• Santé - Retard, Protéine, ADN

[Biologie Cellulaire] technique de retard sur gel et immunoprécipitation de chromatine

Le retard sur gel permet de déterminer si le fragment d'ADN intéragit avec une protéine ou un complexe protéique (d'ou un retard de migration si tel est le cas). Mais ne donne aucune info sur l'identité de la protéine et de la séquence (même si pour la sequence il y a moyen de bricoler pour en savoir plus).  [...] Alors haha je vais t'aider a y voir plus clair donc comme tu l'as comprise pour le retard sur gel on obtient plus ou moins un retard c'est a dire on peut obtenir seulement un retard resultant de l'interaction avec une protéine mais on peut aussi obtenir aussi un super retard resultant de l'interaction avec une protéine et son anticorps spécifique donc en soit la technique de retard sur gel permet en effet de démontrer une interaction prot/adn mais aussi dans certains cas avec l'utilisation du bon anticorps elle permet de detecter la proteine specifique qui était lié (dans le cas du super retard).  [...]

protéomique

La technique permet la séparation des protéines et l'obtention de profils très semblable aux profils de gel 2D classique, sauf qu'ici à la place des bandelettes de l'IEF, on utilise un gel 1D (SDS PAGE par exemple), on coupe la bande qui nous intéresse, puis on la fait migré sur un autre gel toujours en 1D.  [...] Il y a plusieurs possibilités. Par exemple on peut déposer des protéines issues de complexes obtenus par EMSA (=gel retard, gel shift). Cela permet de caractériser une interaction protéine-ADN.  [...]

Gel Shift : problème avec la compétition

J'ai fait plusieurs gels et j'obseve un shift avec ma protéine, en fait j'ai testé 4 quantités différentes de prot et quand j'augmente la quantité j'obtient un retard plus important.  [...] D'autres études ont montré que ma prot liait une séquence d'ADN X et que cette fixation était spécifique. J'ai reproduit ses manip avec ma séquence d'ADN Y pour savoir si il y avait également fixation. J'ai obtenu un retard sur gel similaire mais pour des quantités un peu supérieures de protéine.  [...]

[Biologie Moléculaire] Retard sur gel

moi je n'ai pas utilisé de retard sur gel mais pas mal d'électrophorèse 1D et 2D et la technique que j'utilisais pour caractériser les protéines c'était la spectrométrie de masse. Ca me semble être la méthode de choix pour identifier une protéine ab initio.  [...] oui effectivement d'après ce que je comprends du gel retard la protéine n'est pas présente là ou l'ADN a migré, c'est donc foutu pour la spectro de masse.  [...]

nutriments et conséquence

La vitamine B12 est nécessaire à la synthèse d'ADN. Une carence entraîne un retard de maturation des cellules sanguines (elles répliquent trop lentement leur ADN) et donc... une anémie ( pernicieuse, je crois). Ca arrive aux genre qui ont un déficit génétique en facteur intrinsèque, une molécule qui protège la B12 ingérée.  [...] Normalement, les glandes de la partie supérieure de l'estomac sécrètent les sucs gastriques ainsi que le facteur intrinsèque, une protéine nécessaire à l'absorption de la vitamine B12. Lorsque ces glandes gastriques ne produisent plus suffisamment d'acides gastriques et de facteur intrinsèque, l'anémie pernicieuse apparaît.  [...]

[Biochimie] retard sur gel

est ce que cela signifie que ma protéine n'a pas d'effet directe sur ces oligo, et la question que je me pose est ce que les conditions d'EMSA pourrait déstabilisé le complexe protéine-ADN.  [...] test de clivage sur substrat double/simple brin, test de binding substrat double/simple brin (gel retard, dot blot) et je pense que l'effet de cette proteine n'est pas directe ou elle n'est pas active. j'ai essayer sur des extraits proteique nada pareil pas de retard.  [...]

carence en vitamine b9?

Les carences en vitamines B9 ou B12 vont entraîner une baisse de la biosynthèse d'ADN, car ces vitamines sont des coenzymes participant à la fabrication des nucléotides(constituants de l'ADN). Cette baisse de la synthèse d'ADN va entraîner un retard de la maturation du noyau des cellules(les cellules sanguines sont les premières touchées), les globules vont subir moins de mitoses(=divisions cellulaires) avec pour conséquence la formation de globules anormalement grands(qui ont en réalité la même taille que leur précurseur).  [...] La carence atteint ensuite d'autres lignées sanguines dont les plaquettes et les polynucléaires neutrophiles pouvant conduire, à terme, à une pancytopénie avec une augmentation du risque infectieux(à cause de la diminution du nombre de polynucléaires neutrophiles) et à une augmentation du risque hémorragique(à cause de la diminution du nombre de plaquettes).   [...]

[Biologie Moléculaire] nucleosomes

alors c'est une question assez pointue, pour la raison de la migration je n'ai pas une réponse avérée mais je pense que c'est une question de mobilité electrophorétique, quand le nucléosome est situé en bout de brin, la majorité de l'ADN est situé sur un coté ( -0- ) ainsi tu aura une migration quasi identique à celui du brin linéaire.  [...] En revanche quand il est au milieu de part et d'autre tu auras de l'ADN et là le retard plus important. ( -0- ). Tout cela dépend évidement des conditions de migration et la différence ne doit pas être extrême.  [...]

Réplication

Enfin j'aimerais savoir si chez un procaryote un même brin d'ADN peut-être un brin retard d'un côté de l'origine de réplication et un brin direct de l'autre côté.  [...] En ce qui concerne les ARNr (ribosomique), ils restent à l'état d'ARN et sont associés avec plusieurs protéines pour former les diverses sous-unités des ribosomes.  [...]

SIDA : état d'urgence

Le SIDA est une maladie dont l'origine est maintenant bien connue. Il s'agit d'un rétrovirus ( virus possédant comme matériel génétique un ARN et non un ADN ) isolé en 1985 par le Pr Luc Montagnier à l'Institut Pasteur. Il existe plusieurs souches de VIH (virus de l' immunodéficience humaine), la plus commune étant la souche VIH-1.  [...] Ainsi la protéine gp120, qui porte les déterminants antigéniques majeurs possède une région hautement variable. Les anticorps fabriqués par le corps pour se défendre ont ainsi toujours un cycle de retard. C'est aussi cette grande variabilité qui rend si difficile l'obtention d'un vaccin réellement efficace.  [...]