• Forum - Virus, ADN, ARNm

[Microbiologie] Questions sur la diversité des virus sur Terre

Pourtant, les rétrovirus intègrent leur génome dans la séquence ADN de l'hôte...donc nécessairement ils modifient le génome de l'hôtecomment se fait il que des virus ayant infecté une cellule du corps humain ne modifient pas le génome de ce dernier, puisque c'est ainsi qu'ils se reproduisent (du moins ne le modifient ils que temporairement, à la limite...).  [...] Si la séquence de l'ADN est modifiée par le génome du virus, l'ARN polymérase ADN dépendant ne synthétisera plus l'ARNm correspondant au génome de l'hôte, mais un ARNm modifié, et donc à l'issue du processus de synthèse protéique la protéine formée sera soit différente, soit inexistante, ce qui peut avoir de graves conséquences sur le corps de l'organisme hôte.  [...]

Recherche document sur l'insertion ALU

J'ai fais des recherches, mis à part les protocoles, et les généralités, je n'est rien trouvé sur le processus protéique mis en jeu dans ce type de gène.   [...] Je sais qu'ils ont pas de terminateur et se servent de virus like protein pour former de l'ADN a partir de leur ARNm. Mais rien de plus sur le mécanisme.  [...]

Sida

d'après mes connaissances de terminale (ce n'est surement pas ça, mais bon, je vais essayer), l'ARN du virus est transcrit en ADN par la transcriptase inverse, laquelle est fournie par le virus. Ensuite, il rentre dans le noyau par un des trous de sa mambrane (dont je ne connais plus le nom), et s'intègre à l'ADN de la victime.  [...] Ensuite, la cellule-hôte est forcée à interpréter cet ADN, et en fait donc un ARNm, lequel est logiquement, sauf mutation, identique à celui apporté par le virus.  [...]

[Biologie Cellulaire] ADN & ARNm

Ensuite j'ai cherché pourquoi la Thymine est parfois remplacée par l'Uracide, et les réponses trouvées sur internet semblent dire le contraire de mes cours. il faudrait remonter à l'origine de la vie car au début ce serait l'ARN qui existait avant l'ADN et l'ADN serait une invention des virus (puisqu'ils créent des gènes).  [...] Or, je pensais que l'ARNm était, je cite. la copie complémentaire d'un brin transcrit de l'ADN, qui permettait donc la traduction de l'expression génétique. Que faut-il croire A moindre que ce soit moi qui ne comprenne rien.  [...]

[Biochimie] PCR: a quoi servent les differents elements

Les amorces, bah ils vont se fixer à une séquence que tu souhaite et vont permettre de servir de point de départ pour qu'une ADN/ARN polymérase face son boulot.  [...] Pour regarder si un gène s'exprime, c'est simple, on regarde s'il y a des ARNm (donc dans ce cas ce doit être un gène), en gros on les extrait, on les rétrotranscrit (on forme l'ADN complémentaire grâce aux enzymes de virus et on fait une PCR) ou on cherche la protéine correspondante pour être vraiment sur qu'il y a traduction.  [...]

Aide pour l'écriture d'un roman : biologie et chimie végétale

si c'est ca alors tu peux imaginer injecter une substance contenant des ARNm (ou un virus pouvant retrotranscrire une partie ADN dans le génome de la plante) et que cette séquence code pour une enzyme responsable de la synthèse des antocyanes, les ARN vont être transcrits par les cellules de la plante (ou dans le cas du virus, il va infecter les cellules et integrer sa séquence dans l'ADN de la plante qui va par la suite transcrire cette sequence qui fait maintenant partie de son génome, en ARNm, ce deuxieme procédé est plus stable dans le temps mais directement injecter des ARNm fonctionne aussi, seulement c'est une question de jours ou de semaines, apres quoi les ARNm sont dégradés et comme elle ne peut pas en fabriquer alors dans le premier cas la couleur s'estompera).  [...] Quant aux méthodes de transformation génétique que tu cites (biolistique et agrobacterium) elles sont très localisées, pour pouvoir bombarder tout un arbre tu vas pouvoir te lever tôt... Le plus simple est d'imaginer un phytovirus atténué qui circulerait dans la sève et qui serait capable d'infecter chaque cellules sans les détruire.  [...]

[Biologie Cellulaire] La cellule mystère.... - Page 3

Je ne comprend pas l'interet d'utiliser un ADNc avec un ARN pré-messager. Pourquoi on ne se contente pas de faire une hybridation entre ADN normal et ARN normal (maturé) (éventuellement après avoir isolé l'ADN pour effectivement avoir le morceau qui nous intéresse) Ca serait plus simple, plutot que de se taper une rétrotranscription à partir d'un ARNm.  [...] A attendez je crois que j'ai fait fausse route. En fait c'est pas de l'ARNm mais de l'ADNc (comme vous dites )issu de la retrotranscription d'ARNm ayant subit l'épissage. Donc en tout cas les boucles correspondent bien aux introns de l'ADN(normal).  [...]

cadres de lecture et codon start

Le frameshift est très utilisé chez les virus, où l'information génétique est très condensée et les cadres de lecture se chevauchent. Par exemple, chez les rétrovirus, l'ARN contient entre autres deux cadres de lecture différents et chevauchants, gag et pol (codant respectivement pour les protéines de capside et la reverse transciptase + l'intégrase).  [...] Mais tu as raison, il y a bien 6 cadres de lecture théoriquement possibles sur un double brin d'ADN, 3 sur un ARNm. Mais ces capacités de codage sont rarement (jamais ) toutes utilisées. (en tous cas dans les génomes les plus évolués, où la fraction codante est très réduite – la compaction maximale est atteinte chez les virus, avec plusieurs cadres de lecture chevauchants).  [...]

Complementarité des bases nucleotidiques

Moi je dirai réplication (complémentarité ADN/ADN et un peu ADN/ARN pour l'amorce), transcription (ADN/ ARN pm) et traduction (complémentarité entre le tRNA et l'ARNm).  [...] Moi je dirai réplication ( complémentarité du brin d'ADN néoformé avec l'ancien ), transcription (ADN/ ARN m) et traduction (complémentarité entre le tRNA et l'ARNm).  [...]

[Biotechnologie] Problèmes sur les notions/calculs de plasmide

Donc en disant que l'ADN génomique étant l'ADN à proprement parler, il s'agit des exons + introns tandis que L'ADN complémentaire étant un simple brin synthétisé à partir d'un ARNm, c'est normal que la banque d'ADN génomique soit plus grande que celle d'ADN complémentaire.  [...] il s'agit des exons + introns tandis que L'ADN complémentaire étant un simple brin synthétisé à partir d'un ARNm, c'est normal que la banque d'ADN génomique soit plus grande que celle d'ADN complémentaire.  [...]