• Santé - Stabilité, Concentration, Minimum

[Biochimie] Stabilité de l'ADP, du Glutamate et du Malate

L'ADP, Glutamate et Malate sont ils stable en solution dans le temps au frigo au congélateur (-20/-80) ou pas du tout.   [...] Toujours si oui peut on mélanger les 3 sans perte de stabilité et à quelle concentration minimum.  [...]

chimie ana (complexo)

voilà, j'ai un exercice avec le corrigé, mais je comprend pas d'où vient la 1ère formule.   [...] calculer la constante conditionnelle de stabilité pour le complexe [CuY]2- à pH 7 en présence d'ions Ca 2+ à la concentration 10-1 M.  [...]

FIV : un nouveau procédé d'incubation la rend beaucoup plus efficace

Grâce à un nouveau système d'incubation qui permet de stabiliser davantage l'environnement des embryons, les taux de réussite de FIV ont été améliorés de 27 % par des scientifiques britanniques. Un grand pas en avant dans la lutte contre l'infertilité.  [...] Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces échecs, parmi lesquels la qualité de certains gamètes ou le manque de stabilité de l'environnement dans lequel croissent les embryons durant les sept premiers jours. Pour un maximum d'efficacité, il faut recréer au mieux les conditions naturelles, celles qui règnent dans l' utérus de la mère, aussi bien en température qu'en concentration gazeuse, qui définissent l'acidité.  [...]

Sds

Il y a aussi du bromure de céthyltiméthyllammonium qui peut être pas mal car la dénaturation est réversible mais du coup sa veut dire que c'est moins efficace.   [...] L'effet d'une trop grande concentration de SDS dans une solution C'est facile. la stabilité de cette solution. En premier, le SDS n'est pas très soluble. En second, sa courbe de solubilité chute énormément en diminuant légèrement la température. Dernièrement,vous ne pouvez pas utiliser n'importe quel sel comme tampon avec, sinon il y aura un trop grand impact sur la solubilité du SDS.  [...]

Scepticisme et théorie de l'Evolution - Page 5

Je pense que ce qui n'est pas compris dans tes écrits par les participants, c'est en quoi ce serait un problème, par rapport à la Biologie de l'Evolution. Celle-ci ne postule à aucun moment que des lignées, des clades doivent absolument en générer d'autres, notamment à telle ou telle fréquence, sans période de stabilité (terme à préciser), ni de radiations évolutives intenses.  [...] Bon, maintenant que l'on a grossièrement les mécanismes mis en jeux dans la spéciation, il faut se demander si ce corpus théorique permet de prédire ou non la stabilité ou la non stabilité des clades observés dans un contexte de macro-évolution. De toute évidence non.  [...]

[Biochimie] Correspondance entre 37°C et 4°C

Heu oui et non. La plupart des laboratoires ou entreprises qui développent un réactif font des stabilité à 37°C voir plus. Si il n'y a aucun sens pourquoi faire des stabilité avec de tels températures sachant très bien que en conditions normales elles ne seront jamais atteinte.  [...] Pour les réactifs il y a des protéines pour certains et j'ai commencé à m'intéresser aux protéases surtout pour une autre stabilité, celle d'anticorps (pour avoir un étalon stable après utilisation). Il faudrait que je teste dessus l'effet d'anti protéases (ou anti peptidases) mais je ne sais pas trop laquelle choisir.  [...]

Les autistes hypersensibles aux changements visuels

Les personnes atteintes d' autisme sont hypersensibles. N'importe quel changement visuel, même le plus minime, attire leur attention et génère une sensation qui peut être désagréable. Pour ces raisons, les autistes sont réfractaires aux changements, et ils adoptent des comportements répétitifs et orientés vers un besoin de stabilité.  [...] lorsque nous lisons un livre, certains bruits n'ont pas d'effet sur notre capacité de concentration, alors que d'autres nous distraient de notre lecture.  [...]

[Biologie Moléculaire] augmentation du taux d'ARN mais non celui de la protéine

Ta protéine est une protéine nucléaire Est tu certaine de bien libérer toutes les protéines dans ton extrait protéique En particulier vas tu assez loin dans la concentration en KCl Si cela se trouve ta protéine reste fixée sur l'ADN.  [...] je rejoints la précédente réponse. le controle positif se fait à 20% SVF. Dans ce cas, tu actives un max de kinases, ce qui se traduit entre autre par la phosphorylation de facteurs nucléaires, leur relocalisation dans certains cas. Est ce le cas de ta protéine Peut on imaginer qu'une phosphorylation puisse jouer sur sa stabilité, que cette phosphorylation ait lieu en présence de sérum, mais pas de ligand.  [...]

Sûreté Alimentaire : Sus aux mycotoxines

Perverses, diverses, les mycotoxines sont d'autant plus dangereuses qu'elles agissent parfois à de très faibles concentrations et qu'elles sont d'une stabilité impressionnante. Ces molécules nocives résistent à des températures élevées et à certains processus industriels.  [...] Leur dangerosité est d'autant plus inquiétante qu'elles agissent parfois à des concentrations vertigineusement faibles. Celles-ci sont sans commune mesure avec la toxicité classique et avérée de l'usage alimentaire de certains solvants industriels, comme par exemple le tétrachlorure de carbone, explique le professeur Naresh Magan, de l'Université de Cranfield (UK), coordinateur du projet Mycotoxin Prevention Cluster.  [...]

Quel est l'intérêt biologique de la mort ? - Page 2

2) Qui aurait prétendu ici, que l'homéostasie n'était pas un processus stabilisant, puisqu'elle l'est Ou plus précisément, c'est un processus de rétablissement permanent d'équilibres en vue de cette stabilité (ce que l'on observe apparement de manière cinglante dans la médecine du stress, tant que l'organisme parvient à rétablir une certaine stabilité ), c'est ça que l'on appelle la capacité à conserver l'équilibre en dépit des contraintes qui lui sont extérieures ) d'ailleurs si elle l'est ( stabilisante ), c'est bien la preuve qu'elle est virtuellement instable. D'où l'emploi de ma part de l'adjectif. CQFD.  [...] Je serais d'accord si on me dit la stabilité de quoi par rapport à quoi (sans  [...] raison même des contraintes extérieures et l'homéostasie, tant qu'elle n'est pas dépassée, garde simplement un organisme dans des conditions ou un état compatible avec la vie et en adoptant ce point de vue, rattraperait ce déséquilibre permanent - avec le même mécanisme que l'hypothèse de la reine rouge - de plus, un équilibre conservé de façon stable ne montrerait pas d'évolution de l'organisme et donc pas de changement de l'espèce, pas de vieillissement de l'individu et donc l'exemple d'un effet particulier de l'homéostasie (cas du stress) ne peut rendre compte de l'effet global (de cet effet en particulier)).  [...]