• Santé - Sensible, Extérieur, Bactérie, Toxines

[Microbiologie] EHEC " Actualité"

Nous savons tous qu' Escherichia coli est un indice de contamination fécale humaine récente. cela veut dire qu'elle est sensible et on ne la retrouve pas dans le milieu extérieur c'est une bactérie sensible tandis que ses toxines si.  [...] Que pensez vous d'Entero-hémorragique E.coli qui est la vedette des journaux depuis quelques jours. et qui a causé des décès malheureusement.   [...]

[Biologie Cellulaire] Reactions de l'organisme face aux brulures

Tout simplement car au delà d'une température supérieure à 65°C (en moyenne) tu as une destruction partielle ou totale des parois cellulaires.   [...] Or la paroi cellulaire permet des échanges entre la cellule et son milieu extérieur. apport d'oxygène depuis l'extérieur (nécessaire au métabolisme de la cellule), élimination des toxines produites par l'activité cellulaire (ces toxines risquant sinon d'empoisonner la cellule) en principal, bien d'autres mécanismes (pompes aussi).  [...]

La cuisson, solution contre les agents infectieux ? | Dossier

La plupart des agents infectieux que l'on retrouve dans nos aliments sont sensibles à la chaleur. Salmonella, Escherichia coli O157.H7, Campylobacter, Shigella, Anisakis, Trichinella... Une simple cuisson suffit à les tuer et donc à éliminer tout problème.  [...] Mieux encore, la chaleur permet de détruire toute la flore de compétition éventuellement présente dans l'aliment. Une fois la germination réalisée (la spore se retransforme en bactérie ), celle-ci a tout le loisir de se multiplier sans être dérangée. D'autres bactéries sont sensibles à la chaleur mais ce sont les toxines ou métabolites qu'ils produisent après multiplication et avant chauffage qui sont thermorésistants.  [...]

Femme enceinte et peste

-Va-t-il bénéficier au même titre que sa mère des remèdes qu'elle aura pris Une étude chez la souris a montré que la progéniture de souris vaccinées, possédait des anticorps contre la bactérie plusieurs semaines après la naissance (Acquisition of maternal antibodies by both placenta and lactation protects mice 1 offspring from Yersinia pestis challenge ).  [...] Même si la bactérie ne franchit pas la barrière placentaire ses toxines pourraient le faire. Et les antibiotiques n'agissent que sur la bactérie et pas sur les toxines, donc ne serviraient pas à soigner le foetus, qui pourrait par contre être affecté par d'éventuels effets adverses.  [...]

La recherche fondamentale et Bibliographie | Dossier

Cette bactérie est capable d'infecter la drosophile avec un fort degré de spécificité. La mouche se défend contre l'infection par une forte réaction antibactérienne. La bactérie se servirait de la mouche pour se faire transporter de plante en plante, tandis que l' insecte, qui se nourrit de fruits en décomposition, bénéficierait de la pourriture molle provoquée par la bactérie.  [...] Ces molécules permettent aux microbes de cibler un organe particulier ou encore de rendre plus efficace l'action de certaines toxines. Ses recherches visent à découvrir de nouveaux traitements antibactériens et à réduire l'utilisation d' antibiotiques. Le généticien d'origine française a mis au point des inhibiteurs de toxines sécrétées par la bactérie du charbon.  [...]

[Microbiologie] Virus ou Bactéries, j'ai du mal à me décider !

Une bactérie qui secrète une toxine serait plus adaptée. Mais regarde les serpents. Si leur venin est si efficace, c'est parce qu'il contient plusieurs toxines. Ainsi, un individu peut être insensible à une, deux ou dix, mais pas à plus d'une centaine. On en revient à un cocktail de bactéries donc, parce qu'avec la taille de son génome, je doute qu'une bactérie seule puisse synthétiser plus d'une centaine de toxine.  [...] J'aime bien en tout l'idée d'un cocktail de bactérie toute la même espèce qui produirait un cocktail de toxines suffisament nouvelle et puissante pour tout tuer.  [...]

Antibiotiques : favorisent-ils le dangereux Clostridium ?

En éliminant des bactéries de la flore intestinale, les antibiotiques créent un environnement favorable à Clostridium difficile. Dans un modèle de souris, l'absence de compétition offre un véritable festin de nutriments à la bactérie et favorise les infections.  [...] C. difficile est une bactérie anaérobie à Gram positif. Elle est difficile à isoler, d'où son nom. La virulence de la bactérie est liée à la présence de toxines.  [...]

[Génétique] Toxines bactériennes

Certaines bactéries sont capables de créer des toxines bactériennes afin de se donner un avantage par rapport à d'autres bactéries sur un même lieu. Y a-t'il des phages (virus de bactéries) qui possèdent dans leur génome l'information pour créer des toxines similaires une fois qu'ils sont présents dans une bactérie hôte qui n'en était pas capable à la base.  [...] Idem pour les E. coli vs. d'autres entérobactéries avec le complexe colicine/Imm (la première est la toxine, la seconde est la protéine Imm qui assure l'immunité d' E. coli vers sa propre toxine). Imm est larguée quand la colicine s'attache aux récepteurs de la cellule cible.  [...]

protéines G et toxines

bonjour, alors voila je suis en pleine révision (comme beaucoup surement) en plein dans la signalisation, et je bloque sur la sensibilité aux toxine (CTX et PTX) des protéines Gs Gi, Gq et G12. En fait je crois comprendre que majoritairement les Gs sont sensible à CTX, Gi à PTX (suaf une sensible aux deux et une insensible) Gq insensible a ces toxines et G12 je ne sais pas.  [...] Pour alpha i c'est la même chose sauf qu'elle est bloquée en configuration inactive liée au GDP, et que c'est avec la toxine pertussique.  [...]

Définition | Tétanos | Futura Santé

Après quelques jours d'incubation, la bactérie atteint le système nerveux central. La toxine qu'elle produit, la tétanospasmine (ou toxine tétanique), inhibe les synapses inhibitrices des motoneurones de la moelle épinière et du tronc cérébral, menant à des spasmes, des convulsions et des rigidités musculaires.  [...] La bactérie Clostridium tetani vit dans le système digestif des animaux (y compris l'Homme) et se propage via les déjections. Sous forme de spore extrêmement résistante, la bactérie peut entrer dans l'organisme par des plaies cutanées. Une fois dans le sang et en conditions anaérobies, les spores peuvent germer et produire les toxines.  [...]