• Santé - Sommeil, Paradoxal, Veille

Définition | Sommeil paradoxal | Futura Santé

Lors du sommeil paradoxal, le tracé de l' électroencéphalogramme change brutalement et devient irrégulier. Des ondes alpha apparaissent, la température corporelle s'élève, de même que le rythme du coeur, des respirations et la pression artérielle. Le terme de sommeil paradoxal fait référence au fait que l'électroencéphalogramme évoque un état de veille.  [...] Pendant le sommeil paradoxal, les yeux se déplacent rapidement sous les paupières mais les muscles squelettiques ne sont pas actifs. Les rêves ont lieu pendant le sommeil paradoxal. l'individu peut alors se réveiller et se rappeler ses rêves.  [...]

Le rêve, moment crucial du sommeil paradoxal | Dossier

Ainsi, les femmes semblent rêver davantage que les hommes. Réveillées lors d'une phase de sommeil paradoxal, 95 % d'entre elles se souviennent de ce qu'elles étaient en train de rêver, contre 80 % des hommes seulement. Elles sont également capables de faire un récit plus détaillé des évènements, qui semblent par ailleurs durer plus longtemps.  [...] Le cycle veille-sommeil chez le rat. Plus on avance dans la nuit, plus les périodes de sommeil paradoxal sont longues, au détriment de la phase de sommeil lent. DR.  [...]

Les rêves : des mécanismes biochimiques ultra-complexes | Dossier

Après avoir identifié le sommeil paradoxal comme moment privilégié du rêve, les scientifiques ont bien sûr voulu en savoir plus. comment, précisément, cette phase de sommeil paradoxal survient-elle Comment et où le rêve prend-il naissance dans notre cerveau De nombreux éléments manquent encore, mais les équipes du spécialiste du sommeil Michel Jouvet ont permis à la science d'avancer sur la question.  [...] Autre particularité du sommeil paradoxal, métabolique cette fois. l'expérience a montré que la dépense énergétique de l'organisme en glucose et en oxygène était la même que pendant l'éveil. mieux vaut dont avoir bien mangé la veille au soir si l'on veut disposer de suffisamment d' énergie pour rêver.  [...]

L'insomnie et le sommeil

Cette histoire de microrêve éveillé fait penser à du sommeil paradoxal qui constitue la partie la plus nécessaire du sommeil pour survivre. Les phases de sommeil paradoxal peuvent être très courtes et suffire à une récupération significative. Ce sommeil se caractérise par un tracé spécifique à l'électro-encéphalogramme et une perte du tonus des muscles de la nuque.  [...] le réveil fatigué. le sommeil est fait de phases de 2 heures environ et là encore on admet qu'il vaut mieux se réveiller en phase avec ces cycles. le réveil en phase de sommeil paradoxal serait plus pénible,  [...]

[Biochimie] Neurobiologie, raphé et locus ceruleus et l'état de veille

Dans le tronc cérébral, le Locus Cereleus et le Raphé sont inhibés lors du sommeil paradoxal, ce qui désinhibe la formation réticulée (dans la région du Pont) qui excite à son tour le thalamus. En revanche, lors de l'état de veille, le raphé et le Locus cereleus sont actifs et inhibent par la même occasion la formation réticulée.  [...] Lorsque nous dormons d'un sommeil profond et sans rêve, la boucle B doit être active et inhiber les noyaux relais. En même temps, le raphé et le locus cereleus sont inactifs, la formation réticulée doit alors systématiquement exciter les noyaux thalamiques à son tour et provoquer le sommeil paradoxal et les rêves.  [...]

Interview de Pierre-Hervé Luppi sur les rêves | Dossier

Contrairement à la phase de sommeil lent, il semble que le cortex se réveille. l'expérience a permis d'observer qu'un neurotransmetteur très utile, l' acétylcholine, revient en force pendant le sommeil paradoxal. Certains réseaux de neurones sont hyperpolarisés, cela signifie qu'ils travaillent, exactement comme pendant la phase d'éveil.  [...] Absolument. C'est d'ailleurs le cas de tous les mammifères, qui vivent tous ces phases de sommeil paradoxal. Voilà pourquoi les animaux dorment le plus souvent dans des endroits protégés, à des moments choisis.  [...]

Bébé : à quoi ressemblent les bâillements du foetus ? | Dossier

Il peut être inféré qu'au tout début de la vie foetale, le sommeil paradoxal (et le bâillement ) dirige l'évolution de la maturation corticale par sa stimulation neuronale.  [...] De la vie prénatale à la vie postnatale, un pattern comportemental montre un développement parallèle de l'ontogenèse du sommeil paradoxal et du bâillement. C'est ainsi que la durée du sommeil paradoxal décline de 50 % du temps de sommeil, chez le nouveau-né à une à deux heures chez l'adulte, que le nombre de bâillements passe de 30 à 50 par jour chez le nouveau-né à moins de 20 par jour chez l'adulte.  [...]

[Biochimie] TPE 1ère S sur les hypnotiques

Le sevrage s'accompagne également d'un effet rebond avec la survenue de rêves désagréables voire terrifiants, rendant la désaccoutumance plus difficile. Les hypnotiques GABAergiques à demi-vie très courte diminuent le sommeil paradoxal dans les premières heures de sommeil, tandis qu'un rebond compensatoire survient en fin de nuit.  [...] Le sommeil lent léger, et surtout le stade 2, est le seul à voir sa durée augmentée sous hypnotique. Il remplace alors le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal, constituant ainsi la part de sommeil supplémentaire observée. Le nombre et la durée des fuseaux de sommeil du stade 2 sont augmentés par la prise d'hypnotique.  [...]

aveugles/rêve/cerveau

De plus les critères de reconnaissance du sommeil paradoxal est un relachement musculaire total pourtant n'avez vous jamais vu quelqu'un parler pendant un rêve ou courrir ou se battre Bref de bouger pendant un rêve.  [...] En tout cas, si on supprime le sommeil paradoxal (la nuit d'une cuite par exemple), on le récupérera la nuit suivante au détriment du sommeil profond. En quelques sortes, le cerveau compte le nombre d'heures passées en rem. Il est claire que ce détail montre combien ce sommeil est important, mais les alcooliques chroniques ne devraient alors ne plus avoir de rem.  [...]

En quoi le bâillement est-il lié au sommeil paradoxal ? | Dossier

La persistance de bâillements au cours de la vieillesse permet de confirmer le parallélisme de l'évolution entre sommeil paradoxal et bâillement tout au long de la vie (Walusinski, 2005). À noter, enfin, qu'expérimentalement, chez le rat, la suppression du sommeil paradoxal provoque des changements comportementaux caractérisés par une augmentation de l'agressivité et une disparition des bâillements (Hipolide, 1995).  [...] La puissante contraction musculaire que représente le bâillement stimule par rétroaction les zones de la réticulée du tronc cérébral impliquées dans l'éveil ( locus coeruleus). Lors de l'éveil, bâillement et pandiculation inversent l'hypotonie musculaire qui caractérise le sommeil paradoxal, ouvrent largement les voies respiratoires pharyngo-laryngées.  [...]