• Santé - Contraction, Muscle, Oeil

Tout savoir sur la vue, en un coup d'oeil !

Pour sensibiliser aux problèmes de déficiences visuelles et de cécité, la Journée mondiale de la vue a lieu ce 11 octobre 2012. Futura-Sciences vous donne les clés pour mieux connaître les troubles de la vision et en profite pour dévoiler quelques mystères sur l'oeil, un organe décidément étonnant.  [...] La fasciculation de la paupière est une contraction involontaire et irrégulière du muscle orbiculaire de l'oeil. C'est joliment dit mais c'est bien désagréable.  [...]

Fasciculation : quand les paupières tremblent de façon incontrôlée

La fasciculation de la paupière est une contraction involontaire et irrégulière du muscle orbiculaire de l' oeil. C'est joliment dit mais c'est bien désagréable. Heureusement, ce tremblement est le plus souvent bénin et se résout de lui-même.  [...] Le tremblement de la paupière peut être expliqué par deux phénomènes. l' hérédité ou un trouble local conduisant à la crispation de la paupière. Dans ce dernier cas, une fatigue visuelle est le plus souvent en cause. Cette dernière altère le bon fonctionnement de l' articulation neuromusculaire et entraîne des petites vibrations des paupières.  [...]

Diamètre de la pupille

La lumière pénètre dans l'oeil et une partie de l'information lumineuse va etre analysée pour savoir si le focus est correct. Une information nerveuse se dirrige vers l'iris qui est un sphinkter (donc un muscle) et en controlant son état de contraction, va directement gérer le diametre de la pupille.  [...] l'autre avec des fibres circulaires la rétrécit. Leur action modifie le diamètre de la pupille et donc régule la quantité de lumière qui entre dans l'oeil, comme le diaphragme d'un appareil photo détermine le diamètre d'ouverture de l'objectif.  [...]

En image : l'oeil comme vous ne l'avez jamais vu

L'iris de cet oeil ressemble à un paysage volcanique. Les structures à l'apparence rocheuses sont les muscles qui permettent la contraction et la dilatation de la pupille. Suren Manvelyan.  [...] Le rôle de l'iris consiste à régler la dilatation de la pupille en fonction de l'ambiance lumineuse. Deux muscles antagonistes contrôlent la contraction et la dilatation de l'iris. le muscle sphincter pupillaire et le muscle dilatateur de la pupille. Lorsque le muscle sphincter se relâche et que le muscle dilatateur se contracte, la pupille se dilate.  [...]

Darwin aurait tort : l'expression faciale des émotions n'est pas universelle

Le sourire est une expression humaine qui se caractérise par la contraction simultanée de nombreux muscles du visage. Il semble universel et manifeste un sentiment de joie. D'autres émotions, en revanche, peuvent être plus difficiles à cerner en fonction des cultures. AmUnivers, Fotopédia, cc by nc sa 2.0.  [...] En 1862, dix ans avant Darwin, le Français Guillaume-Benjamin Duchenne s'était déjà intéressé aux émotions que l'on pouvait lire sur les visages. Il démontre notamment qu'un vrai sourire (aujourd'hui appelé sourire de Duchenne ) ne se caractérise pas uniquement par la contraction de muscles buccaux, mais aussi par celle du muscle orbitaire de l'oeil.  [...]

[Physiologie] La Tension musculaire

Le muscle qui se contracte exerce sur un obbjet, une force (tension) et l'objet exerce sur le muscle une force égale et de sens opposé (charge). La charge qui détermine la longueur initiale d'un muscle avant sa contraction est appelée précharge et la charge exercée sur un muscle au cours de sa contraction, postcharge.  [...] -en 1er lors du début de la contraction du muscle. raccourcissement des sarcomères, mais pouvant être compensé par l'étirement des éléments élastiques, notamment le tendon, donc la tension musculaire est la tension (= l'étirement) qui agit sur ces éléments élastiques Ainsi.  [...]

Questions de neuroanatomie, assez difficile

Pour la 1) j'ai eu un début de réponse, je viens de me rappeler que le réflexe myotatique est à innervation réciproque également, ça veut dire qu'il inhibe la contraction des muscles antagonistes (donc les fléchisseurs). Je ne comprends donc pas ta réponse arthur quand tu parles de contraction passive des fléchisseurs du genou ni quand tu parles d'extension du quadriceps (je croyais qu'on ne devait pas parler d'extension/flexion pour un muscle mais juste pour les articulations).  [...] Pourquoi les motoneurones gamma agissent avant les alpha Ils sont censés servir à ce que le FNM ne soit pas écrasé en le redressant après la contraction musculaire par des alpha (ça confirme encore que l'isométrique est bizarre car si le FNM a besoin d'être redressé c'est que le muscle s'est raccourci et a changé de longueur).  [...]

[Physiologie] le reflexe myotatique inverse

Le myotatique est un réflexe de contraction du muscle lorsque qu'on l'étire. C'est un genre de compensateur. Imaginez que vous relachiez vos muscles quadriceps en position debout, ce la se traduit par un étirement du muscle. pour compenser cela et éviter la chute, il se créer un reflexe de contraction pour revenir à la normale.  [...] Le myotatique inverse est quant à lui un reflexe qui limite la contraction réflexe myotatique. Quand le muscle est trop tendu, il se créer un réflexe d'inhibition de la contraction du muscle pour éviter la crampe ou la contraction continue.  [...]

[Physiologie] Relation entre force & contraction

Je n'ai pas vu les pièces jointes (pas encore validées) mais j'ai plutôt souvenir que la force maximale d'in muscle se situerait dans les vingt derniers pourcents de contraction maximale.  [...] La fibre musculaire ne varie pas en volume, juste en longueur, ce qui donne une répartition différente selon que la fibre est étirée ou contractée. Aux environs des 50% de contraction, ce doit être le moment où on a le plus de mouvement de volume interne. Probablement le moment le plus fragile de la fibre, et donc le plus fatigant pour le muscle. Beaucoup d'énergie sera dissipée.  [...]

retrouver sa souplesse

Pour ma part, j'aime beaucoup le travail en isométrie lorsqu'il sagit d'entraîner un muscle. On essaie de maintenir la contraction contre une résistance quelconque. Pour en savoir plus.  [...] Le non-douloureux en souplesse me semble très relatif. à partir du moment où l'on tire sur un muscle plus loin qu'il n'en a l'habitude, ça fait mal. Maintenant, il y a aussi un degré, ça peut 'tirer' sans être insupportable (si la douleur devient trop forte, il est vrai qu'elle conduit potentiellement à une tentative de contraction du muscle, et donc une opposition à l'étirement.  [...]