• Santé - Risque, Cardio, Chaud

vagues de chaleur, résistance aux alternances chaud -froid

Une dizaine de degrés, c'est sur que ça reste un stress physiologique, même avec les conduites adaptés et pour certains, ça peut donner des températures à risque (par exemple, trop froid - risque cardio - ou trop chaud - risque cardio et rénal).  [...] En gros, c'est ça. les adultes sains ne posent pas de problèmes évidents (hormis le coup de chaleur, on reste sur de la pathologie dite saisonnière) mais les personnes fragiles (âgés, insuffisantes organiques et/ou polymédiqués) seront plus sensibles à la chaleur et de la déshydratation, au froid (l'air inspiré refroidit la cavité avec risque coronaire pour les gens concernés).  [...]

Traitement hormonal substitutif de la ménopause : avantages et inconvénients du THS | Dossier

Les cancers et les maladies cardio-vasculaires représentent les principales causes de décès en France. Concernant le risque de développer un cancer du sein, il semble augmenté si le THS est pris sur une longue période (plus de 5 ans). Par conséquent, il est préférable de prendre le THS moins de 5 ans, et avec de faibles doses d'hormones.  [...] ont souffert d'une thrombose veineuse ou ont fait un infarctus du myocarde. L'état des artères doit être pris en considération dans la consultation. Le médecin décide au cas par cas si le risque cardio-vasculaire est important ou non,  [...]

Plus grand risque de maladies cardio-vasculaires chez les personnes seules

Les personnes seules encourraient un plus grand risque de maladies cardio-vascualires selon les résultats d'une étude américaine. Leur système cardio-vasculaire réagirait différemment au stress, les exposant ainsi à un risque accru.  [...] Il a aussi été observé une tension artérielle plus élevée chez les étudiants ne vivant pas seuls, mais cela était du à un rythme cardiaque accru, réponse plus normale au stress. Chez les étudiants vivant seuls, ce rythme s'est révélé moins élevé. Une tension artérielle élevée et l'existence d'une résistance vasculaire signifient un risque plus grand de maladies cardio-vasculaires.  [...]

alimentation + effort physique = allergie croisée ?

Les auteurs concèdent par là que certains sports pratiqués de certaines manière peuvent peut-être augmenter les symptômes allergiques, tout en rappelant que la sédentarité est aussi un bon facteur de risque allergique, et ma touche personnelle. il y a bien plus de bénéfices pour la santé à faire du sport ( risque cardio-vasculaire, bien être physique comme psychologique.  [...] Par contre j'ignorais qu'il y avait un risque cardio-vasculaire d'origine psychologique... Excepté le fait que l'on risque d'avoir une crise cardiaque si on nous annonce la mort d'un proche qui nous est très cher et sans précaution... A quoi pensiez-vous précisément.  [...]

Alimentation vs groupe sanguin

Les études et tests cliniques approfondis de Peter D'Adamo pour identifier les aliments bénéfiques et nuisibles pour chacun des groupes sanguins ont ouvert de nouvelles avenues concernant le traitement de plusieurs maladies, dont le cancer du sein et le sida.   [...] Sujet à l'anémie. Risque de cancers et de maladies cardio-vasculaires.  [...]

Diabète de type 1 : les facteurs de risque | Dossier

Les facteurs de risque associés au diabète de type 1 peuvent être cardio-vasculaires. La maladie peut aussi être liée, entre autres, au surpoids ou a des problèmes psychosociaux.  [...] De même que les personnes ayant des antécédents familiaux d' accident cardio-vasculaire (AVC) précoce ( infarctus du myocarde ou mort subite chez un parent du premier degré), ou d' accident vasculaire cérébral précoce (avant 45 ans).  [...]

Régime

L'alimentation a une place preponderante dans l'etat de santé en général. L'obésite ( entrainée même si ce n'est pas toujours le cas, par une mauvaise alimentation et des regimes riches en graisse et peu equilibrés ) est un facteur de co-morbidité reconnu dans la plupart des maladies actuelles et est un facteur de risque cardio-vasculaire a lui tout seul ( les tissus adipeux secretent des adipokines qui favorisent l'apparition du diabete et d'autres pathologies agravant considerablement le statut cardio-vasculaire du patient, atherosclerose etc... ).  [...] L'exemple des japonais rattrapant le risque cardio-vasculaire americain en moins d'une generation lorsqu'ils decident d'emmigrer là bas est aussi flagrant qu'il se verifie dans tous les types d'etudes du même genre, le risque cardiovasculaire accompagne la courbe des facteurs obésité ou diabete ( qui est parfois consequence de l'obesité dans les DII ) et a des proportions dans les regions du monde cohérentes avec le statut pondéral et les habitudes nutritionelles.  [...]

Huile De Palme = Danger Pour La Sante, Cauchemar Ecologique - Page 2

Le chasseur cueilleur vivait moins longtemps donc avait moins de temps pour développer des maladies cardio-vasculaires et en présentait peut être aussi (il en avait aussi besoin en terme d'énergie dépensée et de protection au froid - ce bénéfice l'emportant, amha, en terme de santé sur le risque cardiovasculaire).  [...] Mais c'est une information qui s'inscrit dans plusieurs raisonnement. celui, général, de santé publique. l'individu qui a des facteurs de risque cardio vasculaires par ailleurs. l'information sur les meilleures (que si pas respectées) habitudes de vie avec la connaissance des aliments.  [...]

Analyse de sang:traduction siouplait!

Donc même dans le pire des cas le haut risque cardio vasculaire avec son 0.68 le papy est dans la norme...mais encore une fois, ce qui compte est le cholestérol total.  [...] A l'heure actuelle, ça c'est faux. les recommandations en fonction du risque cardio-vasculaire se font à propos du LDL, et avoir un taux de HDL. 0.6g/l est même un facteur protecteur face au risque CV.  [...]

Soyez optimiste, vous vivrez plus longtemps !

Ce risque est inférieur de 23 % s'agissant du motif cardio-vasculaire. Les chercheurs ont de surcroît mis en évidence un effet protecteur de l'optimisme plus fort chez les hommes que chez les femmes, toutes causes de mortalité confondues.  [...] Une prédisposition à l'optimisme semble procurer un bénéfice en terme de survivance chez les sujets âgés, dont les espérances de vie sont par ailleurs relativement courtes. Une des solutions en ce qui concerne les sujets pessimistes serait d'être particulièrement attentifs aux facteurs de risque qui affectent dans le temps la progression de la maladie cardio-vasculaire, progression ralentie chez les sujets optimistes.  [...]