• Forum - Mâchoire, Mémoire, Concentration

Qui a découvert le cancer?

Dans les années 1920, un anglais (si ma mémoire est bonne) du nom de Willinston découvre une tumeur osseuse sur un squelette de dinosaure (ne me demande pas lequel je ne sais pas ). En 1928, Brothwell découvre une tumeur sur une machoire humaine datant d'environ 1 million et demi d'années.  [...] ... Donc avec tous ces outils on était capable d'investiguer les processus de cancérisation avec plus de précisions. Et à la fin des années 70 mais surtout pendant les années 1980, on a réellement commencé à comprendre les bases moléculaire du cancer grâce nottament à Bob Weinberg et Michael Wigler (et tous leurs collaborateurs, thésards et post-docs) qui sont (selon moi) les 2 géants de la cancérologie moléculaire.   [...]

bizarerie humaine

Ce que je dis n'est fondé sur rien, mais un gars de ma classe, il y a qq temps, me disati que macher un chweegum favorisait la concentration Est-partcequ'en faisant travailler la machoire on appele plus de sang et donc on irrigue mieux le cerveau.  [...] Ah ben j'ai jamais entendu parler de ça. Il serait peut être intéressant de chercher si la concentration (laquelle d'ailleurs) provoque une augmentation de l'état de contraction général des muscles de l'organisme. Je dis ca parce que la langue est le seul muscle du corps qui se contracte en s'étirant, donc risque de morsure involontaire, surtout si les muscles masticateurs sont aussi sous tension.  [...]

Bruxisme - Page 2

Je me posais aussi une question sur le nouveau système NTI Tss. Est ce que cela diminue plus fortement la contraction des muscles de la machoire car si oui ca pourrait regler mon probleme de nevralgie non.  [...] je souffre également de bruxisme depuis le début de mes études cela fait donc plus de 4 ans. Au début je pensais que c'était passager du principalement au stress lié à mes concours. Mais le mal est resté et s'est installé. Je me réveillais le matin avec la mâchoire toute crispée, des douleurs au niveau de mes articulations, et parfois des migraines accompagnaient le tout.  [...]

Luxation mandibulaire : manoeuvre de Nelaton soi même ?

Des exercices musculaires sont toujours possibles mais il ne faut pas oublier que c'est un mouvement de mâchoire particulier, qui n'est pas passif ou subi, contrairement à ce qui peut parfois se passer avec d'autres articulations, qui provoque cette luxation et le renforcement de ces muscles va augmenter la force qui permet ce mouvement.  [...] Une ouverture trop grande va provoquer cette luxation (le condyle de la mâchoire part en avant lors de ce mouvement et s'il y va trop... ).  [...]

évolution des espèces

Il y a un truc que je ne comprends pas. on dit souvent que la mâchoire de l'homme s'est atrophiée car il a découvert un moyen de cuire la viande, ce qui la rendait plus molle. Et moi, j'y vois deux problèmes. je ne vois pas comment ce changement de situation va entraîner ( une relation directe ou quasi directe donc ) ce changement morphologique, car pour moi, la forme de la mâchoire est sûrement dûe aux gènes homéotiques.  [...] Second problème. Avoir une mâchoire massive ou pas, une fois la viande molle, ne pose pas un critère de sélection naturelle, donc pourquoi les petites mâchoire se seraient imposées N'est-ce pas une théorie grand public peu vraisemblable.  [...]

[Evolution] Dents de sagesse

J'avais entendu dire que ce problème vient de la déformation du crâne de l'homme, la machoire étant devenu moins prohéminente que celle de nos ancêtres, sans toutefois qu'il y ait une réduction du nombre de dents.  [...] Ce serait pourquoi cette évolution était un avantage qui est resté, la machoire était moins puissante que les concurrents mais le cerveau plus développé leur a donné un autre moyen plus efficace pour survivre. plus d'intelligence.  [...]

Bruxisme

Du coup deuxième question. j'ai constaté que les gouttières occlusales n'étaient en fait qu'une seule gouttière (machoire supérieures ou inférieure).  [...] Bonjour, suite à prescription d'une gouttière pour bruxisme, j'ai reçu un nouvel appareil conçu par un appareil provenant des USA qui ne s'appuie que sur les incisives de la machoire inférieure - j'aimerais connaitre l'avis d'autres utilisateurs d'appareils reposant sur toutes les dents, et uniquement sur les incisives. Merci.  [...]

Trouble de l'équilibre, vertiges... - Page 4

En parallele a tous ca, je vois un osteopathe une fois tous les 15 jours, qui me reequilibre l'ensemble de la colonne vertebrale, sutout les cervicales, et il pratique aussi la mesotherapie. des injections de produit anti inflammatoire directement sous la peau, cela a pour but de decontracturé les muscles du fait du desequilibre articulaire, chez moi il fait tous les muscles de la machoire (masseter, temporal ) et derriere le crane, les muscles du cou, le sterno-cleido-mastoidien( souvent cause de vertige d'apres l'osteopathe) et tout le long de la colonne vertebrale.  [...] syndrome algo dysfonctionel de l'appareil manducateur (S.A.D.A.M.) un dysfonctionnement de l'articulation de la machoire (ATM)qui est a la fois la consequence et la cause du desequilibre vertebral, l'un agravant l'autre, c'est un cercle infernal.  [...]

Les chiens dits d'attaque

Inculquer l'autorité et la notion de douleur. par exemple. Quand le chiot commence à jouer et serrer trop fort la machoire. lui mordre l'oreille.  [...] En fait, la différence des lésions sur un bras sont dues à la conformation des dents. les petits chiens font des trous nets, pouvant perforer des artères ou sectionner des nerfs. Les chiens aux grandes mâchoires sont plus délabrants car ils écrasent plus qu'ils ne coupent.  [...]

symptomes sida et test Vih négatif après des années ?

J'ai rédigé une longue synthèse de mes recherches qui m'ont apporté des réponses, ou au moins des convictions sur les raisons de l'immunité, sur la vaccination au sens pastoral et surtout sur LA réponse thérapeutique des maladies virales dont un très grand nombre de cancers sont issus.   [...] Il ne vous reste plus qu'a publier tout cela dans une revue à referee mais je perçois une contradiction sur le fait que la médecine est déjà fondée sur ces connaissances que vous admettez scientifique (enfin, celles que vous pourriez lire en une ou deux centaines d'années, au moins).   [...]