• Forum - Concentré, Protéine, évaporation

Problème de migration SDS-PAGE

L'expérience consiste, dans un premier temps, à dénaturer les protéines dans de l'urée 8M + DTT 5mM, puis à les renaturer par l'utilisation d'un tampon (TrisHcl, NaCl et EDTA), une centrifugation est ensuite réalisée, le surnageant correpondant à ma fraction soluble est concentrée par evaporation et mon culot correspondant à ma fraction agrégée est resuspendu dans un peu de tampon de dénaturation (Urée 8M + DTT 5mM) et Laemmli Buffer 5X.  [...] il semble que j'ai résolu le problème qui n'était autre que l'urée... En effet je dénature avec de l'Urée 8M puis renature avec un tampon (TrisHCL, NaCL, EDTA) puis je concentre ma protéine par evaporation, l'urée reste donc à trés forte concentration à la fin de l'évaporation.  [...]

sucre

Je travaille au Centre de Documentation du Sucre. Il n'y a pas à ma connaissance de lien entre consommation de sucre et anémie, en tous cas rien de tel dans les publications scientifiques. L'anémie peut être causée par de multiples facteurs, nutritionnels (carence en fer, en vitamine B9 ou B12) ou non nutritionnels.   [...] Le sucre de betterave sort naturellement blanc tandis que le sucre de canne cristallise avec une coloration qui va du blond au brun, due à des pigments présents uniquement dans la canne. Pour devenir blanc, le sucre roux de canne est refondu et débarrassé de ses colorants dans une raffinerie, sans modification chimique.   [...]

Extraits naturels ? comment ?

je vois souvent dans la composition d'aliments extraits naturels de... ( vanille, citron, etc ). Comment sont obtenus ces extraits en fait ma question est très générale donc si vous connaissez vous un site qui en parle pouvez vous me l'indiquer.   [...] Le liquide est filtré et la plupart du temps enlevé (par distillation ou évaporation) pour obtenir un concentré qui est intégré dans les formulations.  [...]

Limaces, escargots que sécrètent-ils comme substance?

Le collagène et la gélatine sont considérés comme des protéines de piètre qualité car ils ne possèdent pas tous les acides aminés en proportions adéquates.  [...] Pour info. préparation d'extrait de mucus. Le plus généralement, on fait dégorger les animaux en présence de 1 p. cent en poids de ClNa. Le mucus est recueilli, décanté, filtré et concentré à sec selon divers procédés. Soit par évaporation sous vide à basse température, soit par lyophilisation, soit par nébulisation, etc.  [...]

[Biologie Moléculaire] bleu de Laemmli... jaune

Il y a autre chose, quand on prépare le tampon de charge il faut mettre la bonne quantité de bleu de bromophénol (poudre orange). pas assez et on obtient un bleu clair pas pratique pour le dépôt, trop de poudre et la couleur vire au jaune. Tu n'as pas eu un problème d'évaporation de ton tampon de charge qui aurait concentré le bleu de bromophénol.  [...] Le bleu est conservé dans des tubes falcon classiques bien fermés, je ne pense pas que le problème vienne d'une évaporation du tampon de charge.  [...]

[Biologie végétale] l'évaporation et la transpiration des plantes

je n'arrive pas a comprendre la différence entre la transpiration et l'évaporation chez les plantes, sur tout pourquoi l'évaporation est qualifié de système physique et la transpiration est un système biologique ( je crois que c'est grâce à la régulation des stomates pendant la transpiration ) si oui, pourquoi l'évaporation n'a pas une régulation,  [...] Il me semble que l'évaporation est même plus large, elle concerne aussi l'évaporation du sol. je pense que l'on parle d'évapotranspiration car la transpiration et l'évaporation sont difficilement dissociable en pratique, s'il y a peu d'eau a évaporé sur le sol, il y en auras peu a transpiré par la plante, et cela peut poser probleme si la plante est justement en stade de fort besoin.  [...]

[Microbiologie] Incubation des Geobacillus

Les idées ci-dessus me semble plutôt bonnes (sauf le papier aluminium) mais tout dépend de la durée d'incubation à cette température... Le papier d'aluminium ne servirait pas à grand chose puisque ce n'est absolument pas imperméable. La poche plastique serait la meilleure alternative le problème est que c'est un système tellement fermé que les bactéries risquent de s'asphyxier.   [...] La gélose plus épaisse me parait être une bonne idée. Je pense même que tu peux préparer ta gélose légèrement moins concentrée car l'évaporation la concentrera et si ta culture dure trop, la pression osmotique risque d'être trop forte.  [...]

[Physiologie] Biomolécules : le foie

je pense d'après le petit coup d'oeil que j'ai jeté, à 20 C il s'agit de la coagulation du sang qui circule dans les artères et veines hépatiques aussi petites soient elles, à 100C° il y a évaporation de l'eau mais aussi dénaturation de l'ADN et des proteines==.  [...] Je pense que c'est exactement ce qu'il fallait faire tifi, et rado a complété ta réponse pour la dénaturation de l'ADN et des protéines a 100C°, et la combustion et l'oxydation des acides gras à 300°C.  [...]

Pourquoi les graminées résistent-elles à la sécheresse?

Pour une plante, résister à la sécheresse signifie être adaptée à un manque d'eau. réussir malgré la faible disponibilité de l'eau dans l'environnement, soit à la capter quand même, soit à limiter sa perte par évaporation, soit à la stocker (l'eau étant essentielle à la survie de la plante).  [...] - Sa feuille peut s'enrouler sur elle même lorsqu'il fait sec. La face inférieure se retrouve à l'intérieur, protégés du vent, ce qui limité l'évaporation par les stomates. Elle peut ensuite se dérouler lorsqu'il fait plus humide. Il y a des cellules spécialisées (les cellules bulliformes) qui permettent ce mouvement, selon leur entrée en plasmolyse/turgescence.  [...]

[Biologie végétale] evaporation vegetale

J'ai une autre question mais moins bete que la precedente. L'air s'evapore aussi, chez certaines plantes, par la cuticule. L'evaporation depend de l'epaisseur de la cuticule. Mais comment ca se passe la plante emet de l'eau a travers la cuticule (en gros comme nous avec la sueur) et la l'eau entre en contact avec l'air =. evaporation.  [...] On peut aussi évoquer le rôle de la couche limite à la surface de la feuille, qui permet de maintenir l'eau dans le végétal, puisque c'est une couche où l'eau y est très concentrée, et donc qui empêche en quelque sorte l'évaporation de l'eau. Par exemple, lorsqu'il y a beaucoup de vent, cette couche limite est balayée, c'est pour cela qu'on dit que le vent est un facteur dessechant pour le végétal.  [...]