• Santé - Vertèbres, Sang, Protéines, Fabrication

Pourquoi les moustiques piquent ?

J'ai toujours cru que les moustiques piquaient pour la bonne et simple raison qu'ils avaient faim (ce dont nous nous passerions bien). Mais d'après une amie, seules les femelles piquent, ce qui pose le problème de la nutrition des mâles. De plus selon elle, les piqures seraient liés à la saison des amours (corollaire.   [...] La femelle adulte, durant la période de reproduction, pique les vertébrés pour prélever leur sang contenant des protéines nécessaires à la fabrication des Sufs.  [...]

moustique-tigre

Je vogue avec les années lumières - sans aller si loin, tous les soirs je suis en admiration devant Jupiter et contemple...mes...étoiles et je vois même la galaxie d'Andromède. Bonne route à toi sur les filaments de la toile d'araignée des galaxies du cosmos.   [...] le facteur rhesus et le système de groupes sanguins ABO sont liés à la présence de certaines protéines à la surface des globules rouges. Les moustiques, comme tous les insectes, n'ont pas de sang (l'hémolymphe joue le rôle du sang des vertébrés), donc pas de globules rouges donc pas de groupes sanguins.  [...]

L'immortalité en vue?

J'ai lu qu'on a découvert dans les années 1950 la déhydroépiandrostérone (DHA ou DHEA) ou prastérone, est un androgène qui est réputé pour ses effets antivieillissement. Elle est fabriqués par les glandes surrénales et sa concentration décroît avec l'âge après avoir atteint un maximum entre 18 et 45 ans.   [...] Le problème de la régénération cellulaire, c'est l'accumulation de détérioration chez certaines cellules actrices de ce processus. Il semble aussi que plus on vit vite, plus on meurt vite. Les vertébrés à sang chaud ont une durée de vie généralement plus courte que les vertébrés à sang froid par exemple.  [...]

[Zoologie] Coccinelle en intérieur l'hiver ?

je ne suis pas sur qu'une coccinelle ca hiberne c'est un insecte mais bon, en hiver il fait tres froid dehors si elle reste chez toi elle ne risque pas d'avoir chaud c'est logique et en plus un insecte je ne crois pas que ça a une notion de chaud ou froid vu que le temperature du sang est froid.  [...] Même si on parle couramment d'animal à sang froid (hétérotherme en plus scientifique) le sang des insectes n'est pas froid, il est simplement à la température ambiante et peut donc être chaud aussi. Chez les insectes on parle d'ailleurs plutôt d'Hémolyphe, c'est un liquide quand même assez différent du sang des vertébrés.  [...]

Remplacer la viande

Leur but est avant tout de réussir à extraire des protéines des feuilles des végétaux afin d'en nourrir les animaux à la place des tourteaux de soja, car les protéines vertes sont plus rentables. En France, le professeur Costes de l'Institut National Agronomique a publié le résultat des travaux de son équipe dans un remarquable ouvrage Protéines foliaires et alimentation (Gauthier Villars, Paris, 1981), auquel nous emprunterons les citations suivantes.  [...] Et si ça n'était pas un tabou si fort dans notre société, les insectes sont une bonne source de protéines (avec un taux de conversion aliment végétal-. protéines animales souvent meilleur que les vertébrés).  [...]

[Divers] [Concours] Les "capes SVT", et les autres aussi intéressés par la bio.... c'est ici! - Page 21

à part le fait que si Hb n'était pas concentrée dans les hématies on aurait un potentiel osmotique très grand et donc que le fait de concentrer Hb dans les hématies fait augmenter le pouvoir oxyphorique du sang sans modifier l'équilibre hydrique... je ne vois pas trop ce qu'on peut dire d'autre, alors si jamais vous avez des idées.  [...] Sujet en 4 parties avec tout plein de questions, structure de l'hémoglobine, caractéristiques, rôle(s), biochimie comparée chez plusieurs espéces, et une partie sur les hémoprotéines en général leur localisation et leur(s) rôle(s).  [...]

[Biochimie] Pourquoi L'Hémolymphe ?

Il s'agit en fait de l'analogue de notre sang chez les arthropodes, les globules rouges en moins. Sa composition se rapproche de celle des liquides interstitiels chez les vertébrés.  [...] Chez certains mollusques à hémocoel, le liquide baignant les organes est aussi appelé hémolymphe, et peut éventuellement contenir des hémocyanines (hème à ion cuivrique).   [...]

[Evolution] Devinette : taille des mammifères

Je ne suis pas du tout convaincus. Quelle est la taille la plus faible connue pour les vertébrés à sang froid comme les reptiles Pas tellement plus petit qu'une musaraigne ou d'un colibris pour reprendre les exemples de Kinette. Dans ce cas quelle est l'explication.  [...] Ce qui peut être plus intéressant est une comparaison vertébrés à sang chaud. à sang froids et observer la répartition en taille des deux groupes pour voir s'il y a un décallage et si ça peut être explicable par les différences de métabolisme. En même temps mettre comme cofacteur le milieu de vie de ces animaux, car ça peut énormément changer les choses.  [...]

Hibernation

- Lorsqu'on dit qu'un animal vit environs 4-5 ans à l'état naturel et qu'il s'agit d'un animal effectuant l'hibernation, cela veut-il dire qu'il vit en réalité pleinement sa vie que la moitié de ce temps là, l'autre étant destiné à hiberner.   [...] Concernant les réserves, pas mal de vertébrés à sang chaud se réveillent sporadiquement au court de leur hibernation pour casser la graine (si on me passe l'expression ) avant de retourner hiberner. Des hibernations d'un trait comme les ours mâles (bien pourvus.) sont en fait relativement rares.  [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ?

The experimental operating conditions are appropriate for investigating kinetic hydrothermal processes in the early history of any sizable wet, rocky planet. Beyond the description of the fabrication, we report an initial experiment that tested the design and investigated the feasibility of sulfide and silica dissolution in alkaline solution from iron sulfide and basaltic rock, and their possible subsequent transport as HS  and H 2 SiO 2 4 in hot alkaline solutions.  [...] Il prend l'exemple convergence évolutive de protéines différentes du cristallin des vertébrés, qui finalement remplissent une même fonction. Ce n'est pas du hasard. C'est, d'après les termes d'Antoine Danchin, de la contingence, de l'opportunisme, pas du tout du hasard.  [...]