• Santé - Relation, Oeil, Pathologie, Protéine

[Biologie Moléculaire] La molécule mystère - Page 17

Non quand je disais que le nom est en relation avec l'oeil c'est qu'une pathologie oculaire apparait dans le nom complet de la protéine, mais bien entendu on utilise que l'abréviation. Comme Rb = Rétinoblastoma par exemple.  [...] C'est bien MITF. La pathologie oculaire associée étant microphtalmia, je ne connais pas l'équivalent français. Il touche à l'oeil étant donné que nous avons aussi des mélanocytes dans l'oeil, qui contribuent à sa pigmentation. On en a aussi dans l'oreille interne, et on retrouve des mélanocytes un peu partout dans l'organisme.  [...]

Infarctus du myocarde : l'ozone augmente fortement les risques

Cependant, l'usage de ces données ne donne qu'une image incomplète des phénomènes étudiés. L'étude entreprise par les chercheurs de l'Unité Inserm et de l' InVS permet d'analyser la relation exposition-risque pour une pathologie spécifique.  [...] Aucune relation n'est mise en évidence avec les autres polluants gazeux étudiés. Les sujets âgés sont un peu plus sensibles à l'ozone atmosphérique que les personnes les plus jeunes et contrairement à ce que l'on pouvait attendre, les personnes qui avaient déjà un antécédent personnel d' infarctus du myocarde apparaissent moins affectées que celles indemnes de cette pathologie.  [...]

Le nom des maladies

Ben franchement, il n'y a que peu (voir même très peu) de maladies qui portent des codes absurdes comme tu dis. Beaucoup portent les noms de leur découvreurs, en particulier pour les maladies génétiques. D'autres dérivent du nom de la protéine mise en cause dans la pathologie.  [...] Le H5N1 est avant tout un virus de la grippe mais on le nomme H5N1 tout simplement parce que c'est un virus qui possède la protéine H (Hémaglutinine) de type 5 et le protéine N (Neuraminidase) de type 1. On utilise des codes parce que c'est plus facile de s'en souvenir et parce que rien qu'avec le nom on voit de quo il s'agit.  [...]

Parkinson : les allèles qui favorisent la progression de la maladie

La maladie de Parkinson reste encore très mystérieuse. Elle se caractérise entre autres par l'accumulation anormale d'une protéine, l' alpha-synucléine, au niveau d'une région cérébrale médiane appelée substantia nigra (ou substance noire ). Cette pathologie conduit à la mort précoce des neurones chargés de produire la dopamine, un neurotransmetteur indispensable aux régulations motrices.  [...] On connaissait déjà le rapport de cette structure avec la pathologie puisque l'étude postmortem des cerveaux des personnes affectées montrait des agrégats de cette protéine dans les régions cérébrales affectées par la neurodégénérescence. Mais pour l'heure, on ne peut pas dire si elle en est l'une des causes ou simplement une conséquence.  [...]

[Microbiologie] Bacillus Cereus

On parle aussi d'agent diarrhéigène, de facteur d'accumulation de liquide, de facteur de perméabilité vasculaire, de toxine dermonécrotique et de toxine intestinonécrotique. Elles sont nécrosantes, diarrhéogène, émétique et létales, produites durant la phase exponentielle de croissance, en présence de glucose, entre pH 6.   [...] elle est complètement inactivée par chauffage à 56°C pendant 5 mn. Elle est sensible à la trypsine et à la pronase. La toxine agit en stimulant le système AMP cyclique-adenylate cylase, ce qui provoque l'accumulation liquidienne dans l'intestin. Elle est de plus cytotoxique.   [...]

PC et écran : mal aux yeux - Page 2

les gouttes en question sont des gouttes d'atropine qui sont utilisées non pour empêcher l'accomodation ( c'est un effet secondaire normal) mais pour dilater la pupille, le plus souvent pour mieux examiner le fond de l'oeil. Après instillation de gouttes, il n'y a plus d'accomodation et c'est normal.  [...] 4) notre positionnement. la meilleure position assise est celle pratiquée par les gymnastes ou les cavaliers, parce que nous sommes alors dans une position où la colonne vertébrale est disposée presque de la même façon que dans la station debout.   [...]

Surexpression d'un gène

Un gène qui connait une surEXPRESSION et donc une quantité de protéines plus importantes, peut avoir de conséquences d'engendrer des pathologies graves. Est-ce que l'origine de ce gène est dû à une mutation La génothérapie peut donc y remédier.  [...] si j'ai bien compris la question. est- ce qu'une pathologie due a un excès de protéine, peut être liée a une mutation dans le gène de cette protéine.  [...]

Un second code caché dans l'ADN !

Trois nucléotides accolés constituent une sorte de mot, appelé codon, qui est lu puis traduit en un des 20 acides aminés de la cellule. Les acides aminés sont alors ficelés les uns aux autres puis sont assemblés pour former une protéine. Dans certaines conditions, des mutations peuvent apparaître et modifier le code.  [...] Ils ont montré que 15 % des codons du génome humain avaient une double fonction. d'un côté ils participent à la fabrication des protéines, de l'autre ils donnent des instructions aux cellules pour moduler l'expression des différents gènes. Pour cette raison, les scientifiques les ont appelés duons.  [...]

[Biochimie] Exercice sur les brins dans L'ADN

Comme il est responsable de la formation de l'ARNm, qui lui même est responsable de la formation d'une protéine. il est donc responsable de la formation de la protéine.  [...] L'autre brin, le brin codant, n'est pas transcrit. Il n'est pas responsable de la formation d'un ARNm, donc pas responsable de la formation d'une protéine.  [...]

Cancers et essais nucléaires : un rapport établit un lien vraisemblable

Cependant, il reconnaît qu'il est impossible d'affirmer avec certitude la relation de causalité entre les deux événements. Le cancer est une pathologie complexe, multifactorielle, qui ne dépend pas uniquement des mutations génétiques, auxquelles les rayonnements ionisants contribuent.  [...] Les inquiétudes de Florent de Vathaire ne se limitent cependant pas aux professionnels ayant travaillé à proximité des régions exposées. Il compte s'intéresser aux effets sur la population civile avoisinante, plus précisément sur les enfants âgés de moins de 5 ans lors des faits, car il est désormais scientifiquement établi que des faibles doses de radioactivité risquent d'induire des troubles de la thyroïde (cancers ou autres pathologies) chez les plus jeunes. L'affaire pourrait donc ne pas s'arrêter là.  [...]