• Santé - Rigidité, Molécules, Calcium

rigidité des cadavres

Bonjour à tous, est ce que la rigidité cadavérique est liée a la denaturation des molecules de tropomyosine puisque l'accumulation de calcium dans le réticulum sarcoplasmique crée des ponts entre l'actine et la myosine, ce qui immobilise le muscle.  [...] Sauf erreur, c'est surtout lié à la nécessité de la présence d'ATP pour détacher les têtes de myosine des filaments d'actine. Une fois décédé, les mécanismes de recyclage et de production d'ATP s'arrêtent, l'ATP commence à manquer et les têtes de myosine reste définitivement fixées aux filaments d'actine, entraînant la rigidité des muscles.  [...]

[Divers] Thanatomorphose

- la rigidité cadavérique. les muscles se contractent et se relâchent chez un vivant sous l'influence de la libération de calcium dans les cellules musculaires. quand le calcium est disponible, il favorise une forme raccourcie des constituants musculaires, donc la contraction, quand il est repris, les constituants de ce muscle prennent une forme relachée.  [...] Après la mort, les réserves cellulaires de calcium sont libérées et les muscles auront tendance à se contracter d'où la rigidité cadavérique. cette rigidité se développe dans les 48 heures qui suivent la mort et touchent les articulations selon une chronologie précise qui permet là encore de dater la mort.  [...]

[Biochimie] Source d'énergie des mouvements du muscle

En tout, il y a donc le nerf jouant le role de commande seulement, l'os pour la rigidité, le muscle pour le mouvement, circulation sanguine pour transporter les molecules pour faire l'hydrolyse et renouvelement etc etc.  [...] Ce n'ai pas du tout clair, surtout sur le point III-Le couplage excitation - contraction, tellement il y a bcp de DhP, RyR, reticulum sarcoplasmique, calcium, calsequestrine, ryanodine, triadine, canaux sodiques, calciques voltages, dépolarisation, potentiel...tralala hahaha.  [...]

[Biologie végétale] Bois de cerisier

Je ne m'y connais pas beaucoup dans la composition du bois et pour un projet j'aimerais savoir la composition moléculaire du bois de cerisier (image de la molécule), car j'aimerais pouvoir la reproduire sur une planche de bois. Je ne sais pas si c'est la même molécule que les autres types de bois et j'espère que certain d'entre vous pourrons m'éclairer.  [...] Je pense que les molécules qui composent principalement le bois sont les mêmes quel que soit l'arbre. lignine, cellulose, etc. Ce qui fait que les bois ont des propriétés physiques (densité, rigidité) différentes c'est plutôt la structure cellulaire et tissulaire (je ne sais pas si le mot existe).  [...]

pompe sodium potassium

En effet, les acides gras sont de longues molécules hydrocarbonnées. Si une double liaison se présente, (acide gras insaturé), l'axe de la chaîne va être modifié (la chaîne ne va plus être droite ).  [...] La rigidité dépend des interactions entre plusieurs molécules de phospholipides (en partie). plus faible si l'acide gras est insaturé, et plus forte si c'est saturé.  [...]

Rigidité cadavérique | Dossier

La troponine liée au calcium permet l'adhésion de la myosine à l'actine, entraînant la rigidité cadavérique. Adhanali, Wikimedia, CC by-sa 3.0.  [...] Elle trouve son origine dans l'arrêt de la respiration cellulaire, ce qui entraîne une accumulation d' ions calciums dans la cellule. Ces ions se lient à la protéine troponine, qui est responsable de l'interaction entre la myosine et l' actine dans les fibres musculaires.  [...]

[Génétique] Réarrangements chromosomiques.

ops. oui, mais alors l'ADN serait-elle une molécule assez fragile... n'a-t-elle pas une certaine rigidité du fait de la double hélice, qui la rendrait cassante.  [...] L'ADN, support de l'information génétique des cellules vivantes, peut subir des lésions de plusieurs types. Parmi les principales, se trouvent les cassures de l'un ou des deux brins de la molécule d'ADN. Des résultats récents de l'équipe d'Alain Nicolas au laboratoire Compartimentation et dynamique cellulaires (CNRS-Institut Curie), à Paris, permettent de mieux comprendre l'origine des cassures double brin de l'ADN intervenant lors de la méiose.  [...]

Qu'y avait-il avant l'ADN et l'ARN ?

L'APN (P=peptidique) est une autre molécule alternative, pouvant être à l'origine de l'ARN. Elle est constituée du même squelette chimique que les protéines, mais utilise les mêmes bases que l'ARN. Cependant la rigidité de son squelette semble incompatible avec des fonctions catalytiques comme celles qui sont portées par la molécule d'ARN.  [...] L'ATN semble donc posséder toutes les caractéristiques nécessaires pour transmettre une information génétique, comme le font l'ADN et l'ARN. Il reste encore à comprendre pourquoi cette molécule, si elle a existé sur la terre primitive, a maintenant totalement disparu.  [...]

[Microbiologie] Muréine en 3D

la muréine est une molécule unique entourant la membrane cytoplasmique des bactérie, elle lui donne sa rigidité et sa forme. son unité structurale de base est un dimère, le N acétyl glucose amine (NAG) - acide N acétyl muramique (NAM). ce dimère polymérisé s'allonge en chaines parallèles qui se lient entre elle pour former une couche en 2D.  [...] par ailleurs comment s'oriente cette molécule par rapport à la membrane cytoplasmique, les chaines glycoliques (NAM-NAG) n sont elles parallèle ou perpendiculaire à la membrane.  [...]

Pourquoi les moules s'ouvrent-elles à la cuisson?

on peut imaginer que les moules fermées sont mortes avant la cuisson, dans ce cas elles meurent a froid et on peut supposer qu'il y a des mécanismes de rigidité qui se mettent en place. Les moules qui meurent pendant la cuisson voient peut être leur protéines musculaires se dégrader ce qui fait qu'elles s'ouvrent.  [...] En fait je veux dire que vu qu'on met les moules dans l'eau directement bouillante, elles ont une mort rapide donc pas de rigidité cadavérique, vu qu'on les mange très rapidement. Enfin on les décortique au moins très rapidement. Si on les mettait dans l'eau froide puis qu'on chauffait, si leur max est de 27°C, elles seraient mortes avant qu'on atteigne la température d'ébullition.  [...]