• Santé - Testostérone, Homme, Père

Chez les papas, la testostérone descend quand monte l'instinct paternel

Chez certaines espèces animales, il est également avéré que la production de testostérone varie selon les périodes de la vie, voire en cours d'année. Elle est synthétisé en quantité plus importante lors de la saison des amours notamment. Qu'en est-il chez l'homme Pour le savoir, des chercheurs du département d'anthropologie de l' université Northwestern en Illinois, se sont plongés dans la relation encore peu étudiée entre cette variation du taux de testostérone et la paternité.  [...] Pour Kuzawa, c'est un peu comme si la biologie humaine masculine était flexible et répondait à un contexte social, rapporte le journal britannique. Il suggère en effet que cette chute du taux de testostérone serait en quelque sorte destinée à aider l'homme dans ses nouvelles fonctions de père.  [...]

Re : La fibromyalgie entre amis

Il semble qu'en augmentant notre capacité respiratoire on rend plus productives les hormones en particulier la testostérone qu'on retrouve chez l'homme et la femme. Depuis le début de mon expérience il est prouvé que mon organisme produit de plus en de la testostérone.  [...] De quelle manière la baisse d'oxygène peut provoquer la fibromyalgie On considère que l'augmentation d'oxygène touche particulière les hormones dont la testostérone. Il se peut que le niveau de douleur soit relié au niveau de la testostérone. La femme aurait une variété de douleur moins grande que chez l'homme.  [...]

testostérone

donc chez l'homme... la testosterone c'est responsable des fluctuations de libido non (enfin peut etre pas seulement, je sais pas, mais quand meme...).  [...] Chez l'homme, il n'y a pas de fluctuations saisonnières de la testostérone comme chez d'autres mammifères (chez qui une hausse de testostérone est responsable du rut).  [...]

[Divers] Procréation

Pour l'homme ( qui n'a pas d'hormone ovarienne bien sur lol )-. aucun probléme puisque la testostérone agit sur le CHH ( complexe Hypothalamus- hypophysaire ) pour réguler son taux grâce au retrocontrole négatif.  [...] Pour l'homme, une toute petite précision. c'est vrai la testostérone régule son propre taux par un retro-controle négatif sur le CHH. Elle le fait en fait en agissant sur la LH. elle diminue sa sécrétion via l'hypophyse (la LH qui a pour rôle de stimuler la sécrétion de testostérone via les cellules de Leydig).  [...]

Définition | LH - L.H. - Hormone lutéinisante | Futura Santé

La LH, comme la FSH, est une gonadostimuline, qui agit sur les gonades ( testicules chez l'homme, ovaires chez la femme). Elle est sécrétée de manière pulsatile, mais, chez la femme, la fréquence et l'amplitude de pulses de sécrétion varient au cours du cycle menstruel.  [...] Chez l'homme, la LH stimule l'activité des cellules de Leydig des testicules qui produisent la testostérone. Les pulses de LH conduisent à des pulses de testostérone. La testostérone exerce une rétroaction négative sur la production de LH.  [...]

homme à utérus

L'homme à utérus n°2 présente une sécrétion d'hormones testiculaires (AMH et testostérone) similaire à celle d'un homme ''normal''. Cet homme ne présente pas de subduction au niveau de la portion de gène codant pour l'AMH.  [...] L'homme à utérus n°1 présentait une mutation au niveau de son gène codant, donc la protéine n'avait pas fonctionnelle et cet homme n'avait jamais sécrété d'AMH, même pendant son stade embryonnaire. Il était donc évident que la présence des voies génitales femelles venaient de l'incapacité de l'organisme de cet homme à sécrété de l'AMH.  [...]

[Biochimie] Hypersecretion

je veux savoir que peuvent être les conséquences de l'augmentation.   [...] des taux de testostérone (hypersécrétion) chez l'homme.  [...]

Définition | GnRH - Gonadolibérine - LHRH - Gonadotropin-releasing hormone | Futura Santé

La GnRH ( Gonadotropin-Releasing Hormone ), ou gonadolibérine, aussi appelée LHRH ( Luteinizing Hormone Releasing Hormone ) est une neurohormone produite par des neurones de l' hypothalamus. Elle est libérée de manière pulsatile. La GnRH est un peptide qui contrôle la sécrétion des gonadotrophines de l'adénohypophyse (ou antéhypophyse).   [...] Par exemple, chez l'homme, la LH stimule la sécrétion de testostérone et en retour la testostérone inhibe la sécrétion de GnRH. de la même façon, chez la femme, les oestrogènes inhibent la sécrétion de GnRH. Le GABA est un inhibiteur des neurones à GnRH.  [...]

Nombre de naissances de garçons et de filles

Par exemple un fait amusant. les hommes qui ont fait un séjour en prison ont plus de chances d'avoir un fils (s'ils ont un enfant) que les autres hommes. On n'a pas d'explication très satisfaisante. On a dit par exemple que les criminels avaient un taux de testostérone supérieur à celui des honnêtes gens ce qui induirait, outre un comportement violent, une plus grande fréquence des rapports sexuels, et les spermatozoïdes portant le chromosome Y étant plus fragiles que ceux qui portent le chromosome X, ils seraient favorisés par un court laps de temps entre coït et ovulation.  [...] pour les articles que tu mentionne minushabens, aurais tu leur noms j'aimerai bien jeter un oeil, car je ne vois pas comment le fait d'avoir plus ou moins de testostérone influencerait puisque si la testostérone boost les spermatozoide, le fait que le père en ai plus qu'un autre père devrait booster aussi bien ceux qui portent  [...] puisqu'ils ne connaissent pas la différence entre un test et un autre) et ducoup ils sont souvent, voir très souvent faux, et faire le mauvais test ou simplement faire n'importe quoi avec des stat peut changer du tout au tout la conclusion d'un article, pour un même jeu de données.  [...]

[Divers] L'origine de l'homosexualité

J'aimerais rappeler concernant ce thème qu'une vérité, quelle qu'elle soit, ne perd rien de sa validité si elle est considérée comme dangereuse ou dérangeante. Il serait stupide d'affirmer que les femmes sont aussi musclées en moyenne que les homme, et pourtant, si c'était le cas, un bonne part du féminisme et du machisme n'existerait pas, et ça serait très bien comme ça.  [...] Je rappellerais enfin à ceux qui en douteraient que homosexualité et comportement féminin n'ont en général rien à voir. L'homosexualité (masculine), c'est l'attirance d'un homme pour les hommes. Rien à voir avec les hormones féminines.  [...]