• Santé - Sélection, Naturelle, Mutations, Question, Organes

La nature est-elle efficiente ?

les mutations qui font dégénérer ces organes inutiles ne causent aucun préjudice, la sélection naturelle ne les élimine pas et, sur le très long terme, elles finissent par s'accumuler. C'est comme ça qu'on explique les yeux très petits et presque aveugles des taupes, par exemple.  [...] Une fois que l'organe en question a perdu son rôle, la sélection naturelle va avoir tendance à favoriser les mutations des gènes en question qui améliorent les autres organes. ce qui est optimal pour l'un n'est pas forcément optimal pour l'autre et cette sélection va probablement se faire au détriment de l'organe inutile.  [...]

L'homme évolue ?

- Il y a des mutations qui conduisent à un disfonctionnement d'une partie de l'organisme (ex. organes...) mais cette mutation peut dans certain cas être remplacé par des outils (ex. paralysie des jambes est compenser par une chaise roulant, et comme il n'y a pas de pression naturelle, cette individus peut vivre et se reproduire).  [...] - Il y a des mutations qui conduisent à un dysfonctionnement d'une partie de l'organisme (ex. organes...) mais cette mutation peut dans certain cas être remplacé par des outils (ex. paralysie des jambes est compenser par une chaise roulant, et comme il n'y a pas de pression naturelle, cette individus peut vivre et se reproduire).  [...]

[Evolution] Positions actuelles sur la théorie de l'évolution

- Pour qu'un caractère nouveau apparaisse, il faut a priori un certain nombre de mutations cohérentes. Pour que la sélection naturelle puisse opérer, ce caractère nouveau doit apporter une fonctionnalité déjà assez importante à l'espèce. Donc un nombre de mutations assez importants et allant dans le même sens ce qui parait a priori hautement improbable.  [...] Si des gènes ne sont pas exprimés, ils ne peuvent pas être soumis à la sélection naturelle, et donc peuvent être rapidement envahis de mutations diverses.  [...]

[évolution] de la théorie de l'évolution

Comment la simple sélection naturelle a-t-elle pu engendrer des organes aussi complexes que les yeux, le cerveau, l'oreille, etc.  [...] La sélection naturelle (ou plus généralement l'évolution) n'a vraiment rien de simple, et l'évolution est un processus relativement long... la complexité qu'on observe actuellement ne s'est pas faite en un instant.  [...]

Pourquoi la chenille devient papillon ?

Je veux bien que la sélection naturelle est donnée naissance à des mues pour permettre de faire grandir ou changer d'organes à certaines espèces. Mais pourquoi donc les faire métamorphoser à ce point Là je ne comprends pas le principe. Et de même pourquoi le papillon donne il naissance à une chenille et pas un papillon directement.  [...] hypothèse. Les chenilles se faisait traquer donc la sélection naturelle a fait que la chenille se métamorphose pour aller se réfugier dans les airs.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 3

P.S..On remarque très souvent la régression des organes dont on a plus besoin, et je me demandait si ce phénomène était seulement du à la sélection naturelle.  [...] D'ailleurs, au passage, cette opposition gradualisme / saltationnisme n'a pas de sens réel (sans parler des problèmes d'échelle de temps mentionnés ici ). Il y a des mutations qui ont des conséquences plus ou moins importantes, il y a des pressions de sélection plus ou moins dynamiques, mais au final, on a un continuum de possibilités impliquant toujours les mêmes mécanismes.  [...]

Biographie | Charles Darwin - Biologiste et naturaliste | Futura Santé

C'est la lutte pour l'existence ( struggle for life ), qui effectue une sélection naturelle dont le principal effet est la survie des plus aptes (par le jeu de l'éliminationdes moins aptes). Question. qu'est-ce qui détermine une meilleure adaptation.  [...] 10. Pour répondre à la question des facteurs d'une meilleure adaptation, on fait retour à la variabilité, et, sous la pression analogique du modèle de la sélection artificielle, on forge l'hypothèse d'une sélection naturelle qui, à travers la lutte (interindividuelle, interspécifique et avec le milieu), effectuerait le tri des variations avantageuses dans un contexte donné, et assurerait ainsi le triomphe vital, transmissible héréditairement, des individus qui en seraient porteurs.  [...]

La Filiation de l'Homme (1871) et l'anthropologie de Darwin | Dossier

La sélection naturelle a ainsi sélectionné les instincts sociaux, qui à leur tour ont développé des comportements et favorisé des dispositions éthiques ainsi que des dispositifs institutionnels et légaux anti-sélectifs et anti-éliminatoires. Ce faisant, la sélection naturelle a travaillé à son propre déclin (sous la forme éliminatoire qu'elle revêtait dans la sphère infra-civilisationnelle), en suivant le modèle même de l'évolution sélective - le dépérissement de l'ancienne forme et le développement substitué d'une forme nouvelle.  [...] Certes, la sélection naturelle suffit à expliquer chez le mâle l'existence d'organes tels que les organes des sens et de la locomotion, qui servent à trouver la femelle, en même temps (pour les seconds) qu'au maintien de la femelle pendant l'accouplement.  [...]

95 % des êtres humains possèdent des cellules mutantes

La quasi-totalité des personnes saines présentent des anomalies génétiques dans leurs cellules. Des mutations a priori sans effet cancérigène mais qui touchent plus particulièrement les organes les plus exposés aux facteurs environnementaux comme les rayons UV, la pollution ou l'alimentation.  [...] Bien qu'elle présente certaines limites (la détection des gènes mutants se limitant par exemple à ceux exprimés), cette découverte pourrait remettre en question la détection du cancer. le fait que les mutations soient présentes en grande quantité y compris chez une personne saine pourrait ainsi amener à diagnostiquer à tort un risque de cancer.  [...]

[Biochimie] ADN et rayonnement

Mais que ces mutations se traduisent par l'apparition spontanée (ou en quelques générations, ce qui revient au même à l'échelle géologique) de nouveaux organismes, ou de nouveaux organes, c'est un bond conceptuel trop spéculatif. Les organismes pluricellulaires sont des machines si finement régulées qu'un paquet de mutations arrivant sur le museau d'une bestiole seraient plutôt suivies d'effets négatifs/délétères, ne conférant à l'organisme aucun avantage sélectif (la mort à court terme étant un fort désavantage sélectif ).  [...] //fr.wikipedia.org/wiki/Exaptation ). Ainsi, la première fonction de l'aile (ou de sa forme primordiale, sous forne de bourgeons) aurait été la régulation thermique. Ce n'est plus que tard que cet organe a acquis la fonction actuelle, et toujours en regard de la sélection naturelle.  [...]