• Forum - Protéines, Hormones, Facteur, IGF

facteur de croissance

bonjour, j'aimerai savoir si les facteurs de croissance (EGF IGF TGF PDGF...) sont considérés comme des hormones et si oui, j'aimerai savoir si c'est bien l'hormone de croissance GH qui permet leur sécrétion dans les cellules cibles spécifiques. merci.  [...] Je ne suis pas un spécialiste en la matière alors peut-etre que je me trompe mais je crois que les facteurs de croissance que tu as nommés ne sont pas des hormones, ils agissent VIA une hormone. Et c'est bel et bien l'hormone GH.  [...]

cancer et obésité svp urg

il en résulté alors de tous ça la présence des hormones sexuel libres et donc une prolifération cellulaire...aussi que la présence de l'IGF-1 libre inhibe l'apoptose et provoque le cancer.  [...] Les IGFs (IGF-I et II) sont des hormones peptidiques ayant une structure chimique semblable à celle de l'insuline. Ces hormones sont majoritairement sécrétées par le foie et libérées dans la circulation sanguine. L'influence sur le métabolisme cellulaire via leurs récepteurs spécifiques (IGF-1R et IGF-2R) des IGFs peut être modifiée par la liaison de ceux-ci aux IGFBPs (Insulin-like Growth Factor Binding Proteins).  [...]

Différence Facteurs de Croissance - Facteur Mitogène.

Mais dans une autre partie parlant de la phase G1 on me dit mot pour mot (IGF) est un facteur mitogène peu efficace mais un facteur de croissance très efficace. Or je pensais que les facteurs mitogènes étaient des facteurs de croissance mais que la fixation ligand-récepteur leur donnait une particularité.  [...] Je me suis donc dis qu'ils devaient mieux fonctionner sans fixation à un récepteur (par exemple sous forme hormonale je sais pas trop) mais le schéma illustrant cette partie représente le facteur en question (IGF) sur son récepteur spécifique et la cascade de réactions engendrée.  [...]

Lait, hormone de croissance et cancer

Une hormone joue un rôle si elle est dans la circulation sanguine. L'ingestion d'IGF par voie orale va engendrer la digestion classique de l'hormone comme toutes les protéines...et donc sa dénéturation.  [...] Monsieur Thierry S (vous permettez que je vous apelle Monsieur), pourquoi pensez vous que les industries pharmaceutiques font des efforts financiers et techniques hallucinants en terme de galénique en ce qui concerne les hormones prises par voies orales (comme la pillule contraceptive féminine par exemple) Pour protéger l'agent actif de l'environement particulièrement stringeant de la partie la plus antérieure du tube digestif (estomac entre autre).  [...]

[Biochimie] Chaine polypeptidique

Il y a ça sur wikipédia. D'un point de vue physiologique, les stéroïdes anabolisants agissent sur la masse musculaire au moins de deux façons[22]. d'une part, ils augmentent la production de protéines, d'autre part, ils réduisent le temps de récupération en bloquant les effets du cortisol sur le tissu musculaire, de sorte que le catabolisme des muscles est grandement réduit.  [...] On a émis l'hypothèse que cette réduction serait due au fait que les stéroïdes anabolisants inhiberaient l'action d'autres hormones stéroïdes appelées glucocorticoïdes qui favorisent la dégradation des muscles[23]. Les stéroïdes anabolisants ont également une incidence sur le nombre de cellules qui se développent en cellules graisseuses de stockage, en favorisant la différenciation cellulaire vers les cellules musculaires[24].  [...]

[Biotechnologie] le cartilage peut se dédifférencier?

Pour les cellules animales (par exemple les chondrocytes), je crois que la différenciation nécessite, mis à part le controle génétique, tout une panoplie d'hormones n'est ce pas.  [...] Les chondrocytes nécessitent l'hormone de croissance, l'hormone thyroidienne, l'IGF, le cortisol... pour se différencier, et pendant la vie foetale ce phénomène est assuré par le génome. Ceci dit que pour les voir se différencier in vitro, il faut leur créer un milieu qui contient toutes les hormones nécessaires... non.  [...]

l'age

Pour ce qui est de l'apparence, c'est assez subjectif. Mais il est vrai que certaines personnes paraissent plus jeune que leur âge, c'est une question de nature.   [...] Par exemple, si un enfant à un cancer de la thyroide il va grandir très vite (sera plus grand que tous ses camarades) mais il va finir sa croissance bcp + précocement (au final il est plus petit) parce qu'il sécrète trop d'hormones thyroidiennes (T3). Pareillement avec l'hormone de croissance (GH et IGF-1).  [...]

L'action des molécules dans le dopage

Je suis étudiante en médecine vétérinaire et j'aurais une petite question de biologie moléculaire/physiologie car je ne trouve pas de réponses à mes questions. Je ne savais pas trop où placer ma question, désolée si elle n'est pas au bon endroit.   [...] Dans le cadre du dopage sportif, comment la prise d'hormones de croissance peut induire une prise de masse musculaire (Est-ce que l'hormone a un effet direct ou indirect (via les IGF) sur la prise de muscle Quel est le mécanisme d'action mis en place Quelle cascade intracellulaire est utilisée Comment le muscle prend-t-il concrètement du volume à partir de ça ).  [...]

Récepteurs tyrosine kinase

J'ai un doute. Je sais que la fixation du ligand sur un récepteur tyrosine kinase provoque sa dimérisation et la phosphorylation du récepteur sur ses tyrosines intracellulaires. Mais j'ai l'impression de lire que le récepteur une fois phosphorylé sur ses tyrosine phosphorylerait aussi d'autres protéines comme GRB2.  [...] Il phosphoryle des protéines intracellulaire. C'est nécessaire à la transduction du signal. Mais la première étape est bien une autophosphorylation. D'ailleurs je crois pas que tous les RTK se dimérisent apres la fixation du ligand (cest pas le cas des récepteurs de l'insuline, de IGF par exemple).  [...]

Grandir après 18 ans ? Seconde croissance ?

Cette portion de cartilage porte le nom de plaque de conjugaison (ou plaque de croissance). chez l'adulte, elle est totalement ossifiée, de sorte qu'il n'y a plus de croissance en longueur possible. Dès lors, à ce moment, l'os ne réagit plus aux facteurs trophiques (notamment l'IGF-1, donc la sécrétion est modulée par l'hormone de croissance GH) et ne peut plus croître en longueur.  [...] Les géants sont souvent atteints d'une maladie appelée acro-gigantisme (ou simplement gigantisme), pathologie marquée par une croissance excessive d'hormone de croissance (GH, somatotropine) durant l'enfance et l'adolescence, le plus souvent résultant d'un adénome hypophysaire.  [...]