• Forum - Écart type, Racine, Individus

Biostatistiques

Dans les rapports scientifiques, quand un résultat (exemple. taille moyenne des individus d'un échantillon) est donnée sous la forme X ± Y, Y correspond bien à l'erreur standard.  [...] Si la distribution est supposée normale, tu estimes l'écart-type de la mesure, et tu le divises par la racine carrée de 40 pour avoir l'écart-type de la moyenne empirique, disons s. Un intervalle de confiance gaussien est donné par [m-1.96s,m+1.96s].. note.  [...]

Ecart type !

L'écart type est une valeur témoignant de la variabilité de tes données. Sur les graphiques, les barres d'erreur correspondent souvent à l'écart type mais peuvent également représenter l'erreur standard qui n'est autre que l'écart type divisé par la racine carré de ton nombre d'observation (me corriger si je dis n'importe quoi...).  [...] La signification sur les graphiques te permet de voir la distribution des données, un écart type très grand est synonyme d'une grande variabilité. D'un point de vue interprétation biologique, il faut essayer lorsque tu veux comparer tes données de limiter leur variabilité (tu imagines bien que sur un histogramme, si les barres d'erreur sont très grandes pour chaque barre tu peux difficilement obtenir une comparaison fiable...).  [...]

[statistiques] Tester la normalité d'un échantillon

Oui c'est possible (mais là on a des effectifs trop faibles). il faut rechercher combien on devrait avoir en théorie (pour une loi normale de même moyenne et même écart-type) d'individus pour les intervalles sur lesquels tu observes expérimentalement des individus (ça se calcule grâce aux tables de la loi normale, qu'on trouve dans le bouquins de stats), et de faire un chi-deux pour comparer effectifs théoriques et observés (ne pas oublier que dans ce cas, le nombre de degrés de liberté équivaut à nombre de comparaisons -1- nombre de paramètres estimés, le nombre de paramètres estimés étant ici de deux (écart-type et moyenne)).  [...] Et si je dois faire le test de comparaison des moyennes (ou tout autre test...), mais un grand nombre de fois (par exemple 1000 fois plus que ce que j'ai d'individus), est-il préférable que j'utilise une correction de type Bonferonni ou de type Benjamini-Hochberg.  [...]

[Divers] Statistiques

L'écart-type est la moyenne de ces écarts. plus cette valeur est faible, plus les mesures sont rapprochées entre elles (les écarts étants plus faibles) et donc plus ta mesure est reproductible.  [...] Une question en lien avec cette ancienne discussion. ce n'est pas l'erreur standar qu'on répréente sur les barres d'erreurs à savoir l'écrat type divisé par raciné carré du nombre de mesures.  [...]

[psychophysiologie] l'amour

La capacité à ressentir comme sucré les molécules de saccharose etc est d'ailleurs vraisemblablement aussi quelque chose qui a été sélectionné par sélection naturelle. les individus capables d'apprécier les molécules énergétiques et inoffensives comme le sucre ont probablement eu plus de facilité à choisir leur nourriture que les autres.  [...] Peut-être devrais-tu te renseigner sur les avantages théoriques du mate guarding pour chaque sexe... mais ce n'est pas à prendre au sens strict, ni à généraliser, que ce soit du côté homme comme du côté femme. Vois plutôt ça comme un facteur pouvant expliquer des tendances comportementales variables selon les individus.  [...]

[Divers] Les neurones

Y a plein de gen qui parle de perte de neurones mais sur les quelques docs que j'ai trouvé il parle de perte de neurones qu'en cas de maladie ou de vieillesse. avez vous la réponse Chez un individu normale il a passer une soirée il Y a 10 ans on lui raconte il s'en souvien comment ca se fait si il perd ses neurones.  [...] Il nous a dit de manière plutôt véhémente qu'il n'y avait aucune preuve de la perte de neurones à l'âge adulte d'un individu sain (au niveau corticale, en effet là où il y a neurogenese il peut y avoir perte de neurones). Les seuls études de comptage de neurones (assez folles d'ailleurs) qui ont été faites n'ont apporté rien de concret à part un écart-type une variance plutôt énorme.  [...]

L'origine de la peau noire - Page 2

L'hypothèse majeure pour expliquer les différences de couleur de peau est donc la suivante. sur la base d'un polymorphisme individuel présent dans la population humaine initiale (pas nécessairement aussi marqué que de nos jours, bien sûr...), la sélection naturelle a donc privilégié, suite aux migrations diverses, les peaux sombres dans les régions fortement ensoleillées, et les peaux claires dans les régions peu ensoleillées.  [...] Dans un environnement fortement territorialisé, le rejet par le groupe des individus différents peut les condamner à mort si les groupes sont intolérants.  [...]

[Génétique] Génétique à l'échelle mondiale- aide pour l'écriture d'un roman

Et je rappelle aussi que les variations entre les individus sont infimes à l'échelle du génome, même si phénotypiquement les individus ne se ressemblent que très peu. Si on avait 0,2% d'écart entre nos génomes, l'un de nous serait un singe. Il faut donc vraiment garder à l'esprit que ce ne sont que des petites mutations ponctuelles qui sont responsables des différences entre les gens.  [...] Par exemple, je suis chatain claire aux yeux bleus, et mon copain pareil. Nos enfants présenteront donc ses caractères. Donc pour obtenir une population réellement métissée, il faudrait que les individus ne se reproduisent pas avec des gens présentant les mêmes phénotype qu'eux.  [...]

Méthode de régression d'ajustement

Mon but est, après un échantillonnage, de transformer un pourcentage de recouvrement en estimation du nombre d'individus. Il s'agit d'algues et de crustacés (balanes).  [...] 1°) Tu rentres tes données sur ton logiciel, tes données de terrains. Tu fais un vecteur pour le nombre d'individus observés en abscisse et un vecteur avec tes pourcentages en Y. Jusque là t'as toutes les données, c'est bien ça.  [...]

[systematique][evolution] Races

La couleur de peau est presque insignifiante pour déterminer la proximité génétique d'un individu avec un groupe plutot qu'un autre, l'ADN est bien plus précis et parlant...la notion de race signifie simplement que l'on a plus de proximité génétique et phénotypique avec tel groupe plutot que tel autre c'est tout, faut pas en faire tout un fromage non plus.  [...] A better understanding of patterns of human diversity and of the underlying evolutionary processes is important for its own sake, but is also indispensable for the development of diagnostic and therapeutic tools designed for the individual genotype, rather than for illdefined race-specific genotypes.  [...]