• Santé - êtres vivants, Vue, évolution, Organismes

Différence entre phylogénie et réseau d'haplotype

Si ces deux sont faits sur la base des mêmes séquences, quelles sont les informations apportées par l'un et pas par l'autre.   [...] La phylogénie est l'étude des relations de parentés entre différents êtres vivants en vue de comprendre l'évolution des organismes vivants.  [...]

Biographie | Charles Darwin - Biologiste et naturaliste | Futura Santé

Son ouvrage sur la géologie de l'Amérique du Sud paraît en 1846. Il entreprend ensuite la rédaction d'une monographie sur les Crustacés Cirripèdes, qui l'occupera jusqu'à sa publication (1851-1854, 2 vol.). En 1855 et 1856, il se concentre sur la distribution géographique des organismes, en même temps qu'un naturaliste plus jeune, Alfred Russel Wallace (1823-1913), dont les idées convergent de plus en plus nettement avec les siennes.  [...] mais l'étude de la distribution géographique des organismes, celle des organes rudimentaires, l'examen du développement embryogénétique et l'analyse des dispositifs classificatoires eux-mêmes, ainsi que l'attention portée aux croisements et aux hybridations, permettent de reconstituer les stades probables de l'évolution des êtres vivants, accréditant l'idée que les variétés sont des espèces naissantes et que tous les êtres vivants peuvent avoir une origine commune.  [...]

[Immunologie] Nature des antigènes reconnus par les LB et les LT8

Les phagocytes peuvent reconnaitre certains pathogènes grâce à une panoplie de récepteurs membranaires (PRR) reconnaissant des motifs antigéniques conservés au cours de l'évolution. En effet, de nombreux pathogènes se partagent des constituants (peu étonnant face à l'unicité du vivant), les phagocytes reconnaissent alors ces molécules (par ex.LPS) et en détruisent les porteurs.  [...] Enfin, dernier point amusant, il faut savoir que tous les êtres vivants (dans ce bas monde) ne possèdent pas forcément de système immunitaire adaptatif (Lymphocytes), et pourtant survivent correctement. L'utilisation du système immunitaire adaptatif est un plus en terme d'évolution, notamment pour des organismes en contact constant avec un environnement microbien, mais n'est pas une nécessité absolue.  [...]

L'Origine des espèces (1859) | Dossier

1. Tous les êtres vivants, qu'ils vivent à l'état naturel ou en condition domestique, présentent des variations organiques individuelles, plus fréquentes et aisément observables dans le second cas.  [...] L'archive paléontologique, bien que livrant des témoignages précieux à l'appui de la théorie généalogique, se révèle à cet égard insuffisante, du fait de son exploration limitée et de l'effacement physique des traces de certaines catégories d'êtres. mais l'étude de la distribution géographique des organismes, celle des organes rudimentaires, l'examen du développement embryogénétique et l'analyse des dispositifs classificatoires eux-mêmes, ainsi que l'attention portée aux croisements et aux hybridations, permettent de reconstituer les stades probables de l'évolution des êtres vivants, accréditant l'idée que les variétés sont des espèces naissantes et que tous les êtres vivants peuvent avoir une origine commune.  [...]

[Biochimie] Question de cours de SVT - La parenté

Bonsoir pour répondre à ta question je dirais que l'environnement conditionne les organisme vivants.Il exerce sur les êtres vivants un avantage sélective.C'est le principe de l'évolutions.Certains organismes peuvent s'adapter d'ou leurs survis et d'autres non d'ou leur diparision.  [...] Bonsoir pour répondre à ta question je dirais que l'environnement conditionne les organisme vivants.Il exerce sur les êtres vivants un avantage sélective.C'est le principe de l'évolutions.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 2

Par contre, je ne dis pas que l'évolution est prévisible. pour ça, il faudra pouvoir anticiper toutes les contraintes et les adaptations possibles concernant tous les êtres vivants non encore existant. Je ne sais pas si l'apparition de l'intelligence était une nécessité sur terre étant donné son temps de vie, c'est un problème de statistique, mais ce n'est sûrement pas du hasard, au sens ou tout aurait pu arriver.  [...] A mon avis, si on rembobine le film de l'évolution, et qu'on le recommence, le hasard des mutations aléatoires produira des organismes qui n'ont rien à voir avec nous, les etres vivants actuels.  [...]

[Divers] Lien entre la vision du physicien et celle du biologiste ?

De ce point de vue, l'ADN, les protéines et les membranes peuvent êtres vus comme des outils permettant aux êtres vivants de se reproduire et de s'auto-entretenir, mais peut-être que dans d'autres conditions d'évolution les outils développés auraient été différents.  [...] La physique est une science exacte de la nature. Elle correspond à l'étude du monde extérieur et des lois de son évolution. La modélisation des systèmes laisse de côté les caractères spéciaux aux êtres vivants.  [...]

[Physiologie] mouvements des insectes

Et bien. Est ce que les insectes font partie de la chaîne de l'évolution de l'homme Je veux dire d'après la théorie de l'évolution l'homme a-t-il été insecte Est-ce que leur exosquelette conduit le courant S'ils ont un métabolisme rapide cela signifie qu'ils produisent une grande quantité d'énergie en très peu de temps.  [...] non d'un point de vue évolutif l'homme n'a pas était un insecte parce que l'homme est deutérostomiens et les insectes sont protostomiens. mais l'idée générale de la théorie de l'évolution est que tout les êtres vivants partage un ancêtre commun à tous...l'exosquelette ne conduit pas le courant car c'est une couche de chitine et non une structure métallique, le plus énergétique est le glucose évidemment, une molécule de glucose après la glycolyse donne je pense 12 molécule d'ATP, le tréhalose je ne sais pas combien il donne d'ATP mais il n'est pas plus énergétique que le glucose, les insectes transforme la molécule de glucose consommé dans la nature en tréhalose pour être reconnu par leur métabolisme cette transformation s'effectue au niveau des intestins.  [...]

[Evolution] la mutagenèse et l'évolution.

en gros je suppose que chez tout les êtres vivants il existe un gène que j'ai appelé  [...] des instructions de construction de l' être vivant est modifiée, du coup l' être vivant construit est une nouvelle espèce, en gros  [...] améliorantes, que les polymérases ont la tâche d'écrire, ils écrivent avec la pleine conscience que ce qu'ils écrivent a du sens biologiquement parlant.  [...] en étudiant l' évolution j'ai cru bien comprendre que par exemple l'hémoglobine du chien et celle de l'homme est différente de quelques acides aminés, pareille pour celle du gorille et celle de l'homme, un seul acide aminé de différence je crois...donc les gènes des organismes sont bien différents de quelques bases mais sont les mêmes, et en découvrant l'existence de la mutagenèse, j'ai bien eu l'impression d' être tombé sur un gros outil pour étudier l' évolution, il nous permettra de tracer les étapes de complexification progressive des êtres vivants du moins l'histoire des modifications génétiques fortuites qui a mené à toute cette diversité du vivant sachant que l' évolution n'a pas d'inspiration à complexifier ni à diminuer l' être vivant, tout ça sont des concepts relatifs et que cette complexité relative est le résultat d'accumulation de mutations dans la séquence du gène programme.  [...]

[évolution] Théorie de l'évolution?? vrai ou faux...

Je ne croie pas, la croyance étant un acte de foi et normallement il n'y a pas de place pour la foi en science. La théorie de l'évolution, dans sa forme actuelle, est la théorie qui explique le mieux le cheminement qui a amené des premiers organismes vivants (peut-être des espèces de bactéries) aux formes de vies qui peuplent aujourd'hui notre planète.  [...] Il y aussi des théories locales. A savoir différentes théories qui s'opposent, parfois frontalement, au sein du cadre de l'Evolution, sur celle d'un clade, d'un groupe d'êtres vivants donnés. C'est là où se situe le débat le plus intense, à mon avis, parce qu'on a là une vraie controverse scientifique.  [...]