• Santé - Sujet, Perte de connaissance, Mort

Définition | Asphyxie | Futura Santé

L'asphyxie, ou la suffocation, est l'impossibilité de respirer. L'asphyxie provoque une hypoxie et peut entraîner chez le sujet une perte de connaissance ou même la mort. Il existe plusieurs causes possibles de l'asphyxie, parmi lesquelles figurent une obstruction des voies respiratoires et la présence d'une quantité excessive de liquide dans les poumons.  [...]

Saturation oxymétrie...

Quels sont les différents seuils significatifs de la saturation (seuil maximal avant perte de connaissance, seuil maximal avant la mort, seuil minimal d'essoufflement, seuil minimal avant perte de connaissance, seuil minimal avant la mort).  [...] Quels sont les différentes valeurs minimales de saturation (il n'y a visiblement pas de seuils maximums) avant de risquer la perte de connaissance voire la mort.  [...]

[Question pour roman de SF] Provoquer artificiellement une crise cardiaque

Concernant la rapidité, bah c'est plutôt instantané hein, cf mort subite du sportif (en tout cas la perte de connaissance, la réanimation est possible avec CPR+défibrillation et tout le toutim, tu trouveras certainement ca en cherchant). Et pas besoin de détruire ces cellules, les rendre folles en leur faisant envoyer des signaux électriques incohérents ca sera fiable.  [...] A priori non, vu qu'en cherchant un peu a partir de mes maigres connaissances, le coeur peut encore se contracter en cas de bloc atrio-ventriculaire complet, donc sans le message du noeud sinusal (enfin bon je crois que c'est pas une situation forcement enviable).  [...]

L'épilepsie : cette maladie qu'on tait, mais dont on peut mourir

La crise épileptique se caractérise par une activité électrique excessive et anormale de populations neuronales, entraînant des convulsions et une perte de connaissance, entre autres symptômes, à l'échelle de régions du cerveau ou des deux hémisphères. Alors que l'épilepsie a longtemps été considérée comme une maladie non directement mortelle, les faits montrent des cas de mort subite qui prouvent qu'elle peut parfois tuer. Emily Evans, Flickr, cc by nc nd 2.0.  [...] Ce manque de connaissances met en émoi les familles des victimes et les malades eux-mêmes. Ce sont principalement ces personnes qui se plaignent d'un manque de relais de ce savoir dans les médias accessibles, commente la psychologue Julie Andres. De leur point de vue, on ne parle pas suffisamment de l'épilepsie pour ce qu'elle est, à savoir une maladie très répandue, mais qui effraie également, aussi bien les employeurs que les écoles ou les clubs de sport.  [...]

La conscience de la mort chez les animaux?

Néanmoins, pardon de mettre mon grain de sel, il faut en premier lieu remplacer la main par un prédateur (un oiseau), je trouve que cela permet de mieux se rendre compte de l'importance de la fuite. Je pense que cela permet aussi d'ajouter un peu de sel à votre raisonnement, tout bonnement parce que la suite coule de source.   [...] Vous pouvez aussi penser à des exemples de mammifères, dont on décèle mieux les réactions, notamment la douleur. Je ne sais pas si les écrits sur l'éthique traite ce sujet. La connaissance que j'ai de la conscience de la mort chez les mammifères, c'est plutôt le cochon du fermier du coin qui sent que son heure arrive.  [...]

Peut-on "mourir de douleur" ?

La légende urbaine veut qu'en cas de douleurs insupportables, on perde connaissance. C'est un moyen qu'à le corps de se protéger. Je dis légende urbaine, parce que je n'ai pas pu trouvé de réponse bien sérieuse à ce niveau (même si j'ai pas vraiment eu le temps de chercher de fond en comble, examens obligent).  [...] Sinon pour le sujet de départ, c'est vrai qu'on ne trouve rien de scientifique à ce sujet. ladite légende urbaine sur la perte de connaissance (qui serait un malaise vagal), je l'ai entendue aussi notamment d'un récit lu sur internet où un torturé racontait qu'il avait été pendu par les bras préalablement ligotés dans le dos.  [...]

Assomé

Ne pas oublier, hormises toutes ces considérations métaboliques que le simple fait d'un choc important peut engendrer un malaise de type vagal avec baisse aigûe du débit sanguin cérébral, générant une perte de connaissance plus ou moins prolongée.  [...] Quant à trouver une explication fiable au pourquoi de la perte de connaissance. elle peut être multifactorielle en fonction de l'intensité du choc initial, et peut donc être rapportée soit à une contusion cérébrale visible en imagerie, soit...à autre chose.  [...]

Kinésithérapie respiratoire - Page 3

Une des leçons de l'évolution est la survie. La vie s'accroche avec des moyens souvent minimes. Il est souevnt interessant de regarder les situations d'urgence. Une hémorragie entraine souvent une perte de connaissance pour laisser le controle à un système d'urgence TA en baisse et ralentissement respiratoire.  [...] c'est plus compliqué que cela il me semble... Une hémorragie ne provoque pas obligatoirement une perte de connaissance par une action mécanique. En effet, il est possible que la constatation d'un hémorragie minime (quelques gouttes de sang) entraîne une perte de conscience par un système de contrôle cérébral (dont je ne connais pas les mécanismes).  [...]

Définition | Embolie pulmonaire | Futura Santé

Une embolie pulmonaire correspond à l'obstruction d'une artère pulmonaire. Elle se manifeste par une douleur au thorax, des difficultés à respirer, une toux, voire des crachats de sang, une perte de connaissance ou de la tachycardie. L' embolie pulmonaire est potentiellement mortelle.  [...] Un caillot qui s'est formé lors d'une thrombose veineuse, au niveau d'un membre inférieur, peut se détacher et se déplacer dans la circulation veineuse en direction du coeur. Quand ce dernier se contracte, il pousse le caillot vers les artères pulmonaires, où il peut rester.   [...]

Aide au devoir compréhension (anesthésie générale)

Il n'y a qu'une seule définition de la syncope chez l'homme comme chez l'animal, c'est une perte de connaissance brutale et brève dont les causes peuvent être multiples.  [...] - en début d'anesthésie, le patient n'est pas au stade chriurgical de guédel, il est conscient. A ce moment, une syncope reflexe lors d'une induction trop brutale ou d'une mauvaise réaction au produit, est tout à fait possible ( perte de connaissance brutale ).  [...]