• Santé - Cellules, Développement, Muscles

[Génétique] Phénomene de Lyonisation

Pendant le développement embryonnaire, les cellules acquièrent une destinée qui dépend d'où elles se trouvent. Une fois les cellules déterminées dans une voie, elles donneront un type de cellules ou un organe particulier. Donc si c'est une cellule avec l'X sain inactivé (donc l'X muté actif) qui est à l'origine de la lignée qui donnera les myocytes par exemple, alors tous les muscles seront composés de cellules de phénotype muté.  [...] Eschplikachion. Lors du développement les cellules qui donneront le(s) muscle(s) passeront par la case inactivation de l'X...et donc pour un lot de 10 cellules qui donneront le muscle au départ, on a 3 cas possibles.  [...]

L'organogenèse : la formation des organes de l'embryon | Dossier

À la fin du premier mois de développement, les trois vésicules cérébrales primaires sont apparentes. À la fin du deuxième mois, toutes les courbures sont présentes, les hémisphères cérébraux recouvrent l'extrémité supérieure du tronc cérébral.  [...] Un somite comprend le sclérotome, le dermatome et le myotome. Les cellules du sclérotome après migration donnent les vertèbres et une partie des côtes. Celles du dermatome forment le derme de la peau. Les cellules du myotome suivent le développement des vertèbres et produisent les muscles squelettiques du cou, du tronc, des membres.  [...]

[évolution] Théorie de l'évolution et Régression des organes inutiles

Les mutations sont petites, aléatoires et nuisibles. Elles se produisent rarement et dans le meilleur des cas elles sont inefficaces. Cette description des mutations implique qu'elles ne peuvent en aucun cas générer un développement évolutif. Un changement aléatoire au sein d'un organisme fortement spécialisé est inefficace ou nuisible.  [...] certains chercheurs ont découvert le rôle du thymus dans le développement des cellules de notre système immunitaire et la responsabilité de la glande pinéale dans la production d'hormones vitales pour notre organisme, et le rôle d'appui du coccyx aux muscles environnant le bassin a aussi été mis à jour, et aussi l'importance du rôle joué par le pavillon dans la localisation de la provenance des sons a été définie.  [...]

Science décalée : bientôt du porc génétiquement allégé

Pour créer de tels cochons, les chercheurs ont dû induire une mutation dans le gène de la myostatine (MSTN), qui inhibe la croissance des cellules musculaires. ce gène contrôle la taille des muscles quand l' embryon se développe et arrête leur croissance quand ils sont trop gros.  [...] La vache blanc bleu belge est particulièrement musclée et résulte d'une longue sélection. La génétique moléculaire permet d'aller beaucoup plus vite. Prankster, Robi, Wikipedia, cc by sa 3.0.  [...]

Le vieillissement cellulaire est réversible : une thérapie fait rajeunir des souris

Quand les expériences ont été reproduites sur des souris normales et âgées, celles-ci semblaient avoir rajeuni. Les chercheurs ont observé que certaines cellules avaient amélioré leurs capacités à se régénérer. les cellules de muscles et du pancréas se remettaient plus facilement d'une lésion.  [...] Jusqu'à présent, les biologistes savaient rendre leur pluripotence, c'est-à-dire la capacité à se différencier, à des cellules qui étaient déjà différenciées (devenues donc des cellules d'un certain type, peau, muscles...). Mais grâce aux travaux d'une équipe de l' Inserm, menée par Jean-Marc Lemaître de l'université de Montpellier, la science a fait un nouveau pas en avant.  [...]

En vidéo : des cellules souches qui survivent après la mort

En mai 2012, une équipe de l'institut Pasteur annonçait la découverte de cellules souches vivantes dans les muscles d'une personne décédée depuis 17 jours, et dont le corps a été maintenu à 4 °C. D'autres expériences, chez la souris, montraient également la longue survie de ces cellules dans la moelle osseuse.  [...] Des cellules souches surprises postmortem dans les muscles. Elles sont encore vivantes, sans doute parce qu'elles se sont placées en état de dormance. Fabrice Chrétien.  [...]

cytosquelette

Le remaniement de l'actine se fait dans toutes les cellules, mais absolument pas comme dans les muscles, qui sont un cas particulier, avec les sarcomères.  [...] et quand elle est utilisé, elle fait glisser les MFA de la même façon que dans les muscles mais c'est réguler d'une manière différente vu que ces cellules ne sont pas inervée.  [...]

Question embryologie

Parallèlement au développement du râchis, les 2/3 caudaux tube neural se forment au sein du canal vertébral pour donner la future moelle épinière. Des cellules des crêtes neurales, à proximité, vont migrer vers le tube neural et participer à la formation de la moelle épinière et des afférences sensitives (les ganglions sensitifs, cellules gliales, ganglions prévertébraux,  [...] D'autres os (les os du crâne + machoire, ainsi que quelques autres) naissent par un système d'ossification endomembranaire. Parallèlement à ce développement de l'os, le muscle se développe à partir cellules primitives (myoblastes) d'origines mésenchymateuses.  [...]

Le coeur, son fonctionnement et ses cellules | Dossier

Le coeur est un muscle qui n'est pas absolument uniforme et il est possible de distinguer deux types de cellules musculaires cardiaques ( cardiomyocytes ) en son sein (Figure 6A). La grande majorité des cardiomyocytes est constituée par des cellules contractiles qui assurent le travail mécanique du coeur.  [...] Comme les cellules musculaires squelettiques (cellules des muscles classiques ) les cellules musculaires cardiaques se distinguent par la présence de striations observables au microscope et qui traduisent leur richesse en fibres contractiles. Remarque intéressante.  [...]

[Biochimie] Chaine polypeptidique

Bonjour, je suis un élève de 1ere S, et je fais un TPE qui a pour sujet le dopage sportif. J'en suis a une partie ou je parle des anabolisants et de leur cheminement dans le corps humain. J'ai donc dis que les anabolisants arrivaient jusqu'aux cellules musculaire, qu'ils traversaient la membrane, qu'ils se fixaient a des recepteurs.  [...] On a émis l'hypothèse que cette réduction serait due au fait que les stéroïdes anabolisants inhiberaient l'action d'autres hormones stéroïdes appelées glucocorticoïdes qui favorisent la dégradation des muscles[23]. Les stéroïdes anabolisants ont également une incidence sur le nombre de cellules qui se développent en cellules graisseuses de stockage, en favorisant la différenciation cellulaire vers les cellules musculaires[24].  [...]