• Santé - Traitement, Avantage, Effets secondaires, Hypnotiques

Que penser de la mélatonine contre les insomnies ?

La Haute Autorité de Santé (HAS) souligne que ce médicament est indiqué pour le traitement à court terme de l'insomnie primaire caractérisée par un sommeil de mauvaise qualité, chez les patients de 55 ans ou plus.  [...] Elle précise toutefois que son niveau de Service Médical Rendu (SMR) est faible. En revanche, ce traitement présente au moins l'avantage d'être dépourvu des effets secondaires habituellement liés aux hypnotiques. Ses utilisateurs n'encourent ainsi ni dépendance ni altération de la vigilance durant la journée.  [...]

Définition | Somnifère - Hypnotique | Futura Santé

Un somnifère, ou hypnotique, est un médicament visant à lutter contre l' insomnie. Il peut aider à l'endormissement et au maintien du sommeil. Les consommateurs de somnifères et de tranquillisants sont plus souvent des femmes que des hommes. ils sont plus âgés que les non-consommateurs.  [...] Certains antihistaminiques, prescrits dans le cas des allergies, ont aussi des propriétés hypnotiques. Ils n'entraînent pas d'accoutumance mais présentent aussi des effets secondaires non négligeables.  [...]

quand l'anesthesie echoue !!!

En ce qui concerne la perception de la douleur, on peut supposer que si l'hypnotique n'a pas agit, l'antalgique peut alors lui aussi ne pas avoir d'effets et donc le patient ressent la douleur.  [...] Enfin, pour en revenir à ce que je disais, ce phénomène se produit principalement lors d'anesthésies sans hypnotiques par exemple ou lors d'anesthésies qui sont volontairement allégées ( ex. on estime à un peu plus de 40% le nombre d'éveil perop chez les polytraumatisés ).  [...]

quel est la durée d'action du stilnox ?

On peut simplement dire que si vous ajoutez d'autres hypnotiques ou produits qui induisent une somnolence, celle-ci va s'accentuer, sauf effet paradoxal (totalement inverse) mais peut être pas aux heures ou vous souhaitez qu'elle se fasse. On sait aussi que la dépendance et la tolérance à ces produits va aussi s'accentuer et que les effets de tout le traitement aura, à un certain moment, tendance a diminuer.  [...] On va éviter les conseil en santé à distance sans rien connaitre du cas ni de la pharmacologie considérée alors que c'est déjà assez délicat pour les professionnels qui examinent le patient, pratiquent les éventuels examens secondaires nécessaires, connaissent le cas et on une dizaine d'années ou plus d'études pour ce faire.  [...]

Définition | Benzodiazépine | Futura Santé

Les benzodiazépines doivent être prescrites sur de courtes durées (trois mois pour les anxiolytiques). Au-delà, elles ne sont plus efficaces et provoquent une dépendance et de nombreux effets secondaires comme des troubles de la mémoire, voire une démence.  [...] Une période de sevrage, avec une diminution progressive des doses, est nécessaire. Un arrêt brutal peut avoir des effets secondaires (anxiété, tremblements...).  [...]

Mode de fonctionnement de l'éthanol sur les récepteurs GABA-A

Je sais que les benzodiazépines se fixent sur les récepteurs GABA-A, tout comme l'éthanol, et qu'ils augmentent la fréquence du canal chlorure, permettant l'entrée d'ions Cl -, qui sont à l'origine des effets anxiolytiques, hypnotiques, anticonvulsivants, amnésiants et myorelaxants (etc.  [...] ). Mais qu'en est-il de l'éthanol J'ai lu quelque part qu'il agissait inversement et causait une inhibition de l'entrée d'ions Cl -, mais si tel était le cas, il serait à l'origine d'effets contraires aux benzodiazépines, et donc anxiogènes, proconvulsivantes et promnésiantes Ce qui, me semble-t-il, n'est pas le cas.  [...]

[Biochimie] TPE 1ère S sur les hypnotiques

Les hypnotiques GABAergiques, surtout les benzodiazépines (BZDs), diminuent le sommeil lent profond. Cette action n'est nette qu'après plusieurs nuits de traitement et peut aller, chez certains sujets, jusqu'à la suppression totale du stade IV. A l'arrêt du traitement, la réapparition du sommeil lent profond est progressive et sans rebond compensatoire.  [...] Ce déficit s'accompagne ici d'un effet rebond observable dès l'arrêt du traitement. Ainsi, après une prise unique d'hypnotique, on observe, les nuits suivantes, une augmentation du taux de sommeil paradoxal au dessus de la normale. Lors d'une administration continue, la durée de sommeil paradoxal revient progressivement à la normale.  [...]

Les benzodiazépines contre les insomnies

Les benzodiazépines sont des médicaments commercialisés en France depuis... plus de 40 ans. Connues donc de très longue date, elles sont prescrites pour leurs propriétés sédatives, anxiolytiques, myorelaxantes et anticonvulsives. Certaines de ces molécules qui appartiennent à la famille des hypnotiques, sont notamment indiquées dans la prise en charge du traitement des insomnies.  [...] Depuis 1991, la durée de prescription des anxiolytiques n'est plus autorisée au-delà de 12 semaines, voire 4 semaines seulement pour les hypnotiques. Les spécialistes préconisent ainsi de ne recourir à ces traitements qu'en cas d'insomnie occasionnelle, provoquée par exemple par un événement ou un traumatisme psychologique.  [...]

Disgueusie

Il existe une classe d'hypnotiques qui provoque cet effet secondaire désagréable mais sans conséquence. C'est peut-être le cas du vôtre.  [...] Au niveau des anxiolytiques/hypnotiques (Alprazolam, diazépam, oxazépam, flurazépam, zopiclone…), on peut retrouver une agueusie, hypogueusie ou dysgueusie dans 0.1 à 6% des cas par blocage de certains récepteurs membranaires, inhibition de la gustine, inhibition de la transmission neuronale des récepteurs.  [...]

Les somnifères favorisent le sommeil? et les risques de mort précoce

Publié par le British Medical Journal Open, le travail de Daniel Kripke et ses collaborateurs a été mené sur 10.500 volontaires âgés en moyenne de 54 ans. Ils ont été suivis durant deux ans et demi, période au cours de laquelle ils ont pu recourir - régulièrement ou occasionnellement - à un ou des médicaments hypnotiques.  [...] À partir de ( seulement, NDLR ) 18 prises de ces médicaments sur une année, le risque de décès prématuré est multiplié par 3,5 soulignent les auteurs. Il augmenterait avec la quantité d'hypnotiques consommés. En effet, entre 18 et 132 prises par an, le risque de décès serait quadruplé voire quintuplé au-delà de ce chiffre.  [...]