• Santé - Virus, Cellules, Pharynx, Poumons

Définition | Virus de la rougeole | Futura Santé

C'est un virus à ARN de polarité négative, dont le génome linéaire fait environ 15.000 bases. Il code pour seulement sept protéines, dont une ARN polymérase ARN dépendante. La particule virale est sphérique, d'un diamètre de 150 nanomètres et enveloppée par une membrane cellulaire.  [...] Le virus est très contagieux et se transmet via les gouttelettes en suspension dans l' air. Le virus colonise alors les cellules immunitaires du pharynx et des poumons. Il s'attache à la cellule par des récepteurs spécifiques qui reconnaissent les protéines de surface du virus (l' hémagglutinine ).  [...]

Définition | Rougeole | Futura Santé

La rougeole est l'une des maladies les plus contagieuses que l'on connaisse. Pratiquement tous les enfants non immunisés la contractent en cas d'exposition au virus. C'est une affection virale aiguë due à un virus de la famille des Paramyxoviridés. Il s'agit d'une affection respiratoire et, à ce titre, le virus se développe normalement dans les cellules bordant le pharynx et les poumons.  [...] Le virus de la rougeole est extrêmement contagieux et se propage par les gouttelettes en suspension dans l' air (projetées par la toux ou les éternuements des malades), par le contact rapproché entre personnes ou par le contact direct avec des sécrétions nasales ou laryngées de personnes infectées.  [...]

[Biologie Cellulaire] Petite Question sur les Virus

Les virus ne sont pas les seuls parasites hein. C'est juste que les virus sont doté d'une capsule, ont soit un ARN, soit un ADN et font du parasitisme pour leur multiplication. Après dire si c'est vivant ou non... on risque de faire grincer les murs car dans ce cas là, si un virus c'est vivant, une cellule aussi et donc lors d'un avortement (meme au stade morulla) ça serait considéré comme un homicide ^^.  [...] Exemple. Un virus respiratoire se multipliant dans les cellules du pharynx ou les cellules nasales, n'aura pas d'effet sur les cellules hepatiques.  [...]

Définition | Poumon | Futura Santé

Les deux poumons ont pour rôle de réaliser les échanges gazeux entre le corps humain et l' air ambiant. Ces échanges ont lieu au niveau des alvéoles, où le sang est alors enrichi en oxygène et appauvri en dioxyde de carbone. C'est la différence de pression de CO 2 et d'O 2 entre l'alvéole et le capillaire qui induit l'échange, réalisé en 0,75 seconde.  [...] Les voies aériennes supérieures ( larynx, pharynx ) jouent à la fois le rôle de chauffage (pour amener de l'air à 37°C au niveau des poumons ) et de filtre pour éliminer bactéries et poussières, car les poumons sont stériles.  [...]

Vessie natatoire

Je comprends pas l'homologie que peut avoir la vessie natatoire de certains Actinoptérygiens (évagination dorsale, impaire, de l'oesophage ) avec les poumons (évagination ventrale, paire, du pharynx ).  [...] C' est simple pour savoir si c' est bien la vessie natatoire qui est l' ancetre des poumons (chez les dipneustes et le coelacanthe, poissons à nageoire charnue, mais ce n' est qu' un classement systématique). Comme les poissons cartilagineux sont apparus avant les poissons osseux, je vous demande si les requins, raies et chimères possèdent une vessie natatoire exactement pareille que celle des poissons à nageoires rayonnées.  [...]

Définition | Larynx | Futura Santé

Le larynx est un organe situé dans la gorge, intermédiaire entre le pharynx et la trachée. Son rôle prioritaire est d'assurer le passage de l' air vers les poumons lors de l'inspiration, ou vers l'extérieur lors de l'expiration.  [...] Le larynx a aussi un rôle important dans la phonation. Il contient les cordes vocales et des muscles modifient l'ouverture de la lumière du larynx pour moduler les sons produits.   [...]

Serait-il possible de tuer les tumeurs en les affamant ?

Le docteur Pierre Sonveaux et le professeur Olivier Feron, pharmaciens de formation, conduisent depuis plus de quatre années une recherche au laboratoire de pharmacothérapie de l'université catholique de Louvain ( UCL ) sur le cycle nutritif des cellules cancéreuses.  [...] Selon Pierre Sonveaux, la découverte de cette cible thérapeutique laisse penser que cette nouvelle approche serait applicable à un large panel de cancers chez l'homme, depuis les poumons à l'ensemble de la sphère ORL (tête, cou, larynx, pharynx, tube digestif ), en passant par le système nerveux central, le cerveau, les seins, etc.  [...]

Définition | Cancer de la gorge | Futura Santé

Le cancer de la gorge est un cancer qui touche des cellules du larynx ou du pharynx. Les organes touchés peuvent être les fosses nasales, le palais, la langue, les amygdales, la glotte, les cordes vocales, l'épiglotte.  [...] Le traitement du cancer de la gorge utilise la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie. Plus le cancer est avancé, plus les chances de survie diminuent.   [...]

H5N1 : Pourquoi ne se propage-t-il pas d'homme à homme ?

Les virus des grippes humaines traditionnelles infectent la partie supérieure des voies respiratoires, ainsi que les bronches, la trachée et le pharynx. Cette position privilégiée lui permet de se propager sous forme de gouttelettes imprégnées de substance virale lorsque l'on éternue, ou que l'on est victime d'une quinte de toux.  [...] D'autre part, pour se reproduire, le virus de la grippe aviaire a besoin de pénétrer dans des cellules et de les tourner à son avantage, en leur faisant fabriquer de nouveaux virus. Pour ce faire, comme un cheval de Troie, il se lie à des molécules via sa protéine de surface, l' hémagglutinine, pour franchir les portes des cellules.  [...]

[Biologie Cellulaire] Epithelium de revetement et epithelium glandulaire

Oui, il y a des différences au niveau de la structure bien évidement mais aussi au niveau de la fonction. Comme tu le dis, il y a des cellules sécrétrice mais si tu prend un épithélium gastrique ou un épithélium du pharynx, la composition n'est pas la meme.  [...] L'épithélium de revètement a tendance a être pavimenteux stratifié ou avoir d'autre forme en fonction de sa localisation mais l'épithélium glandulaire, lui sera forcément composé d'un épithélium de revètement puisqu'il libère une subtance dans le milieu externe.   [...]