• Santé - Anticorps, Molécules, Organisme

lupus

Il s'agit d'une maladie auto-immune, c'est-a-dire que le corps de votre epouse fabrique des anticorps, qui, au lieu de reagir avec des molecules etrangeres a son organisme, reagissent avec ses propres molecules en les detruisant, comme si un soldat perdait la memoire (ou la vue) et abbatait un de ses coequipier.  [...] Pour ma part, les médecins ont trouvé ma maladie aprés 1 mois d'hospitalisation. Comme traitement j'ai pris de la cortizone, et j'en prends encore à l'heure actuelle, ainsi que de l'imuran. On donne de l'imuran pour pour pouvoir diminuer la cortizone. Malheureusement pour moi à un certain moment mon corps était completement dépendant de la cortizone donc l'imuran ne marchait plus.   [...]

Test d'un vaccin contre l'hypertension

L'équipe, dirigée par Martin Bachmann (le responsable scientifique de l'entreprise suisse), a créé une particule virale, de même structure qu'un virus, portant sur sa surface des récepteurs spécifiques de l' angiotensine II. Injectées dans le système sanguin, ces particules s'accrochent à toutes les molécules d'angiotensine II qu'elles rencontrent.  [...] Ce faisant, elles attirent les foudres du système immunitaire qui fabrique des anticorps dirigés contre l'angiotensine II, alors reconnu comme un élément d'un virus. Durant un certain temps, l'organisme devrait ainsi détruire ses propres molécules d'angiotensine.  [...]

[Biochimie] Immunobilogie

en fonction du type de micro-organisme responsable de l'infection, la réponse du système immunitaire s'adapte. Dans certains cas, la voie privilégiée sera la production de molécules solubles qui s'attaqueront au pathogène (cytokines inflammatoires, anticorps, etc.  [...] ). C'est ce qu'on appelle l'immunité à médiation humorale (une humeur est un ancien terme médical qui désigne un fluide corporel, ici le plasma). Dans d'autres cas, cela passera majoritaire par l'activation de cellules qui vont directement attaquer le pathogène (lymphocytes T, NK, etc.   [...]

Définition | Vaccin | Futura Santé

Les vaccins constituent une thérapie consistant à stimuler le système immunitaire de manière à obtenir une réponse spécifique de l'organisme contre un antigène, qu'il soit viral, bactérien, cellulaire ou même moléculaire. Les vaccins sont obtenus à partir de souches inoffensives de virus ou de bactéries, d'antigènes purifiés ou d'analogues antigéniques.  [...] Lorsqu'un agent étranger à l'organisme pénètre dans le corps, il est reconnu par le système immunitaire, qui, par l'intermédiaire de lymphocytes B va produire des anticorps, des molécules capables de reconnaître spécifiquement tout ou partie de l'agresseur potentiel.  [...]

Un capteur électrochimique pour repérer les virus

Puis ces molécules ont été clivées en deux moitiés symétriques, de manière à éviter qu'un seul anticorps ne réquisitionne deux virus, ce qu'il peut faire, et ne fausse les calculs. Enfin, ces anticorps ont été fixés sur un capteur électrique.  [...] Les anticorps sont ces molécules en forme de Y produites par l'organisme, capables de se lier de manière spécifique et covalente à un antigène, une protéine (ici de couleur dorée) présente à la surface d'un corps étranger, comme un virus. Chaque anticorps peut s'accrocher à deux antigènes.  [...]

Deux groupes sanguins viennent d'être découverts : Junior et Langereis

Un groupe sanguin consiste en une classification du sang en fonction de l'absence ou de la présence de substances antigéniques à la surface des globules rouges, c'est-à-dire des molécules qui peuvent être reconnues par les anticorps du système immunitaire.  [...] Prenons l'exemple d'un patient Langereis négatif. Cela signifie que ses cellules sanguines ne présentent pas la protéine ABCB6 à leur surface. L'organisme peut alors fabriquer des anticorps visant spécifiquement cette protéine, puisqu'elle n'est pas associée aux molécules présentes naturellement dans le corps.  [...]

[Biologie Cellulaire] Techniques d'étude de la cellule

Les anticorps (tu peux entendre aussi le terme d'immunoglobulines) sont des molécules sécrétées par l'organisme qui reconnaissent ces antigènes.  [...] en gros en immunohistochimie ou immunocytochimie, on utilise (une fois encore) des mécanismes du vivant adaptés à la science. Comme l'a dit Keitaro44, les anticorps sont des molécules sécrétées par le système immunitaire en réponse à un antigène. Les anticorps sont donc capable de se fixer à cet antigène de façon plus ou moins spécifique.  [...]

Définition | Complexe immun | Futura Santé

L'anticorps possède une affinité spécifique pour un épitope particulier de l'antigène. Celui-ci est reconnu par le paratope de l'anticorps, qui correspond à la partie appelée variable.  [...] Le complexe immun est un processus de l' immunité inné qui a pour rôle de protéger l'organisme contre les molécules du non-soi ( bactéries, virus ). L'interaction anticorps-antigène peut provoquer.  [...]

[Immunologie] Apparition des Anticorps

J'ai du mal à comprendre comment notre organisme réussit à produire ces molécules. autrement dit, que se passe-t-il entre le moment ou l'antigène pénètre dans le corps et le moment où les anticorps sont produits.  [...] Migration des CPA vers les ganglions lymphatiques et présentation des antigènes aux lymphocytes T CD4+ (appelés LT helper ou LTh ou Th-0). Les lymphocytes T possèdent à leur membrane un TCR (T Cell Receptor), qui est un anticorps membranaire. Chaque cellule possède un seul TCR qui reconnaît un seul épitope (= fragement de l'antigène).  [...]

vaccin

En effet, l'organisme fabrique en permanance des anticorps (molécules), capables de reconnaitre une molécule non soi (=antigène) en s'adaptant à celui ci (Anticorps et Antigènes ont des formes complémentaires, comme une clef et une serrure).  [...] L'organisme peut reconnaître 1 milliard d'antigènes. Lors du premier contact avec un antigène, offensif ou non, il y a une réponse immunitaire primaire, lente et création d'anticorps mémoire. Ceux sont mis en jeu lors du second contact avec l'antigène qui fait partie du répertoire de reconnaissance rapide et qui se traduit par une réponse immunitaire très forte par rapport à la première.  [...]