• Santé - Cellules, Organismes, Homme

[Génétique] Identité génome homme et riz

J'ai lu récemment que l'Homme et la bactérie E Coli avaient 50% de leur génome identique. A la réflexion, cela n'est pas si extraordianire car la bactérie possède déjà tous les mécanismes fondamentaux de la vie, réplication de l'ADN, traitement de l'énergie, reproduction, défense par rapport au milieu, etc.  [...] Et puis on sait qu'il a fallu 3.5 milliards d'années pour mettre au point les cellules à noyau et seulement 1 milliard d'années de plus pour que se développent les organismes multi-cellulaires jusqu'à l'Homme.  [...]

CO2 en fonction du temps

Quoiqu'il en soit, pour faire ce genre de comparaison, il faut se ramener à une unité commune. Dans l'absolu, si vous comparez la quantité de CO 2 émise par un organisme unicellulaire et par un organisme pluricellulaire, vous avez un très léger biais d'échelle (par ex.  [...] chez l'Homme, le nombre de cellules du corps est de l'ordre de 10 13...). Sans même parler du fait que 1. les organismes unicellulaires sont rarement tous seuls. 2. mesurer la quantité de CO 2 produite par une seule cellule est compliqué (ça fait pas beaucoup).  [...]

Comment les différencier, où se cachent ils ? | Dossier

Il y a des virus partout où il y a des cellules. On pense qu'il existe des virus chez tous les organismes vivants. Le nombre de ceux qui infectent l'homme s'élève à quelques centaines. Mais tous ne sont pas susceptibles de déclencher une maladie. Et il est probable que la faune et la flore hébergent des dizaines de milliers d' espèces virales différentes.  [...] Ils ont pu ainsi en isoler environ 30.000. Il y a de fortes chances pour que l'on trouve des virus dans presque toutes nos cellules. Nous en avons par exemple en permanence sur les muqueuses respiratoires ( nez, bronches, poumons ) et digestives (bouche, intestin). Ceux-ci sont généralement bien supportés.  [...]

Cancer !!!

Sinon, comme l'ont dit les autres, chaque personne répond de façon différente à un traitement. De très nombreuses variables jouent dans l'efficacité du traitement. ce peut être au niveau de l'organisme, au niveau psychologique, environnemental,  [...] En effet même si la souris et l'homme sont proches, ce sont des organismes assez différents, ce qui peut nous orienter sur de fausses pistes et faire perdre des dizaines d'années de recherche, mais on n'a pas le choix. On fait aussi beaucoup de tests sur des cellules cancéreuses cultivées dans des boîtes afin d'évaluer leur réponse à des traitements.  [...]

[Evolution] Méthode de datation des ancêtres commun

il y a pas mal de discussions pour savoir si l'horloge moléculaire est relative au temps calendaire ou au nombre de générations (d'organismes ou de cellules). Par exemple on sait qu'il y a chez l'Homme beaucoup plus de divisions cellulaires entre le zygote et le spermatozoïde qu'entre le zygote et l'ovule, ce qui donne en théorie plus de chances à des mutations d'appraître chez les hommes que chez les femmes, et donc l'horloge moléculaire ne serait pas la même le long de la lignée mâle que le long de la lignée femelle (mais les deux lignées se croisent continuellement bien sûr).  [...] Les erreurs de cette machinerie, conduisent à des mutations. Certaines de ces mutations ne changent rien au fonctionnement de l'organisme (silencieuse), d'autres auront un impact positif ou négatif, et seront conservées, ou non. Il est donc possible d'évaluer la distance génétique qui séparent deux espèces et donc le temps qui a pu s'écouler depuis cette différenciation.  [...]

[Microbiologie] Micro-organismes lait UHT

Mais comme ce lait est stérilisé, c'est-à-dire que l'on a tué la totalité des micro-organismes avant sa mise en vente, pourquoi doit-on rapidement consommer un lait 100% stérile après ouverture sachant qu'il n'y aucune germe pathogène donc aucune ne pourra se développer lors de la conservation après ouverture.  [...] il faut que tu sache une chose c'est que les bactéries sont présent absolument partout tu en trouvera partout dans ton simple corps il y a bien plus de bactérie que d'humain sur terre ou que de cellules humaines dans un corps (100 millions de milliards dans un corps humain) aucun animal ou être vivant mis au contacte de l'environnement ne peut être stérile naturellement sans bacterie la plus part des organismes ne survivrai même pas l'homme n'échappe pas a la règle donc peut de chance qu'un aliment soit stérile ^^ (il faut aussi distinguer bacterie et microorganisme pathogène).  [...]

Terre et Vivant

dans ce cas, si nous sommes la somme des cellules vivantes qui nous composent et interagissent entre elles, et forment des populations de cellules, alors il est possible de faire une analogie entre chacune de nos cellules qui est vivante (dans les conditions de vie particulière qui est notre organisme, car en dehors elles ne survivraient pas) et la terre qui est l'ensemble des interactions d'organismes vivants qui la composent, mais même ici on doit se fier à la définition du vivant, et cette vision des choses à des limites, par exemple.  [...] pour le principe d'échange avec son environnement afin de se nourrir, grâce à ce qu'on mange, ce n'est pas vraiment nous qui nous nourrissons, mais plutot nous permettons à chacune de nos cellule de se nourrir, une analogie peut être faite avec les échange qu'il y a entre la terre et son milieu exterieur (le vide sidéral dans lequel est la Terre) ce qui revient à dire que la lumière du soleil qui vient donc du milieu exterieur et qui sert a alimenter les organismes vivants qui la composent (plantes pour photosynthèse) et l'équivalent du processus que nous utilisons quand on mange et que en réalité on alimente les cellules qui nous composent.  [...]

Tchat avec Axel Kahn : l'éthique et l'avenir des techniques | Dossier

Axel Kahn. On appelle clonage, la reproduction asexuée de cellules ou d'organismes. Chez l'Homme, la première étape du clonage est de remplacer le noyau d' ovules par le noyau d'une cellule de la personne que l'on veut cloner. Si cela marche, cela donne un embryon qui peut être utilisé à des fins scientifiques ou thérapeutiques, ou bien être mis dans le ventre d'une femme dans le but de faire naître un enfant.  [...] Axel Kahn. Je n'ai jamais lu que Richard Dawkins dise exactement cela. Le concept de gène égoïste est différent. Il propose que la sélection darwinienne n'est pas liée à la compétition entre les organismes, mais entre les gènes de ceux-ci agissant de façon égoïste en faveur de leur diffusion maximale.  [...]

[Biochimie] D'ou vient l'homme ?

Au départ la vie serait apparu dans les océans, sous la forme d'organisme unicellulaire qui auraient ensuite donné des organismes pluricellulaires, qui à force d'évolution sont à l'origine de tous les organismes complexes d'avant et maintenant. Donc oui nous venons d'une cellule (et de plus, la fusion de l'ovule et d'un spermatozoïde donne une unique cellule, donc cette phrase s'applique à l'homme en tant qu'espèce mais aussi au niveau de l'individu lui même ).  [...] Qu'est ce qui vous permez de d'affirmer cela Il me semble que certaines concentrations inoiques sont sensiblement les mêmes dans les cellules que dans l'eau de mer, ce qui me semble être un sérieux argument en faveur du lien entre nos orginines et notre constitution principalement faite d'eau.  [...]

Qui sont les ennemis du vieillissement ? | Dossier

Une cellule est l'entité élémentaire de tout être vivant. hommes, animaux ou plantes (comme une brique l'est pour un mur ). Les organismes les plus simples sont composés d'une seule cellule (les bactéries par exemple). Les organismes plus grands sont composés de cellules qui coopèrent,, qui peuvent être classées en différentes catégories pour former, par exemple, la peau, les os, le tissu nerveux etc.  [...] On a constaté que lorsqu'on cultive des cellules, ces télomères raccourcissent au fur et à mesure des divisions. Actuellement, on dit qu'il semble y avoir des corrélations entre la longueur de ces télomères et la durée de vie de l'organisme. Des observations récentes ne confirment cependant pas la corrélation éventuelle entre longueur des télomères et durée de l'existence humaine.  [...]