• Forum - Génération, Selection naturelle, Individus

L'évolution humaine: parlons d'avenir !

Dans la théorie synthétique de l'évolution -entre 1930 et 1950- est ajouté (Dobzhansky, J Huxley, Rensch, Simpson) les notions de gradualisme de l'évolution, les processus étant observés au niveau des populations et l'intervention de la sélection naturelle dans les processus d'évolution intervenant par la variabilité biologique.  [...] l'évolution par pression de sélection naturelle implique un changement définitif, où les individus les mieux adaptés laissent une descendance plus nombreuse. leurs gènes sont donc plus représentés à la génération suivante que ceux des individus moins bien adaptés, et ainsi de suite à chaque génération.  [...]

Sexe et vieillissement

Pour finir, si l'on se place d'un point de vue de la séléction naturelle, qui favorise les individus apte a la reproduction a subsister, une personne qui garderait une activité sexuelle pendant une longue durée durant son existence ne pourrait-elle pas transmettre a sa descendance des caractères nouveaux ( Je parle ici d'une distinction entre la personne qui aurait une actvité sexuelle épanouie jusqu'a la grossesse opposé à une personne qui par exemple ne pratiquerait l'activité sexuelle que la fois où il ferait un enfant. (ceci etant évidemment hypothétique)).  [...] la sélection naturelle ne permet pas aux individus ayant la plus grande activité sexuelle de vivre plus longtemps, elle permet aux individus ayant le plus grand nombre d'enfants viables de voir leurs gènes mieux représentés dans la génération suivante (c'est mathématique).  [...]

[évolution] Théorie de l'évolution et Régression des organes inutiles - Page 3

C'est ce que je récuse ici oui, même si ça semble aller de soi, Kinette l'a avancée comme preuve de l'action Mutation / Sélection Naturelle. Je ne vois pas en quoi cela consisterai en une preuve, où que kinette nous parle alors de l'avant sélection, la mutation qui a produit des phalènes noirs et d'autres plus clairs.  [...] Elle ne peut donc donner prise à la sélection naturelle que dans la deuxième génération, quand ces gamètes aurront servi à la fabrication d'autres individus, dont toutes les cellules portent donc la mutation, qui peut alors s'exprimer.  [...]

[Génétique] La sélection naturelle de Darwin???

La sélection naturelle, c'est le fait que l'individu le mieux adapté à son milieu laisse une descendance plus nombreuse que celui qui est moins bien adapté (parce qu'il vit plus longtemps, par exemple). Du coup, les gènes de l'individu adapté deviennent plus fréquents dans la génération suivante.  [...] Oui et non. La sélection naturelle serait en cause, si l'allergie a une origine génétique et que cette allergie présente de graves effets pour la santé affectant les chances de survivre et/ou de se reproduire. Les descendants qui présenteraient les gènes les rendant insensibles à cette allergie auraient alors beaucoup plus de chance de survivre et de se reproduire par rapport aux individus sensibles.  [...]

A propos de l'évolution des espèces

si on réfléchi à l'échelle d'une population d'individus, c'est difficile à concevoir même chez les bactéries, car la sélection naturelle ne favorisera pas toute une population d'une génération à l'autre...seulement des individus dans cette population, qui à la génération suivante se reproduiront mieux ect ect.  [...] cependant il ne faut pas opposer dérive génétique et sélection naturelle ce sont à mon humble avis 2 phénomes concomittants.  [...]

[Divers] L'origine de l'homosexualité - Page 3

3. Réduire ce que je dis au limite de vos compréhension ne vous mènera à rien. Parfois il s'agit d'erreurs dues à des problèmes de reconnaissance des partenaires, d'autres fois ça constitue un avantage individuel dans le cadre de la sélection naturelle.  [...] Pour qu'il y ait sélection naturelle, il faut un caractère transmissible à la génération suivante, et c'est pas la population qui porte cette information c'est les gènes.  [...]

Darwin et épi-génétique

Pour aller plus loin avons nous déjà vu une corrélation entre gène défaillant et augmentations des mutations aléatoire dans les génération suivantes (ce qui j'en conviens en relisant va un peu à l'encontre de la sélection naturelle).  [...] pour comprendre cela, dit toi qu'il y a deux et uniquement deux principe qui fait que la selection naturelle opère (si on simplifie).  [...]

Mon esposé sur le vieillissement

Tu dis que les causes évolutives sont inconnues, c'est faux, disponibilité en ressources, absence de nécéssité évolutive de survie des individus après reproduction et maturité de leur descendance, adaptabilité aux changements de conditions via sélection naturelle... et j'en passe.  [...] mais aussi puisque c'est un exposé, des options plus excentriques comme de la selection humaine (faire se reproduire les individus et ne conserver que la descendance des individus qui vivent les plus vieux, faire ceci pour chaque génération,afin d'obtenir des lignées génétiques qui permettent une survie de plus en plus vieux en l'absence de morts externes).  [...]

[Evolution] Darwin et la diversité intraspécifique

2) Les conditions environnementales ne peuvent pas être invariantes en pratique. Il y a toujours des aspects contingents. En particulier il y a le plus souvent des variations environnementales à une échelle temporelle très supérieure à la durée d'une génération mais très inférieure à la durée typique d'action de la sélection naturelle.  [...] Pour résumer, l'intérêt de maintenir la diversité, donc de lutter contre l'effet de convergence de la sélection naturelle à l'échelle individuelle, se comprend à l'échelle de la population, et permet une solution au problème d'assurer la survie, en conditions environnementales instables, d'une partie (aléatoire) de la population, solution qui est plus simple que la plasticité, i.  [...]

La nature est-elle efficiente ?

Pour répondre à la question originelle, les organes devenus inutiles tendent effectivement à régresser ou à disparaître sur le long terme (même si les doigts de pied ne sont en effet pas forcément le meilleur exemple ). Il ne faut pas y voir une volonté d'économie ou d'efficacité de la part de la nature qui déciderait de supprimer ce qui ne sert à rien, ni une forme d'hérédité lamarckienne des caractères acquis (les organes dont on ne se sert pas s'atrophient, l'atrophie se transmet aux descendants et ils régressent de génération en génération) mais plutôt un effet de la sélection naturelle.  [...] les mutations qui font dégénérer ces organes inutiles ne causent aucun préjudice, la sélection naturelle ne les élimine pas et, sur le très long terme, elles finissent par s'accumuler. C'est comme ça qu'on explique les yeux très petits et presque aveugles des taupes, par exemple.  [...]