• Santé - Séquence, électrique, Contraction

Battements de coeur, fréquence cardiaque et électrocardiogramme | Dossier

le gros bloc central (onde QRS) matérialise la contraction des ventricules. la dernière onde (onde T) concerne la relaxation des ventricules. Enfin, on peut définir. un segment ST qui correspond à la durée de la contraction des ventricules, un segment QT qui correspond à la durée (électrique) de la contraction ( systole ) ventriculaire.  [...] Cette séquence de flux de signal électrique entraîne une séquence de contraction proprement dite. Dans un premier temps, les oreillettes sont remplies de sang, la pression y est supérieure à la pression ventriculaire et ceci force les valves atrioventriculaires à s'ouvrir.  [...]

[Physiologie] effet chronotrope

Cette régulation est faire par le système cardionecteur qui est mixte c'est le système autonome avec ses fibres sympathique ou orthosympathique et parasympathique qui régule les contractions par des stimulus électriques.  [...] blisax pardon mais je ne comprends pas quelques choses la contraction du myocardes est automatique d'accord mais elle est controlé par le SNA si il n'y avait pas induction de décharge électrique il n'y aurait surement pas de contraction cardiaque non.  [...]

Montage électrique du coeur

La séquence rythmique des contractions est coordonnée par une dépolarisation (inversion de la polarité électrique de la membrane par passage actif d'ions à travers celle-ci) du noeud sinusal ou noeud de Keith et Flack (nodus sinuatrialis) situé dans la paroi supérieure de l'atrium droit.  [...] Les fibres de Purkinje sont des fibres musculaires spécialisées permettant une bonne conduction électrique, ce qui assure la contraction simultanée des parois ventriculaires. Ce système électrique explique la régularité du rythme cardiaque et assure la coordination des contractions auriculo-ventriculaires.  [...]

Définition | Électrisation | Futura Santé

Lorsque l'électrisation est plus importante, les conséquences sont diverses. Elles dépendent notamment de l'intensité du courant électrique qui traverse le corps et de la durée d'exposition. On observe généralement une tétanie musculaire. Et des effets sur les tissus ou sur les organes de l'individu.  [...] Notez que le seuil de perception cutané du passage d'un courant électrique à travers le corps est de 0,5 mA. La secousse électrique est ressentie autour de 5 mA - c'est là que commence la zone de danger - et la contraction des muscles empêchant de lâcher prise, vers 10 mA.  [...]

[Biochimie] stimulation électrique du muscle

Bonjour, j'aimerais savoir qu'est ce qui fait spécifiquement qu'un muscle puisse se contracter lorsqu'il est stimuler d'un facon électrique.. Mercii de me repondre.  [...] Et bien c'est parce que le courant électrique entraine des modifications de la charge électrique de part et d'autre de le membrane du neurone et par la suite il y'a propagation de l'influx nerveux à travers le neurone et qui lorsqu'il est relié à un muscle entraine ça contraction par la libération de neurotransmetteur.  [...]

fonctionnement noradrénaline/coeur

donc plus d'AMPc =. stimulation de l'activité du canal HCN =. plus de contractions cardiaques par unité de temps (dues à la plus grande activité électrique du canal HCN, à mettre en relation l'activité électrique et mécanique de contraction musculaire mais c'est hors programme pour une première) =. fréquence cardiaque augmentée.  [...] Donc finalement l'activité électrique précède de quelques millisecondes la contraction mécanique (comme toujours normal), et comme le point de départ se situe en haut du coeur avec le noeud sinusal (oreillette droite) et que ça finit en bas (à l'apex avec le réseau de Purkinje qui remonte ensuite encore une fois vers les ventricules) alors tous les cardiomyocytes ne se contractent pas en même temps, mais avec un très léger décalage dans le temps (négligeable à notre échelle).  [...]

[Zoologie] [zoologie] Monstre Mystère - Page 3

Je suppose que tu penses au fait que les fibres musculaires cardiaques sont reliées par des jonctions gap qui permettent une synchronisation électrique, donc une synchronisation de la contraction musculaire.  [...] Mais... le muscle cardiaque, avec son fonctionnement automatique, se contracte 5/10° de seconde (systole auriculaire puis systole ventriculaire)... il se relâche 5/10° de seconde (diastole)... il se repose donc régulièrement... ce qui évite les crampes.  [...]

Questions en vrac sur la génétique

Ceci dit, dans le contexte d'une séquence codante, les pressions de sélection exercées sont énormes. Les mutations se produisent de la même manière équiprobable, MAIS les neutres, n'entrainant pas de déselection, sont de facto plus conservées que les non-neutres.  [...] 7 ) un peu dans le même ordre d'idée, quand on dit qu'une protéine provoque quelque chose ( la contraction des muscles qui permettent l'accouchement par exemple ) qu'est ce qui se passe concrètement.  [...]

Électrostimulation : la musculation par courant électrique

L'électrostimulation musculaire consiste à faire passer un courant électrique dans un muscle (ou plusieurs) pour provoquer sa contraction. Elle est utilisée par les kinésithérapeutes dans le traitement de certaines douleurs et par les sportifs qui l'intègrent dans leur programme d'entraînement intensif.  [...] Les kinésithérapeutes ont l'habitude d'employer les appareils d'électrostimulation à des fins de relaxation, ou pour atténuer certaines douleurs explique Arthur Molique, médecin du sport au centre médicosportif de Lyon-Gerland. En effet, le courant électrique perturbe la transmission du message douloureux.  [...]

Arrêt cardiaque.

c'est l'activité mécanique du cSur. Cette activité est commandée par une activité électrique, qui envoie des décharges électriques également de manière rythmique, et génère le rythme cardiaque. en temps normal, le rythme de contraction (mécanique) est égal au rythme d'excitation (électrique), grâce à un mécanisme de couplage électro-mécanique, et les contractions sont coordonnées dans le cSur de façon à ce que les fibres de la paroi d'une chambre cardiaque se contractent en même temps et que la tension qui règne dans la paroi soit correctement répartie.  [...] le défibrillateur est inefficace sur un coeur non battant et sans activité (asystole), ou non battant avec activité électrique normale (dissociation électro-mécanique). Le défibrillateur vise à restaurer les fonctions normales du système de conduction du cSur lorsque celui-ci est en fibrillation ventriculaire (ou Tachycardie ventriculaire), en envoyant des décharges à travers la paroi thoracique.  [...]