• Santé - Risque, Alcool, Bénéfice

Alcool et risque cardio vasculaire

A partir de 30g d'alcool par jour ( un peu plus chez l'homme dans certaines études ), le risque de morbi-mortalité causé par l'alcool excède de loin la bénéfice apporté sur le plan cardiovasculaire.  [...] .. ) fait que si on comptabilise le bénéfice et le risque apporté, l'espérance de vie est largement diminuée par rapport a une personne ne buvant pas du tout.  [...]

Campagnes d'information et de prévention | Dossier

Mais attention, seule une consommation modérée permet de constater un tel bénéfice. En effet, toutes les études montrent que ce risque décroît tant que la consommation ne dépasse pas les 20g par jour chez l 'homme, 10 à 20g par jour chez la femme. Pour des consommations supérieures, les résultats divergent et ne permettent pas d 'affirmer l'effet bénéfique de l 'alcool sur le risque cardiovasculaire.  [...] Chez les plus de 60 ans, les résultats d'une étude française suggèrent le rôle bénéfique d'une consommation modérée d'alcool sur le maintien des fonctions cognitives (mémoire, attention, capacité à résoudre un problème...), uniquement chez les femmes. Une autre étude française, également réalisée chez les plus de 60 ans, indique, quant à elle, que les consommateurs modérés auraient moins de risque de développer des signes de démence ou la maladie d'Alzheimer.  [...]

hépatite b

.. ), pourtant face aux cancers que la dite chimiothérapie soigne, ces risques sont integrés et acceptés dans la démarche de soin. C'est la balance bénéfice / risque. On ne peut pas parler des effets nocifs d'un médicament sans le replacer dans son contexte.  [...] Si le produit en question ( une reaction très grave et très rare de temps en temps, par exemple 1 sur 1 million ) protège très efficacement d'une maladie qui elle tue a hauteur de 1 personne sur 1000, vous avez positivé votre balance bénéfice risque. Ce n'est bien sûr pas aussi simple que ça, mais l'idée y est.  [...]

Vin et santé

Il peut y avoir un bénéfice cardio-vasculaire a certaines doses modérées. Suivant les habitudes et les risques intrinsèques de chacun, telle ou telle pathologie serait le plus a craindre et la consommation d'alcool influera dessus.  [...] les personnes qui boivent peuvent continuer à le faire de manière régulière et modérée (0 à 1 verre par jour pour les femmes, 0 à 2 verres pour les hommes), en consommant fruits et légumes quotidiennement. Ce type de consommation n'élève pas le risque global de cancer et apporte un bénéfice net en termes d'espérance de vie.  [...]

Les vaccins...

La question des vaccins est une question de bénéfice/risque. A une époque ou une maladie est courante, on a parfois plus de bénéfice à vacciner, à d'autres, ou une maladie a disparu, on a plus de risques à vacciner, c'est à chacun de l'apprécier.  [...] Je me suis permis également de souligner que vous critiquez des produits parfaitement évalués qui n'ont pas montrés de problèmes tout en utilisant des produits potentiellement toxiques qui n'ont pas forcément montrés de bénéfice quelconque ou pour lesquels il existe des équivalents dont la balance bénéfice/risque a été parfaitement évaluée.  [...]

Comment formuler une demande d'injections de G-H à un endocrinologue ?

Les médicaments ne sont pas des potions magiques. Leur prescription ou délivrance font toujours l'objet d'une évaluation bénéfice/risque. Si votre cas n'a pas d'indication c'est qu'il y a une raison, il ne s'agit pas de vous privez de la panacée à votre problème.  [...] L'avantage à se soigner quand on est malade est que la différence entre l'avant et l'après soit le bénéfice du traitement a plus de chance d'être supérieur au risque encouru par celui-ci. Dans ton cas, le risque que ce traitement a de t'entraîner dans une situation pathologique par rapport à ta situation actuelle est plus élevé.  [...]

vaccin tetanos - Page 2

Dans le cas de la vaccination, il y a pour chaque vaccin une balance bénéfice / risque. C'est à dire qu'après prise en compte des particularité du patient, tel vaccin a chez cette personne plus de bénéfice que de risque a être administré. Pour certains vaccins, l'utilité va dépendre de plusieurs facteurs (aucun intérêt à se vacciner contre certains problèmes tropicaux quand on vit en métropole).  [...] Il y a des effets secondaires notables (risque vs benefice à remettre en cause) clairement identifiés et notifiés par le labo. La pression doit etre exércée dans ce sens. stimuler l'organisme receveur d'une autre manière.  [...]

"Death by medecine", la iatrogénie, qu'en pensez-vous?

La balance bénéfice / risque est ce qu'elle est, il n'y a pas que le bénéfice, il y a aussi le risque. La médecine cherche a aller le plus possible dans l'amélioration de la santé publique, elle ne peut pas faire de miracles.  [...] Voir la réponse de Kinette. On ne les met sur le marché que quand les études ont montré un bénéfice utile et un risque acceptable, sauf lorsque la pression des patients aboutit à une autorisation temporaire d'utilisation.  [...]

Antidiabétique oral : l'alerte de l'Afssaps

La Commission d'autorisation de mise sur le marché (AMM) du 7 avril 2011 a réexaminé le rapport bénéfice/risque de la pioglitazone, rapporte l'Agence. Les données de pharmacovigilance rapportées en séance [ont en effet] souligné la possibilité d'un risque accru de cancer de la vessie chez des patients diabétiques traités par pioglitazone (Actos®, Competact®).  [...] L'Afssaps ajoute avoir informé l'Agence européenne du médicament ( EMA ) de l'augmentation du nombre de cas français de cancers de la vessie rapportés chez les diabétiques traités par pioglitazone. L'EMA a donc initié une réévaluation du rapport bénéfice/risque de ce traitement.  [...]

Baclofène : un médicament contre l'alcoolisme ?

Malgré une indication pour des pathologies très différentes, le baclofène (ou Liorésal) bénéficie d'une bonne réputation dans le traitement de l'addiction à l'alcool et est d'ores et déjà prescrit par certains médecins. Les études sont pourtant trop limitées pour conclure définitivement de son efficacité.  [...] La tolérance est globalement assez bonne. Mais des études sur de plus grandes populations sont nécessaires pour préciser le rapport bénéfice/risque, précise-t-il. Autrement dit, o n ne peut pas espérer traiter une pathologie aussi complexe (que l'alcoolisme) seulement par un traitement médicamenteux.  [...]