• Santé - Vibration, Illusion, Muscle

[Divers] Vibrations et illusion de mouvement

Je cherchais donc une explication à ce phénomène avec le réflexe myotatique. La vibration produirait une illusion d'étirement du muscle. Du coup nous aurions la sensation d'une contraction du muscle antagoniste et donc du basculement arrière.  [...] Ce qui me perturbe, c'est que normalement le réflexe myotatique conduit à la contraction du muscle étiré, non Donc le sujet devrait ensuite avoir la sensation de basculer vers l'avant.  [...]

Gros ou maigre ? C'est tout dans la tête...

Comme la paume de la main est toujours en contact avec l'arête du nez, cela crée un conflit, résolu par le cerveau qui génère l'illusion que c'est le nez qui s'allonge. Cette illusion provient de l'excitation des fibres musculaires dans le muscle contraint de vibrer.  [...] Grâce à cette technique d'imagerie, les auteurs ont observé une activité cérébrale en corrélation avec l'illusion du corps se rétrécissant, phénomène qui ne pouvait être expliqué par les effets de vibration du tendon du poignet ou la position du bras. Ce cluster d'activité cérébrale se situe dans le lobe pariétal du côté gauche, dans la zone antérieure du sillon intra-pariétal et vers l'arrière jusqu'au sillon post-central.  [...]

[Evolution] Evolution: Apparition du système nerveux et mouvement - Page 3

Ce n`est qu`à titre d`exemple et non à ma mémoire ce n`était pas de la réfraction mais une vibration normale, je n`arrive pas a me souvenir du terme scientifique employé par les ophtalmologiste ou opto, ce que je me souvient il y a des pathologie de la perception visuel relié à une trop grande vibration, nystagmus, si ma mémoire est bonne.  [...] Certe et j`en suis conscient, mais j`aurais tout aussi bien pu mentionner les vibration des osselets de l`oreille ou des mouvements de l`iris, La question est. est ce que ce sont des mouvements, oui ou non, je crois que oui et par conséquent la question de l`évolution du système nerveux en fonction de l`évolution du mouvement animal est généralisé non plus seulement au niveau des muscles mais aussi elle ce pose au niveau de l`évolution des mouvements des organes sensoriels.  [...]

Pratiquer le chant, la solution contre les ronflements

Pour les ronfleurs adeptes des méthodes douces, une solution simple et sérieuse à leurs problèmes nocturnes vient d'être proposée par des scientifiques britanniques. chanter 20 minutes par jour. L'étude est fondée et avant une explication. il s'agirait de muscler le pharynx.  [...] Le ronflement est lié à la mise en vibration des tissus mous du voile du palais. Lorsqu'ils s'affaissent, ils gênent la bonne circulation de l' air au cours de la respiration. En phase de sommeil, le tonus musculaire se relâche au niveau de la gorge et rétrécit la voie d'accès au pharynx.  [...]

[Physiologie] oreille moyenne

Les mouvement sont infimes, de l'ordre de 0,2 angströms pour le déplacement du marteau. Il y a trasmission d'énergie plus que de vibrations.  [...] Il existe un système de protection contre les sons trop intenses. les muscles situés entre les os et le marteau et ceux placés entre les os et l'enclume, quand un son est trop fort, vont se contracter et réduire la vibration des osselets afin de diminuer la transmission sonore vers l'oreille interne (protection de 40dB).  [...]

[Biologie végétale] Plantes sonores

Que quelqu'un m'arrête si je me trompe. Lorsqu'il a atteint une certaine longueur d'onde /intensité le son/vibration agit sur la structure moléculaire. L'énergie est délivrée sous forme de pression exercée sur une surface ou un milieu qui entre alors en résonance.  [...] Si donc une vibration peut avoir un tel effet nocif, pour quelle raison n'aurait-elle pas à l'inverse, un effet positif Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs.  [...]

[Biologie Cellulaire] Le Cerveau

Vibration. Vous savez, ce petit morceau de musique qui vous plait tant, avec à ce moment là, cet accord que vous aimez (moi c'est le Do mineur quand il est tout seul). Bon, ben c'est la vibration en elle-même qui vous plait, si on enlève le son et qu'on garde la vibration, vous aurez la même sensation, c'est pas magique ca.  [...] ben une grande partie de la population dit oh j'ai le coeur fendu ou alors j'écoute mon coeur pour parler des émotions. Ce qui d'un point de vue biologique totalement faux puisque le coeur n'est qu'un muscle qui pompe du sang, en aucun cas il ne s'occupe des émotions et sentiments, tout ça c'est le cerveau.  [...]

[zoologie] Une espèce d'araignée.

Généralement un insecte pris dans une toile d'une araignée solitaire fait vibrer celle-ci en se débattant, donnant ainsi sa position exacte à l'araignée qui n'a aucun mal à le localiser.   [...] Mais le plus extraordinaire est lorsqu'une proie heurte leur toile. Ces araignées ce précipitent sur elle, mais en se déplacant simultanément par à-coup, de façon à isoler et confondre la vibration de leur propre déplacement par rapport à la vibration continuelle produite par leur proie.  [...]

vibrations et biologie cellulaire

Il existe des cellules capables de détecter les vibrations comme celles de l'organe de Corti (cellules ciliées) ou les corpuscules de Pacini mais il s'agit de mécanismes de transduction. Peut être que cela peut constituer un début de réponse.  [...] si tu veux parler de création de vibration de la part de cellules j'en ai jamais entendu parler, et surement parce que une cellule n'est pas capable de vibrer, pour faire vibrer une cellule il faudrai un organe du genre microtubule ayant une capacité de mouvement plus rapide que ce que les microtubules permettent.  [...]

[Physiologie] Odorat: que penser de la théorie de Luca Turin?

Ton message sous-entend qu'il n'y a pas de lien entre vibration moléculaire et structure, pourtant on utilise la résonance magnétique nucléaire (RMN) pour résoudre la structure de molécules.  [...] Attention, les structures sont les mêmes mais inversées,( ma main droite a la même structure que ma main gauche, mais l'une s'adapte au récepteur ciseau mais pas l'autre) les vibrations devraient être identiques, ces molécules ont la même masse, la même température de fusion, mais elles dévient la lumière polarisée de façon différente.  [...]