite une vitesse modérée.  [...] Mais j'ai un doute... Supposons que je brule 1000 Kcal en régime cardio (peu importe la valeur). Au moment précis de l'exercice, je consomme du glycogène que j'ai en réserve dans le foi et les muscles, OK. Mais une fois que l'exercice est terminé, le rythme cardiaque redescend, le stock de glycogène ne se reconstitue-t-il pas tranquillement a partir des réserves en graisses (je ne suis pas sur qu'il existe une chaine de réaction réversible.  [...]

Pour des gènes en bonne santé, il faut se relaxer !

Les séances de relaxation permettent de réduire les tensions physiques, psychologiques et de maîtriser le stress. Herbert Benson, professeur de médecine à la Harvard Medical School de Boston, fut le premier à décrire ce phénomène qu'il a appelé réponse à la relaxation.   [...] En effet, plusieurs études ont mis en évidence l'influence bénéfique de ces techniques de détente sur divers paramètres physiologiques, tels que la vitesse du rythme cardiaque, la pression artérielle ou la maîtrise de la respiration. Des scientifiques ont par exemple prouvé que le yoga pouvait stimuler l' immunité.  [...]

fonctionnement noradrénaline/coeur

Il y aura ainsi divers effets physiologiques telles que l'accélération du rythme cardiaque (action chronotrope), une vasoconstriction ou une vasodilatation, augmentation de la force de contraction (action inotrope).  [...] Par contre je croyais que l'augmentation de la fréquence cardiaque était augmentée par une augmentation de la conduction de l'influx sinusal (ordonnant aux cardiomyocytes contractiles de se contracter pour régir le rythme cardiaque en passant d'abord dans les oreillettes, puis dans les ventricules) dans les cardiomyocytes modifiés.  [...]

courbatures

Ayant fait de la musculation (de force) l'année dernière, je peux te dire que la première séance est un enfer pendant 3-4j après à cause des courbatures, la séance d'après (1sem plus tard) est incomparablement moins douloureuse de ce point de vue. Lors d'une muscu de force (lourdes charges soulevés très peu de fois) les muscles sont en anaérobie, donc le système cardiovasculaire n'est pas utilisé plus que d'habitude.  [...] Forcément, puisque tu enchaines les exercices, mais je t'assure qu'une bonne muscu de force augmente vraiment très peu ton rythme cardiaque. Sinon, je crois que Ian Thorpe respire qu'une seule fois en 50m et 0 en 25m... Sinon, je n'ai pas l'impression que les étirements changent grand chose (malgré ce que tout les entraineurs disent.  [...]

Diminuer le rythme cardiaque

Cependant, même si effectivement l'exercice physique peut faire à long terme baisser le rythme cardiaque, certaines personnes ont des prédispositions qui font que leur ryhtme cardiaque peut être très en dessous de la moyenne, qu'il y ait entraînement physique ou non.  [...] Oui il existe des médicaments qui peuvent ralentir le rythme cardiaque, c'est avec le cardiologue qu'il faut en parler, car le traitement doit dépendre de la cause, encore une fois.  [...]

Explication scientifique sur le rythme cardiaque ?

J'aurais aimé comprendre un phénomène que je comprends pas trop sur la fréquence cardiaque. Pourquoi quand on boit quelque chose (et j'imagine quand on mange, j'ai pas vérifié), le rythme cardiaque s'emballe le temps de boire et reviens quelques secondes après à la normale.  [...] dans un ouvrage sur le tir, je n' ai trouvé que quelques lignes qui disaient simplement que le rythme cardiaque diminuait entre 3.5 et 4.5 secondes après l' apnée et ensuite le rythme repartait plus fort et c' est là qu' il faut appuyer sur la détente.  [...]

Rythme cardiaque normal ?

A quoi sert la fréquence cardiaque c'est mieux d'utiliser fréquence qui renvoie à la vitesse plutot que rythme qui renvoie à la régularité, même si cet abus de langage est très courant.  [...] Durant le sommeil, des variations du rythme cardiaque sont normales et dues, entre autres, aux différentes phases du sommeil (lent profond, paradoxal...). Je vous laisse voir ça. http.//books.google.fr/booksid=HN1e...ommeil&f=false.  [...]

arythmie

J'imagine que l'intervalle de temps entre les pulsations cardiaques peut se representer sous forme d'une gaussienne (meme pour quelqu'un qui ne fait pas d'arythmie et ce, en considerant un effort constant). L'intervalle doit varier un peu (de facon plus ou moins aleatoire). Mais quel serait le sigma de la gaussienne.  [...] En matière de rythme cardiaque, le rythme normal se situe dans un intervalle assez large. On peut considérer que 95% des individus battent de façon physiologique entre 50 et 90 par minute.  [...]