• Santé - Ventilation, Quantité, Oxygène

Saturation oxymétrie...

Lors d'une hyperventilation, chez un sujet normal, le taux de saturation arrive très rapidement à 100%... ce qui augmente ensuite est uniquement la quantité d'oxygène dissoute.  [...] ..). Est-ce une explication juste est-elle liée au fait que l'on a la tête qui tourne pendant l'hyper ventilation ou est-ce dû à une très forte augmentation de la quantité d'oxygène dissoute dans le plasma (si c'est bien lui qui dissout l'oxygène...).  [...]

Himalaya : comment les Sherpas ont évolué en surhommes

Lorsque des alpinistes qui vivent habituellement à basse altitude passent du temps à haute altitude, leur organisme s'adapte dans une certaine mesure grâce à plusieurs mécanismes. augmentation de la ventilation, du rendement cardiaque, production supplémentaire de globules rouges pour transporter l'oxygène.  [...] De plus, chez les Sherpas, il y avait moins d' oxydation des lipides. ils produisaient de l'énergie surtout avec des glucides. Or, la production d'énergie avec des graisses est moins efficace. Comme l'a expliqué Andrew Murray, de l'université de Cambridge (Royaume-Uni), dans des propos rapportés par Science Alert, la graisse est un bon carburant, mais le problème est que c'est plus gourmand en oxygène que le glucose.  [...]

Justesse des informations du dossier Secourisme ?

2 - Si la quantité de plasma qui s'échappe est trop grande, on peut risquer un choc hypovolémique vu que, techniquement, on perd de la qualité de sang.  [...] L'exception de la gêne respiratoire. la position 1/2 assise est celle qui implique le moins d'efforts pour les muscles responsables de la ventilation. Comme rien ne sert d'avoir un cerveau bien irrigué si le sang n'est pas chargé en oxygène, on privilégie la fonction ventilatoire.  [...]

[Biologie Cellulaire] Processus irréversible ?

C'est vrai. Ceci dit dans les deux cas les doses doivent être assez importantes. Concernant la cigarette ce que tu gagneras en métabolisme basal, tu le perdras en ventilation. n'oublions pas que pour bruler des graisses, il faut de l'oxygène. Sans compter les autres effets néfastes sur la santé.  [...] mais pendant toute mon enfance c'est été plus ou moins privée. c'était généralement des régimes équilibrés mais la privation était morale, j'avais envie de sucrerie, de chocolat, de repas plus copieux.   [...]

Récupérer l'énergie perdue en chaleur par le corps ?

-J'ai beaucoup cherché autour de la ventilation liquidienne, mais cette technique rarement utilisée, n'est faite que sur un patient en état comateux. est-ce qu'il est possible ( avec une petite touche de fantastique bien évidement ^^) que ce soit utilisé sur un corps en plein effort physique, nageant sous l'eau, ou dans un endroit faible en oxygène (montagnes) et est-ce que l'O² contenu dans l'eau qui sert à respirer pour la ventilation liquidienne, est utilisable sur une longue durée ou bien l'eau use après un lapse de temps court.  [...] J'ai bien l'impression qu'avec la même quantité ou presque, il a détruit presque tout un étage avec du fulminate de mercure. alors que sur la vidéo c'est puissant certes, mais pas gigantesque comme explosion.  [...]

Un utérus artificiel pour grands prématurés réussit son premier test

Un bébé né à 23 semaines pèse de l'ordre de 500 g, ses paupières sont fermées, sa peau est rosée et très fine, ses poumons immatures. Si le bébé ne reçoit pas assez d' oxygène, il peut y avoir des dommages au coeur ou au cerveau. En même temps, la ventilation est en partie nocive car les poumons immatures manquent de surfactant.  [...] D'après The Guardian, la version humaine de cet utérus artificiel ressemblera plus à un incubateur qu'à un sac plastique. Il serait empli de liquide, la couverture et l'intérieur seraient dans l'obscurité et le bébé serait surveillé par des caméras. Pour Alan Flake, un tel dispositif serait moins impressionnant pour les parents que la situation actuelle où des bébés fragiles doivent supporter de nombreuses procédures invasives (intubation, ventilation et chirurgie ).  [...]

Différence entre polypnée et tachypnée

La polypnée doit aussi être distinguée de la tachypnée, respiration rapide, souvent superficielle, qui correspond en réalité à une ventilation quantitativement plus faible que la normale, c'est-à-dire à une oligopnée.  [...] Mais j'ai toujours des confusions, lorsqu'on parle d'une respiration superficielle n'y a-t-il pas une diminution du volume courant donc une ventilation quantitativement plus faible que la normale.  [...]

Ventilation alvéolaire et ventilation de l'espace mort

Pour une ventilation totale constante, une augmentation de la fréquence respiratoire augmente ou diminue la ventilation de l'espace mort Et est-ce que ça augmente ou ça diminue la ventilation alvéolaire.  [...] Si la ventilation totale est constante avec conservation des volumes d'air inspirés et expirés par unité de temps, il y mobilisation de plus petits volumes (VI, VE diminués) plus souvent qui ne sont plus complétement renouvelés et donc moins ventilés (il s'agit d'une polypnée avec une diminution de la ventilation des différents espaces).  [...]

5 réflexes pour se protéger de la pollution dans les bouchons

Une autre solution pourrait être de placer sa ventilation quelque temps en position recyclage intérieur. Car, dans ce cas, le système de ventilation ne va pas chercher à l'extérieur un air plus pollué qu'à l'intérieur de la voiture.  [...] N'oublions pas que nos voitures sont équipées d'un filtre d'habitacle, situé en amont du système de ventilation, et destiné à filtrer agents allergènes et autres polluants. Alors, bien sûr, les chercheurs britanniques appellent aussi à améliorer, à l'avenir, l'efficacité de ces filtres.  [...]

Hypoxémie et controle de la ventilation

Après quelques recherches, j'ai lu qu'en effet le BPCO est habitué à son hypercapnie et que le seul stimulus qui lui reste est celui des chémorécepteurs périphériques et qui si on élève ce seuil en l'aidant par oxygénothérapie on risque de le supprimer et d'entrainer une cessation de sa ventilation d'où le coma hypercapnique.  [...] Dans une situation de véritable carence aigu en O2, la sensation extrêmement désagréable qui en découle fait en effet sauter tous les mécanisme de rétrocontrôle et laisse le cortex reprendre le contrôle conscient de la ventilation ( sauf coma par prise de substances, trauma, ou n'importe quoi d'autre altérant la conscience évidement ).  [...]