• Forum - Contraintes, Pressions, Sélection

Un exemple, un seul ? - Page 4

Les diverses pressions de sélection (naturelle, sexuelle, contraintes environnementales...), la diversité des milieux sur Terre entraînant des adaptations différentes, les concurrences entre espèces, les relations proies/prédateurs, parasites/hôtes, maladies, provoquant une course aux armements et à la défense (voir l'analogie de La Reine Rouge ), l'apparition continue de mutations, la dérive génétique, les migrations, les échanges génétiques entre populations et entre différentes branches du vivant, les catastrophes naturelles, les barrières géographiques aboutissant à des isolats de populations évoluant dans leur coin, l'introduction d'espèces dans un milieu, les hybridations produisant des individus dont les effectifs se maintiennent (valable essentiellement pour les plantes), et j'en oublie sans doute.  [...] En extrapolant, si on imagine maintenant que parmi ces gènes, vos gènes, certains donneraient un avantage important pour la reproduction, pourquoi pas un caractère physique particulièrement attirant... alors, ce caractère devrait être sélectionné. C'est ce qu'on appelle la sélection sexuelle, qui a fait que les cerfs avec des bois très développés sont avantagés pour la course à la reproduction, à cause de la préférence des femelles pour ce caractère, ou les oiseaux males avec le plus beau plumage, c'est pareil.  [...]

Questions sur l'évolution

A partir du moment où elle répond aux différentes pressions de sélection, si les mutations ou la dérive génétique sont aléatoires, le reste ne l'est pas. Les contraintes du milieu, par exemple, cela joue.  [...] La couleur de la peau n'est sans doute pas le meilleur exemple pour illustrer certaines choses (pour d'autres oui) car c'est un phénotype complexe qui dépend de l'environnement (soleil et bronzage ) et de plusieurs gènes. Ca rend non seulement la transmission complexe mais peut aussi provoquer des variations étonnantes au cours des générations, et ce avant même de parler de mutation et de sélection.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 3

Note bien que quand je parle de pressions de sélection, je ne dis pas desquelles il s'agit, simplement parce que je ne le sais pas. Peut-être que ton physicien a une part de la réponse, mais pas toute (il oublie des facteurs aussi). Les contraintes physiques sont une part de la sélection.  [...] Les pressions du milieu sont vues comme une contrainte, parce qu'elles s'exercent sur une variabilité prééxistante. Sans sélection, tous les allèles auraient la même probabilité de fixation (dérive stricte). La sélection va jouer sur ces probabilités, en les modifiant.  [...]

[Génétique] Phylogénie et loi de distribution gamma

.. Et inversément la relaxe globale des pressions de sélections sur les introns devraient conduire a plus d'homogénéité. En fait il faut quand même regarder au cas par cas en fonction des séquences utilisées. Je ne suis pas quand même certains que les séquences des introns soient de bon marqueurs phylogénétique pour des phylogénies. Là encore a tester.  [...] Y a vraiment 2 choses différentes. La première c'est que les séquences non codantes comme les introns évoluent plus vite que les séquences codantes (en moyenne.) puisqu'a part sur quelques sites comme les sites de splicing, le polyA etc... il n'y pas beaucoup de contraintes fonctionelles donc relachement des pressions de sélection et accumulation de mutation neutre.  [...]

les longues années (3.5 milliards!) qui ont abouti à l'évolution d'une B à une ArchB?

Je ne connais pas en Biologie de gène évolutif. Qu'est-ce Si c'est pour dire que des contraintes peuvent favoriser dans des populations les individius possédant des allèles avantageux, certes. c'est une pression de sélection, comme la sélection naturelle ou la sélection sexuelle, par exemple.  [...] Notre niveau technologique a permis de réduire les pressions de sélection pour nous, pas pour les autres espèces, et cela ne présage en rien de mutations futures chez l'homme. affirmer quelque chose dans ce domaine relève de la science-fiction.  [...]

Evolution de l'espèce humaine.

2) malgré la civilisation il y a toujours des pressions de sélection qui s'exercent sur les humains. Les plus évidentes sont dues aux organismes pathogènes.  [...] Les gènes de prédisposition aux cancers sont contre-sélectionnés, et les gènes de résistance à la malaria sélectionnés, dans les deux cas c'est de la sélection naturelle et elle est à l'oeuvre dans les populations humaines, ça a été démontré.  [...]

[Evolution] Fitness

un bon fitness rend compte d'un génome qui permet l'adaptation d'un organisme dans un environnement donné, sous la contraintes de pressions de selecition données.  [...] Et pourtant cette définition de la sénescence est employée depuis plus d'un siècle en biologie évolutive. Et rejoint très bien les résultats qui montrent une diminution des pressions évolutives en fin de vie.  [...]

[Evolution] Mutation et émergence d'une nouvelle espèce.

3. une mutation neutre, et le phénotype correspondant, peut devenir, en cas de modifications environnementales, une adaptation positive se retrouver donc sélectionnée.  [...] En fait, cela se passe au niveau d'une population, en terme de modification progressive, sous pression sélective, de la fréquence au sein d'une population, d'un gène muté. Cette modification graduelle, au cours des générations successives, est la dérive génétique.  [...]

Quel est l'intérêt biologique de la mort ?

A la fin du 19ème siècle, le premier biologiste à avoir avancé l'idée que la variabilité de la sénescence dans la nature serait modulée par la sélection naturelle fut Weismann. Dans son écrit The duration of life, il refuse l'idée que la longévité des organismes est déterminée par des contraintes physiologiques, et propose la théorie de la panmixie selon laquelle l'immortalité ne serait pas nécessaire, et aurait donc été perdue par sélection naturelle.  [...] Réciproquement, l'emprise de la sélection sur les gènes dont l'expression se manifeste après la propagation des gènes par la reproduction sera limitée. Le raisonnement évolutif d'Hamilton permet de comprendre que la sénescence n'est pas le reflet d'une inévitable accumulation de dommages, mais bien le fruit d'un relâchement des pressions de sélection en fin de vie, laissant des gènes à effet délétère pour l'organisme s'exprimer car leur impact négatif sur la valeur sélective s'en retrouve réduit.  [...]

Quelques interrogations sur l'évolution du vivant.

Je m'explique, si on considère une espèce marine, cette espèce à évolué au cours du temps en acquérant des caractères évolutifs sélectionné naturellement et donc sensés être les plus efficaces dans un contexte donné (milieu de vie, contraintes physiques, prédation, etc.  [...] Dans ce contexte (milieu, prédateurs, contraintes physiques), ce nouveau caractère ne présente ni avantage ni désavantage par rapport à la sélection naturelle.  [...]