• Forum - Risques, Minimes, Rapport, Bénéfice, Sang

question SIDA don de sang

Les gens appellent ça la fenêtre sérologique, c'est possible mais en étudiant et en calculant les probabilités pour que arrive on trouvera que la probabilité est très très minime voire négligeable mais possible, la médecine travaille toujours avec un risque dont les risques de la transfusion sanguine, mais croyez moi c'est un risque très faible.  [...] il faut que le sujet soit contaminé et qu'il fais le dont se fasse dans les semaines qui précèdent sa séroconversion, ce sont des phénomènes quand il s'associent deviennent très peu probables leur risques cumulés sont très minimes par rapport au bénéfice tiré du don de sang qui peut sauver des vies.  [...]

Les vaccins anti-grippe sont de moins en moins efficaces...

..). Mais le rapport bénéfice/risque est très franchement en faveur du vaccin (bénéfices escomptés importants contre des risques minimes voire nuls...).  [...] Après, à la question de savoir s'il faut se faire vacciner, c'est un autre problème. On sait que le vaccin réduit le nombre de complications et de décès... Même si ce n'est pas du 100%, pourquoi s'en priver, au vu des effets secondaires minimes de la vaccination.  [...]

L' ADN quantique..

Tu affirme que le gouvernement à tords, et que ses choix ne sont pas sur base sanitaire. Qu'en sais tu il faut regarder le ratio dégats/bénéfice (ce genre de drogues ravage le cerveau). Il faut aussi voir quelles sont les solutions concurrentes. par exemple les nombreuses expériences sur l'usage therapeuthique des drogue a conduit a developpé des drogues de synthese ayant les avantage et pas trop les inconvenients.  [...] Et on en entend plus jamais parler. Tout médicament ou substance a des effets secondaires, il convient qu'ils soient minimes par rapport aux bénéfices.  [...]

Dangerosité Ibuprofen

Considérant que l'absolue totalité des médicaments comportent un risque (potentiellement mortel, ne serait-ce que du fait d'une allergie toujours possible ou d'un surdosage pouvant être important) et que malgré l'usage extrêmement répandu de ces anti-inflammatoires, en particulier l'ibuprofène, on observe pas de d'hécatombe particulière pouvant leur être attribuable, le terme de dangereux parait aussi inapproprié que celui d'inoffensif (en fait c'est un jugement de valeur fondé sur une comparaison qui n'est pas fournie, d'où la difficulté de se débrouiller avec l'affirmation).  [...] Il est jugé que le bénéfice dans la migraine représenté par la sédation de la douleur est supérieur au risque couru et l'ibuprofène est à cette dose un traitement reconnu et recommandé en deuxième intention quand le paracétamol ne suffit plus.  [...]

Aluminium et santé

Plusieurs études épidémiologiques rapportent une association géographique entre la concentration d'Al de l'eau de boisson et la prévalence de la MA (3. 4). Une étude très souvent citée est l'étude de Martyn et al. de 1989 (1) réalisée en Angleterre et au Pays de Galles qui conclue que le risque de MA était 1,5 fois plus élevé dans les districts où la concentration moyenne en Al était supérieure à 0, 11mg/l par rapport aux districts où la concentration était inférieure à 0,01mg.  [...] Avec l'Inrs qui caviarde ses rapports (1) (à la demande de qui ) et la non-reconnaissance du facteur eau aluminisée dans la maladie d'Alzheimer (2), ce qui me choque le plus dans ce fil, c'est l'assujettissement de la science et de la santé publique face à d'autres intérêts.  [...]

Comment se procurer ou reconstituer traitement préventif sida ?

En cela tu te trompes. un médicament peut être mis sur le marché dès qu'il apporte à ses usagers un bénéfice supérieur à celui des traitements alternatifs (et supérieur au risque qu'il leur fait courir). S'il n'y a pas mieux pour prévenir l'infection par le VIH, ce traitement est autorisé.  [...] vous comprenez bien que si j'accordais de l'importance aux risques minimes, comme les accidents de préservatif, je ne ferais tout simplement plus l'amour du tout, or je le fais bien quand même, et là, dans la mesure où ces médicaments assurent une protection équivalente voire meilleure à celle du préservatif ( car à la différence des gens inclus dans les études, j'ai bien compris qu'il faut être rigoureux dans les prises du traitement avant de faire l'amour ), je préfère très rationnellement le médicament au préservatif.  [...]

Mise en place des empreintes digitales et de l'iris.

Mais pour les autres technologies (identification par empreinte palmaire, digitale, par l'iris etc) les risques me paraissent minimes.  [...] Le reportage de France 2 est complétement ridicule, le coup de la puce implanté sous la peau, quel rapport avec la biométrie.  [...]

quelles sont les causes d' un arrêt cardiaque ?

Une coronaire bouchée par des dépôts de graisse, ça n'existe pas. C'est un faux concept. Le sang peut toutefois ne pas diffuser via la coronaire (caillot sur plaque athéromateuse et/ou vasospasme), ou diffuser que partiellement, et provoquer une asystolie.  [...] Les risques sont minimes. Les stimulateurs d'aujourd'hui tombent moins souvent en panne (ils peuvent présenter certains dysfonctionnements toutefois) + il faudrait un bloc complet. C'est techniquement possible, mais les chances sont minces.  [...]

Contamination par le sang.

Je ne connais pas trop les risques, et je pense qu'ils sont minimes, mais j'ai depuis quelques jours une peur bleue. Avant d'aller faire un quelconque depistage, j'aurais aimé avoir l'avis de quelqu'un de compétent.  [...] En imaginant que la personne a effectivement le VIH, le risque de contamination est très faible dans ce contexte... celà dit pour vous rassurer ou si des signes anormaux venaient a se manifester, rien de tel qu'un depistage ( anonyme et gratuit ) pour fixer les choses et vous rassurer.  [...]

"free-martin"

Oui, j'avais pensé à ça, mais je me suis dit que les sécrétions de testostérone pouvaient passer dans le sang maternel et revenir vers le placenta... Mais finalement les sécrétions embryonnaires sont tellement minimes, qu'elles n'agissent que localement...c'est certainement ça.  [...] En fait c'est du à une spécificité de l'espèce bovine. il peut arriver, et c'est assez fréquent, que les deux faux jumeaux aient le même placenta. Donc c'est le même sang qui coule dans leurs veines (cela ne pose pas de problème immunitaire puisqu'ils n'ont pas encore d'anticorps propres), le corps du foetus femelle est donc intégralement irrigué par le sang chargé en testostérone de son frère ce qui masculinise ses organes génitaux.  [...]