• Santé - éléve, Chocs, Tétanos

[Physiologie] fusion tétanique

Quand tu stimule un muscle avec un choc électrique suffisant pour avoir une réponse musculaire, tu obtient une contraction rapide et une décontraction rapide du muscle. Maintenant si tu augmente progressivement la fréquence des chocs (mais de même intensité) tu va obtenir des contraction musculaire de plus un plus rapprocher jusqu'à un moment où la décontraction n'a pu le temps d'avoir lieu avant que la nouvel contraction ne se produise.  [...] c'est la fusion, et si cette fréquence élevé des chocs perdure pendant un certain temps alors tu on obtient un tétanos musculaire, avec fusion de tous les pic de contraction, le muscle reste contracté.  [...]

[Physiologie] Deux stimulations successives sur le nerf

Vous assistez ici à une sommation des chocs à partir d'une certaine fréquence de stimulation. C'est la principe de base aboutissant au tétanos.  [...] Merci beaucoup Nowell ^^. Cela est maintenant plus clair dans ma tête, c'est donc une histoire de vitesse entre la réabsorption de Ca++ qui est constante mais trop lente lors de stimulations successives et qui creer ainsi un surplus calcique suscitant une amplitude plus élevée pour la deuxième secousse.  [...]

Le tétanos sévit toujours en France !

La France est relativement peu touchée par le tétanos. Cependant, le taux de létalité des patients atteints par la maladie s'élève à plus de 30 %. Le s populations les plus à risque Les seniors et, tout particulièrement, les femmes. L'enjeu est donc capital d'effectuer son rappel antitétanique en temps et en heure.  [...] Le tétanos est une maladie infectieuse caractérisée par des courbatures douloureuses, telles que le blocage des mâchoires, des spasmes, des sueurs ou des difficultés à avaler qui apparaissent à la suite de l'infection d'une plaie entrée en contact avec une plante ou un outil souillé de terre. DR.  [...]

[Physiologie] contraction des fibres myocaardiques

Cependant je dirais que la contraction à aussi une période pour pouvoir renouveller l'état initial. A partir d'un certain moment, si on stimule a une fréquence trop élevée le muscle, on provoque un tétanos il me semble.  [...] Non le tetanos en physiologie c'est quand on a une contraction maximale et soutenue de la fibre. Elle obtenue quand la fréquence des stimulation est telle que à chaque stimulation on a un peu plus de fibres de l'unité motrice recrutées. (c'est pas nécessairement super clair dit comme ca mais j'ai pas envie de faire un cours de physio là ).  [...]

Vaccins : bons ou mauvais ?

K.i conseille à tout un chacun de chercher sur le net les effets du tétanos, avec quelques photos en prime... et le premier qui m'affirme que ça se soigne à l'homéopathie gagne une place dans ma catégorie connard de première (à moins que ce ne soit de l'humour).  [...] Pourquoi le tétanos, c'est le meilleur exemple de la dichotomie du discours contre les vaccins. Voilà une maladie qui a tendance à devenir de plus en plus fréquente, parce que les gens ne se vaccinent pas. Si tu lis sur le lien que j'ai donné, 50% des malades en meurent dans des souffrances atroce à court terme.  [...]

toxicité des vaccins - Page 2

Le formalin (solution contenant 37% de formaldéhyde) inactive le virus dans les vaccins antipoliomyélitique, de la fièvre jaune et de la grippe. Il se retrouve aussi dans ceux de la diphtérie, du tétanos et du DCT (diphtérie, coqueluche, tétanos).  [...] Euh... la variole, la rage, la poliomyélite, le tétanos, j'en passe et des meilleures, ce ne sont pas des pathologies lourdes, peut-être.  [...]

Vaccins : bons ou mauvais ? - Page 3

..) sont extrêmement nocifs pour la santé (comme vous pouvez le constater en étudiant une simple recherche internet)... les vaccins peuvent éventuellement nous aider oui. Mais à quel pris de plus les risques de contracter le tétanos sont bien moins grands que les risques de contracter les symptômes liés aux métaux lourds.  [...] Si nous mettons à part qu'un vaccin pour le tétanos par exemple est constitué (je simplifie bien entendu) du bacille transmettant le tétanos que l'on canalise à l'aide de métaux lourds afin que notre corps puisse se protéger du bacille en question. que les métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, nickel, chrome, cuivre, zinc,...) sont extrêmement nocifs pour la santé.  [...]

Vaccins : bons ou mauvais ? - Page 2

C'était de l'ironie, mais bon, libre à toi de choisir. J'ai un ex-beau-frère qui n'a jamais été vacciné contre le tétanos. Pourtant, il pratique un métier à risque. mécanicien. Il a 40 ans, pour l'instant, il ne l'a pas contactée.  [...] Mais les stats ne disent pas que si tu ne te vaccine pas, tu vas chopper la maladie en question. Tu peux très bien passer au travers. Dans le cas du tétanos, c'est juste ta vie que tu met en danger. Dans d'autres cas, grippe, coqueluche, c'est les gens de ton entourage plus faibles que toi et qui ne seraient pas vaccinés qui risquent d'en souffrir.  [...]

Définition | Bacille de Nicolaïer - Clostridium tetani | Futura Santé

Le bacille de Nicolaïer produit deux exotoxines, la tétanolysine et la tétanospasmine. Alors que la première ne semble pas impliquée dans la pathogénicité de la bactérie, la seconde, codée par le plasmide bactérien, est responsable des symptômes du tétanos.  [...] D'abord synthétisée sous forme de précurseur, la tétanospasmine est ensuite clivée par des protéases bactériennes. Elle devient alors active, est reconnue par un récepteur neuronal et subit une endocytose. La toxine à l'intérieur du neurone va alors inhiber le largage des neurotransmetteurs glycine et GABA, en d'autres termes elle bloque les synapses inhibitrices, ce qui mène aux symptômes.  [...]

Définition | Tétanos | Futura Santé

Après quelques jours d'incubation, la bactérie atteint le système nerveux central. La toxine qu'elle produit, la tétanospasmine (ou toxine tétanique), inhibe les synapses inhibitrices des motoneurones de la moelle épinière et du tronc cérébral, menant à des spasmes, des convulsions et des rigidités musculaires.  [...] Le tétanos peut être traité en éliminant la bactérie (en enlevant la peau autour de la plaie infectée et par antibiothérapie), en injectant des anticorps neutralisant la toxine, et en bloquant les neurones grâce à des molécules inhibitrices.  [...]