• Santé - Bactéries, Molécules, Nuit

[Divers] Plasmide et bactérie

Vous disposerez au depart de 3ml de culture bacterienne ayant poussé toute la nuit, cela represente 3.10^9 bacteries. En admettant qu'apres le TP vous ayez purifié 1microgramme d'un plasmide de 3000 pb, calculez le nombre de molecules de plasmide conte,u dans une bacterie.  [...] well merci pour ces messages super sympas. je voulais juste m'excuser pour cette gêne occasionnée.je n'aurai pas du vous poser la question vu que j'ai réussi a trouver la reponse juste apres avoir posté le message.et en ce qui concerne l'orthographe, je ne savais pas que sur ce forum les abbreviations étaient interdites. desolée.   [...]

[Microbiologie] bactéries phototrophes

Eh bien je dirai que tu as tors car les plantes sont autotrophes du au fait qu'elles produisent le propre matière organique, et cela qu'il fasse jour ou nuit.  [...] Désolé, je viens de me rendre compte que j'avais mal lu ton message, néanmoins je pense quand meme que tu as tort car les bactéries ^phototrophes produisent les molécules dont elles ont besoin durant la journée alors que durant la nuit dans certain cas elles utilisent justement ces molécules produites.  [...]

De l'énergie verte produite par des algues bleues

La cyanobactérie Cyanothece 51142, découverte en 1993 et séquencée en 2008, sort un peu du lot. En plus de la fixation du carbone, cette bactérie est également capable de fixer l'azote contenu dans l' air pour former de l' ammoniaque ou d'autres plus grosses molécules azotées.  [...] Le jour, les bactéries fixent le carbone et produisent de l'oxygène en produit dérivé, alors que la nuit la fixation de l'azote produit de l'hydrogène, à raison d'une molécule d'hydrogène par molécule d'azote fixée. Chaque voie métabolique nourrit la voie métabolique suivante.  [...]

[Biochimie] TPE 1ère S sur les hypnotiques

L'hydrate de chloral et les barbituriques, premières molécules hypnotiques sur le marché, ont vu leur utilisation progressivement abandonnée du fait de leur risque toxicomanogène et de la gravité de leur intoxication aiguë. Ils ont, en effet, un potentiel élevé de létalité en cas d'absorption massive, la dose toxique étant de l'ordre de 10 fois la dose hypnotique.  [...] Le retour à la normale se fait, en accord avec les propriétés pharmacocinétiques des diverses molécules, dès la première nuit de sevrage pour les BZDs à demi-vie très courte et pas avant la quatrième nuit pour les BZDs à demi-vie longue.  [...]

Les énormes chiffres des petites bactéries

Invisibles à l'oeil nu mais omniprésentes dans notre environnement, les bactéries peuplent aussi notre intestin et notre bouche, représentant à elles seules plus de cellules que notre organisme. Zoom sur quelques chiffres qui décrivent l'immensité du monde bactérien.  [...] Les bactéries sont des êtres vivants microscopiques procaryotes, c'est-à-dire sans vrai noyau, leur matériel génétique baignant dans le cytoplasme. Si certaines bactéries sont pathogènes et causent des maladies, de nombreuses espèces tout à fait innocentes vivent à nos côtés, et ce depuis la nuit des temps.  [...]

Question dénombrement microbiologie

pour la dernière je suis pas sur, mais peut etre que après les 3 jours tu avais 90 bactéries seulement tu les voyais pas et après 4 jours c'était assez pour les voirs, mais ca m'étonne car en culture, déjà une nuit est suffisant pour voir les colonies (en conditions optimales).  [...] Oui c'est pour ca que je disais que c'est surement la raison pour laquelle en une nuit je peux visualiser alors qu'il leur faut 3-4 jours, mais a l'origine ce n'etait pas précisé sur quelles bactéries il travaillait, inconsciemment je suis parti dans l'idée qu'il était sur du E Coli aussi Ma faute ^^.  [...]

[Divers] Bactéries

Tu comptes donc N = 20 colonies, ce qui signifie qu'il y avait 20 bactéries (vivantes en tout cas, les mortes ne pouvant pas pousser) dans les 100 µL que tu as étalés. Et il y avait donc 20*100 = 2000 bactéries dans les 10 mL du tube correspondant. Et comme ce tube correspond à une dilution au 1/100000 e de ta culture de départ, tu as 100000 fois plus de bactéries dans ton premier tube, soit 2000*10 5 = 2.10 8 bactéries.  [...] Et je t'assure que diluer 10 5 fois n'est pas de trop... Si tu a quelques millions de bactéries dans ta culture de départ, il faut au moins diluer 10 5 fois pour avoir quelques colonies sur ta boîte (on m'a dit que le nombre devait être de 30 à 300 colonies sur une boîte pour que ce soit acceptable ).  [...]

Qu'est-ce qu'un OGM : organisme génétiquement modifié ? | Dossier

La première étape consiste à cloner le gène YFG dans un plasmide. Un plasmide est une petite molécule d' ADN circulaire qui se multiplie en même temps que les chromosomes. Pour obtenir de grandes quantités de ce plasmide celui-ci est tout d'abord introduit dans une bactérie - E.  [...] coli -(l'avantage d' E. coli est qu'elle se multiplie très rapidement). Généralement un antibiotique est utilisé pour ne permettre la croissance que des bactéries qui ont reçu le plasmide (le plasmide porte un gène de résistance à l'antibiotique). Ainsi, après une nuit de culture, on obtient assez de bactéries pour pouvoir extraire le plasmide pur en grande quantité.  [...]

Dossier : les risques venus de notre alimentation

Les bactéries ont, depuis la nuit des temps, colonisé des niches écologiques très variées. Ces agents se retrouvent partout dans l'environnement. Qu'il s'agisse de la terre du jardin, du sable.  [...] Lorsqu'ils boivent et qu'ils mangent, les animaux sont amenés à ingérer des bactéries ou des parasites qui peuvent, ensuite, provoquer des maladies chez l'Homme. C'est le cas des salmonelles ou.  [...]

Métabolisme de l'amisulpride et théorie sur le bloquage du métabolisme

En définitif, l'amisulpride est la molécule parfaite pour lutter contre l'hyperactivité, sauf que les psychiatres ne laissent pas le temps au corps de métaboliser avant d'éviter la surcharge qui bloque, du coup à partir de 50mg. amisulpride inefficace.  [...] Sinon, en prendre 100mg un jour sur deux... mais le mieux étant de prendre tous les soirs 50mg, pour éliminer pendant la nuit la principale molécule, et profiter dans la journée des effets secondaires des autres molécules.  [...]