• Santé - Développement, Forme, Morphologie

Néoténie... quoi c'est?

En effet, la néoténie est un exemple de pédomorphie qui est un cas d'hétérochronie. Les hétérochronies se définissent comme les changements qui affectent les périodes et les durées de l'ontogenèse (ou développement). Si l'on considère la morphologie d'un organe ou d'un organisme (la morphologie comprend la forme et la taille), on peut distinguer deux états morphologiques.  [...] La néoténie (cas de pédomorphie) est caractérisée par une taille restant inchangée, mais un développement plus lent de la forme qui résulte en une morphologie juvénile pour une taille adulte.  [...]

Le mystère de la coloration des animaux en partie expliqué

La morphologie des animaux, de leur forme générale à leur ornementation, est déterminée par des gènes qui s'activent au cours du développement embryonnaire. Ils agissent comme différents corps de métier sur un chantier. certains sont des architectes qui établissent la trame du corps ou d'un organe.  [...] d'autres sont des artisans (peintres, charpentiers, etc.) qui reçoivent leurs instructions des gènes architectes. Comprendre comment les relations entre ces gènes s'établissent pendant le développement embryonnaire et se modifient au cours de l' évolution peut se révéler crucial, notamment pour savoir de quelle manière la morphologie des animaux apparaît puis évolue.  [...]

darwinisme

Je préfère cette formulation. au cours des stades précoces du développement, les embryons de différentes espèces de vertébrés se ressemblent de moins au moins avec le temps, et d'autant plus rapidement qu'elles sont éloignées dans l'arbre phylogénétique.  [...] Pour ce qui est des équilibres ponctués (les apparitions brusques d'espèces ou de nouvelles formes), quand une mutation touche les gènes du développement on a alors affaire à ce que l'on appelle des hétérochronies du developpement qui modifient considérablement la morphologie sans qu'il y ait necessairement de mutations d'ordre morphologiques.  [...]

[Evolution] Protostomiens-Deutérostomiens

En ce qui concerne le blastopore. Si l'on se base sur la morphologie on peut supposer que chez le Bilatérien ancestral, pendant le développement, aussi bien la bouche que l'anus se formaient à partir du blastopore et que cela était donc un caractère primitif des Bilatériens.  [...] Cette hypothèse est actuellement soutenue par les études moléculaires du développement concernant l'expression du gène T-box, Brachyury. Chez les Cnidaires, le gène est exprimé dans la région du blastopore d'une anémone de mer et autour de la bouche d'une hydre.  [...]

[Evolution] Redevenir un singe?

Justement, le modèle me semble appauvri si on ne fait pas référence à la néoténie, en particulier parce qu'on perd à mon avis l'idée selon laquelle la modification de quelques gènes de régulation du développement peut amener à des modifications morphologiques assez importantes (comme un pied à pouce non opposable, caractère foetal demeurant chez l'adulte).  [...] Au fait, la néoténie (ou la paedomorphose, l'hypermorphose et autres) ne concerne pas seulement les formes avec un stade larvaire mais n'importe quel être vivant dont la morphologie change au cours de la croissance. Ainsi, l'hypermorphose est parfois impliquée dans l'apparition du gigantisme chez les animaux, avec la présence d'une période de développement prolongé.  [...]

La transition épithélio mésenchymateuse des tissus conjonctifs

En effet la TEM se caractérise par un changement de morphologie de cellules épithéliales vers des cellules de forme fusiforme (mésenchymateuse). Mais les cellules du tissu conjonctif n'ont pas de forme épithéliale, pire encore, elles peuvent déjà avoir une morphologie fusiforme.  [...] Même si le type cellulaire est different, les mécanismes moléculaires maintenant bien décrits sont très probablement similaires d'où l'analogie.   [...]

[Divers] Livre sur l'histoire de l'anatomie comparative

J'ai un mémoire à faire et j'aurai besoin de trouver des informations sur les débuts et les développements de l'anatomie comparative (Vésale probablement, mais encore). Je serai reconnaissante si quelqu'un pourrait m'indiquer une ou des références (sites web, livres, articles,...).  [...] Bon ensuite, il faudra sans doute aussi parler d'homologie, de développement. Des références comme Ernst Haeckel (1866) peuvent être utilisée Generelle Morphologie den Organismen (dont j'avais trouvé le pdf sur Gallica).  [...]

glucides complexes

alors l'amidon c'est la forme de reserve glucidique chez les vegetaux. On trouve l'amidon en general sous forme de grain d'amidon dont la morphologie varie selon les espece de vegetaux (par exemple la mise en evidence pour la pomme de terre c'est le lugol).  [...] - l'amidon a un groupement -OH de libre (voir 2/3 de plus) enfin bref, vu que l'amidon est composé de 250 à 300 D-glucopyrannose, c'est tres negligeable et donc il n'a pas de pouvoir reducteur (oui, un oside est reducteur lorsquil a un groupement -OH de libre, le lactose par exemple est reducteur, le maltose aussi).   [...]

Pourquoi y a-t-il différents types de neurones ?

La morphologie, la localisation et le nombre de ces prolongements, ainsi que la forme du soma varient et contribuent à définir différentes familles morphologiques de neurones.  [...] De plus, chaque neurone est unique de par sa forme particulière, la position qu'il occupe dans le système nerveux et les connexions qu'il entretient avec d'autres neurones ou avec des cellules réceptrices (sensorielles) ou effectrices (musculaires ou glandulaires).  [...]

[Génétique] Combien la femme a-t-elle de gènes de plus que l'homme ?

Durant le développement, on part donc d'un plan d'organisation très proche, puis à un moment du développement, les gènes spécifiques aux mâles entrent en scène et vont modifier le déroulement du programme. Comme les mamelons n'ont pas de désavantage particulier, ils sont restés dans le plan d'organisation de base, sans autre modification que de rester à un faible état de développement (les gènes mâles agissent assez tard...).  [...] Ces hormones sexuelles vont alors, de façon directe ou indirecte, stimuler ou réprimer l'expression de certains gènes qui ont un impact sur notre phénotype et notre morphologie en général, que ce soit le développement musculaire, osseux, cartilagineux, etc.  [...]