• Santé - Sélection, Naturelle, Force

Experience: Sélection naturelle "L'ours"

Si le froid intense a affecté TOUS les ours de la même façon ( i.e aucun n'avait une meilleure fitness qu'un autre), alors ce n'était pas une force de sélection naturelle. C'est courant, mais il ne faut pas oublier qu'une force de sélection naturelle veut dire que certains s'en sortent mieux que d'autres.  [...] La sélection naturelle ne cause pas l'extinction d'une espèce. Ce qui cause cela, c'est une pression qui affecte négativement tous les individus d'une même population (et donc ne correspond pas à de la sélection naturelle).  [...]

Biologie moléculaire/Evolution/Sélection naturelle - Comment ?

Les mutations génétiques sont aléatoires, et sont soumises à la sélection naturelle Cette dernière sélectionne par la loi du + fort ou la loi de la mutation la + optimale pour vivre le + facilement possible (ou presque).  [...] Deuxième point. La sélection naturelle ne sélectionne pas le plus fort, ni celui qui vit le plus facilement possible. La sélection, comme son nom l'indique, est une sélection entre les individus. C'est à dire que la force de sélection dépend principalement des autres.  [...]

[Zoologie] Est-ce vrai que les superprédateurs ont moins de petits !

Ce qu'il faut bien voir c'est que la force qui définit les caractéristiques R et K c'est la sélection naturelle.  [...] Les stratégie R et K se façonnent à l'échelle des temps évolutifs, ce qui se compte en millions d'années. Tu ne peux pas appliquer le même raisonnement aux chats qui sont domestiqués par l'Homme depuis peu de temps. Il faudrait essayer d'estimer la sélection naturelle s'opérant sur la natalité et la longévité chez le chat pour essayer de prédire les changements évolutifs.  [...]

Le mucus, la nouvelle arme contre les bactéries ?

Pour prévenir un tel dispositif, des chercheurs du MIT se sont inspirés des armes dont le corps dispose naturellement et ont focalisé leurs recherches sur... les mucus. Ce sont ces sécrétions visqueuses qui tapissent nos tractus respiratoire et digestif, comme la morve.  [...] À force de les utiliser, seuls les pathogènes qui tolèrent les molécules actives survivent et se reproduisent. Ainsi, c'est l'ensemble de la population qui n'est plus affectée. C'est tout simplement un processus de sélection naturelle.  [...]

OGM : Un papillon fait de la résistance

L'information n'est pas nouvelle, puisque les premières observations de cette résistance inattendue en pleine nature remontent à 2003, quand avaient été détectées les premières larves résistantes du Helicoverpa zea, un petit papillon amateur de coton.  [...] Et quelle résistance. L'organisme modifié, cette fois par la seule force de la sélection naturelle, arrive à supporter sans dommage une concentration 500 fois plus importante de la toxine Cry1Ac que les mêmes insectes se nourrissant de la plante non-OGM.  [...]

[Evolution] "assortative mating"

Je lisais une publication sur le lien entre personnalité animale et sélection sexuelle (mon sujet de stage), dans laquelle j'ai rencontré le terme assortative mating. Peut on traduire ça par homogamie Bien que le terme homogamy existe pourtant en anglais. Ou bien appariement assortatif Ce qui fait un peu bizarre ^^.  [...] C'est bien de l'appariement assortatif, qui est une forme de sélection naturelle et est parfois considéré comme une force évolutive à part entière. En gros ça revient pour un individu d'une espèce à se reproduire avec les individus qui lui ressemblent le plus dans l'espèce.  [...]

Laisser les enfants retirer leur manteau pendant la récréation ?

En caricaturant, a force d'aller contre la sélection naturelle, on va finir par être totalement plus du tout adaptés a notre environnement. Vous donnez un bon exemple. C'est peut être même pire de faire le mariole en manteau, d'avoir chaud, puis de l'enlever plus tard, d'avoir transpiré, etc.  [...] .. Je suis totalement d'accord avec votre raisonnement... Il n'y a personne de mieux placé que l'individu (même a cet âge) pour savoir comment il se sent le mieux. D'autre part ça ne doit pas être forcément bénéfique, les gens frileux qui se couvrent a la moindre occasion et qui ont toujours 5 couches sont, dans mon entourage, les plus souvent malades (n=10 au moins.  [...]

[Evolution] l'évolution du cerveau humain

..il est évident qu'une intelligence dans le milieu encore non humanoïde de cette époque lointaine proférerait un avantage conséquent pour l'espèce qui en serait doté, d'où son attractivité pour la sélection naturelle, les humains de l'époque avaient les structures cérébrales nécessaire pour cette transformation en espèce intelligente, ils avaient un cerveau reptilien et un cerveau limbique développé, plus développé que les autres mammifères il ne manquait plus que l'apparition de l'innovation du cerveau corticale.  [...] ..c'est pas les lions non plus eux ils étaient plutôt porté sur la force physique la sélection naturelle a choisie pour eux l'adaptation à une aptitude de combat corps à corps élevée et ne pouvait pas les rendre bipède, car c'est tout simplement absurde, ils avaient l'appareil nerveux et la longueur de patte idéale pour être ce qu'ils sont.  [...]

[évolution] Haeckel, caractères acquis/innés et moi .

Aussi, je ne dois pas exclure la théorie de l'évolution et la sélection naturelle mais force est d'admettre qu'elle n'explique pas tout. Je trouve même gênant que la communauté scientifique n'est d'autre alternative que de parler de mutation pour expliquer certain phénomène et sauver la théorie.  [...] Ma réponse à moi devient toute naturelle. C'est parce que l'enfant à ce stade EST lémurien selon son stade de développement alors qu'à l'âge de 9 mois il est déjà quelque part rendu au stade singe et c'est ce qu'il reconnaîtra.  [...]

[Génétique] L'evolution à echelle humaine

Bonsoir à tous, je suis en terminale scientifique et on approfondi le fait que les espèces se perfectionnent à l'aide d'une selection naturelle ou les meilleures espèces survivent et apportent un peu plus de ces gènes et toujours plus.  [...] La sélection naturelle ne porte pas sur la mortalité, mais sur la reproduction. La mortalité ne joue que via son effet sur la reproduction (si un individu meurt avant 5 ans, on peut en inférer aisément qu'il ou elle n'aura pas de descendant.). La médecine et l'hygiène moderne ont fortement réduit la mortalité infantile, mais cela ne supprime qu'une petite partie des effets sélectifs.  [...]