• Santé - Anticorps, Antigène, Réponse

Biographie | Pierre Pontarotti - Chercheur Phylogénomique | Futura Santé

* Etude physico-chimique de l'interaction antigène anticorps. Manipulation de la réponse immunitaire.  [...] * Isolement de nouveaux membres appartenant à la famille des gènes du CHM de classe I chez l'homme. Organisation chromosomique de la région CMH de classe I.   [...]

[Immunologie] Différences entre haptène et épitope?

un épitope est une molécule qui est capable de se lier avec des anticorps et de les induires lors d'une réaction immunitaire ( bien sur s'il s'agit du non soi ).  [...] L'haptène lui, n'est pas immunogène seul, mais il peut se lier avec des anticorps. En gros l'haptene ne peut pas induire d'anticorps, il est antigénique mais non immunogène.  [...]

Question sur les transferts d'immunités (expériences sur cobayes)

Dans la première expérience le cobaye B survit grace aux anticorps présents dans le sérum qui vont neutraliser la toxine, par contre je comprends pas pourquoi le cobaye C meurt car si on lui injecte des lymphocytes du cobaye immunisé il y a parmit ceux-ci des LB portant des anticorps correspondant à l'antigène (la toxine) et engendrer une réponse immunitaire spécifique humorale, ou bien tout simplement des LB mémoires qui réagiraient encore plus vite.  [...] pour celui de droite. il est possible que la quantité d'anticorps circulants ne soit pas suffisante, ou tout simplement que la réponse humorale anticorps+complément ne marche pas pour cet organisme pathogène (si tu fais quelques recherches tu verras que c'est le cas).  [...]

Vaccins : à quoi servent les sels d'aluminium ?

Leur mécanisme d'action repose sur le fait qu'ils permettent un relargage progressif de l' antigène vaccinal (ce que les spécialistes appellent l'effet dépôt). Par ailleurs, les sels d' aluminium induisent la différenciation des macrophages en cellules dendritiques, et favorisent la réponse immunitaire et la production d' anticorps.  [...] Une dernière précision. le site d'injection doit être de préférence intramusculaire, car la réponse immunitaire et la tolérance locale sont meilleures que par la voie sous-cutanée.  [...]

[Biologie Cellulaire] Techniques d'étude de la cellule

Les anticorps (tu peux entendre aussi le terme d'immunoglobulines) sont des molécules sécrétées par l'organisme qui reconnaissent ces antigènes.  [...] Les anticorps monoclonaux sont des anticorps très spécifiques (ne provient que d'un seul clone de plasmocyte) et ne reconnaissent qu'un seul épitope. Les polyclonaux proviennent de plusieurs clones et donc peuvent reconnaître plusieurs épitopes d'un même antigène.  [...]

[Immunologie] Anti-corps et activité

Comme il a été dit, une certaine quantité d'AC reste dans le corps après guérison. Ils constituent une mémoire qui permettra une réponse (détection et multiplication) bien plus rapide lors d'une prochaine infection du même antigène.  [...] L'anticorps ne devient pas plus fort en réponse secondaire, c'est juste qu'il y a maturation de l'affinité par mutation somatiques au sein des clones de LB séléctionnés, ces anticorps sont plus stable avec l'antigène et permettent une meilleure réponse.  [...]

activation et différenciation

- Je ne pense pas qu'un antigène capturé puisse infecter un LB qui le capture, mais je ne suis pas spécialiste donc quelqu'un d'autre pourra peut-être infirmer. Le rôle justement c'est de neutraliser cet antigène grâce aux BCR qui sont en fait des anticorps membranaires il ne faut pas l'oublier, donc il y a un rôle de neutralisation de l'antigène puis surtout il faut aussi pouvoir l'apprêter pour le présenter ensuite au LT4 qui activera toute la cascade de réponse (cf première réponse).  [...] Les LB ayant reconnu de façon spécifique leur antigène subiront plusieurs étapes de maturation. des maturations d'affinité permettant de produire des immunoglobulines (anticorps) de plus forte affinité pour l'antigène correspondant et donc une meilleure réponse immunitaire, ce sont les IgE, IgA et IgG, puis une étape de multiplication clonale pour produire plus de LB ayant les bonnes immunoglobulines et donc pour encore améliorer la réponse immunitaire puis enfin leur différenciation en plasmocytes ou LB mémoire à longue vie.  [...]

Définition | Immunoglobuline E - IgE | Futura Santé

Une immunoglobuline E se compose de deux chaînes lourdes (CH1 à CH3) et de deux chaînes légères (CL), reliées entre elles. À leur extrémité, elles présentent une région variable (VL et VH), permettant à l'ensemble des anticorps produits d'avoir une affinité pour un très grand nombre d'antigènes. Yohan, Wikipédia, GNU.  [...] Comme tous les anticorps, les IgE forment une structure en Y composée de deux chaînes lourdes et de deux chaînes légères. Les IgE sont produites par les plasmocytes dérivés des lymphocytes B. Lorsqu'elles se lient à l' antigène pour lequel elles sont spécifiques, elles entraînent une réponse immunitaire dirigée précisément contre cet intrus.  [...]

Les immunités innée et acquise, entre archaïsme et modernité | Dossier

En quelques mots, disons qu'il s'agit d'une réponse de mise en jeu lente mais en principe hautement spécifique, c'est à dire véritablement dédiée à la reconnaissance d'un pathogène ou plutôt de ce que l'on peut appeler une signature antigénique. Le mot antigène vient d'ailleurs de antibody generation pour bien souligner ce fait, initialement découvert pour les lymphocytes B producteurs d' anticorps.  [...] Le terme d'immunité adaptative vient donc de cette capacité assez extraordinaire du système immunitaire à développer un récepteur spécifique capable de répondre en théorie à toutes les agressions grâce aux signatures antigéniques que celles-ci auront générées.  [...]

[Immunologie] Qu'est ce qu'un antigène ?

Je lis sur Wikipedia. Un antigène est une macromolécule naturelle ou synthétique, reconnue par des anticorps ou des cellules du système immunitaire et capable d'engendrer une réponse immunitaire.  [...] Mais la phrase capable d'engendrer une réponse immunitaire signifie-t-elle que l'antigène est à l'origine de la réponse immunitaire, c'est à dire que c'est lui qui le crée, ou est-ce que ça veut dire que c'est lui qui provoque la réponse immunitaire du corps qui veut se protéger de l'antigène.  [...]